Dicocitations est un partenaire du Monde. Chaque citation exprime les opinions de son auteur et ne saurait engager Dicocitations ou Le Monde.

L’arc-en-ciel vivant et frémissant des sentiments qu’on appelle amour s’éteignait dans mon âme. De plus en plus souvent, les feux bleus de la colère éclataient en moi et m’étouffaient ; dans mon coeur, un lourd ressentiment, la conscience de ma solitude dans ce monde absurde, gris et sans vie, couvaient comme un feu sous la cendre.

L’arc-en-ciel vivant et frémissant des sentiments qu’on appelle amour s’éteignait dans mon âme. De plus en plus souvent, les feux bleus de la colère éclataient en moi et m’étouffaient ; dans mon coeur, un lourd ressentiment, la conscience de ma solitude dans ce monde absurde, gris et sans vie, couvaient comme un feu sous la cendre. Maxime Gorki

Le Dico des citations



© 2001- 2021 Frédéric Jézégou - & Dicocitations SAS - Données personnelles - Plan du site - Mentions légales : La base de données des citations est la propriété exclusive de Frédéric Jézégou producteur du contenu .