Dicocitations est un partenaire du Monde. Chaque citation exprime les opinions de son auteur et ne saurait engager Dicocitations ou Le Monde.

La faute de l’homme fut de vouloir connaître par ses propres moyens, c’est-à-dire non plus par sa nature, mais par sa raison, et par conséquent de vouloir en savoir plus que ce qui lui convenait, c’est-à-dire d’entrer avec ses facultés propres dans le domaine du connaissable et donc, ne dépendant plus des lois de sa nature dans la connaissance, de découvrir ce qu’il était contraire aux lois de la nature qu’on découvrît.

La faute de l’homme fut de vouloir connaître par ses propres moyens, c’est-à-dire non plus par sa nature, mais par sa raison, et par conséquent de vouloir en savoir plus que ce qui lui convenait, c’est-à-dire d’entrer avec ses facultés propres dans le domaine du connaissable et donc, ne dépendant plus des lois de sa nature dans la connaissance, de découvrir ce qu’il était contraire aux lois de la nature qu’on découvrît. Giacomo Leopardi

Le Dico des citations



© 2001- 2021 Frédéric Jézégou - & Dicocitations SAS - Données personnelles - Plan du site - Mentions légales : La base de données des citations est la propriété exclusive de Frédéric Jézégou producteur du contenu .