Dicocitations est un partenaire du Monde. Chaque citation exprime les opinions de son auteur et ne saurait engager Dicocitations ou Le Monde.

Je ne puis trop souvent ramener votre pensée sur les funestes effets de la séduction vulgaire. La sensibilité entraîne moins de femmes que la vanité n’en abuse : l’adulation devient bien vite un besoin, et la coquetterie une seconde nature.

Je ne puis trop souvent ramener votre pensée sur les funestes effets de la séduction vulgaire. La sensibilité entraîne moins de femmes que la vanité n’en abuse : l’adulation devient bien vite un besoin, et la coquetterie une seconde nature. Émile de Girardin

Le Dico des citations



© 2001- 2021 Frédéric Jézégou - & Dicocitations SAS - Données personnelles - Plan du site - Mentions légales : La base de données des citations est la propriété exclusive de Frédéric Jézégou producteur du contenu .