Dicocitations est un partenaire du Monde. Chaque citation exprime les opinions de son auteur et ne saurait engager Dicocitations ou Le Monde.

Ah ! ce vide ! ce vide épouvantable que je sens là dans mon sein ! Souvent je me sis : si je pouvais, ne serait-ce qu’une fois, la serrer sur mon cœur, tout ce vide serait oublié

Ah ! ce vide ! ce vide épouvantable que je sens là dans mon sein ! Souvent je me sis : si je pouvais, ne serait-ce qu’une fois, la serrer sur mon cœur, tout ce vide serait oublié Goethe

Le Dico des citations



© 2001- 2021 Frédéric Jézégou - & Dicocitations SAS - Données personnelles - Plan du site - Mentions légales : La base de données des citations est la propriété exclusive de Frédéric Jézégou producteur du contenu .