Dicocitations est un partenaire du Monde. Chaque citation exprime les opinions de son auteur et ne saurait engager Dicocitations ou Le Monde.

Je doute et je trébuche, et mets au panier comme jamais mais je continue, me disant qu’à présent ce serait trop de solitude, trop de séparation. Qu’il me les faut là près de moi encore un temps, qu’un temps encore je sente leur regard, leur haleine, leur tourment dans le jour qui faiblit, qu’encore une fois nous figurions les uns près des autres dans le demi-jour, la lumière indécise, cet endroit du monde où d’un rien parfois on peut vivre ou mourir.

Je doute et je trébuche, et mets au panier comme jamais mais je continue, me disant qu’à présent ce serait trop de solitude, trop de séparation. Qu’il me les faut là près de moi encore un temps, qu’un temps encore je sente leur regard, leur haleine, leur tourment dans le jour qui faiblit, qu’encore une fois nous figurions les uns près des autres dans le demi-jour, la lumière indécise, cet endroit du monde où d’un rien parfois on peut vivre ou mourir. Michèle Desbordes

Le Dico des citations

© 2001- 2021 Frédéric Jézégou - & Dicocitations SAS - Données personnelles - Plan du site - Mentions légales : La base de données des citations est la propriété exclusive de Frédéric Jézégou producteur du contenu .