Dicocitations est un partenaire du Monde. Chaque citation exprime les opinions de son auteur et ne saurait engager Dicocitations ou Le Monde.

Les parents et les instituteurs de la jeunesse n’expriment que difficilement leur contentement et leur affection devaflt les enfants; de même que ceux-ci, en grandissant, éprouvent U.ne. certaine timidité qui les empêche de montrer à leurs parents toute leur tendresse. Les maris, croient également assez louer leurs femmes par leur silence, et témoigner suffisamment leur amour en le renfermant en eux-mêmes. Cependant, qu’ils ne dédaignent pas de manifester leur approbation et leur affection, qu’ils sachent trouver un langage pour les rendre: autrement il se rencontrera, et en assez grand nombre, des amis ou des amies auxquels les paroles ne manqueront pas; et alors, messieurs les maris, vous ferez bien disparate!

Les parents et les instituteurs de la jeunesse n’expriment que difficilement leur contentement et leur affection devaflt les enfants; de même que ceux-ci, en grandissant, éprouvent U.ne. certaine timidité qui les empêche de montrer à leurs parents toute leur tendresse. Les maris, croient également assez louer leurs femmes par leur silence, et témoigner suffisamment leur amour en le renfermant en eux-mêmes. Cependant, qu’ils ne dédaignent pas de manifester leur approbation et leur affection, qu’ils sachent trouver un langage pour les rendre: autrement il se rencontrera, et en assez grand nombre, des amis ou des amies auxquels les paroles ne manqueront pas; et alors, messieurs les maris, vous ferez bien disparate!
Jean-Paul

Le Dico des citations



© 2001- 2021 Frédéric Jézégou - & Dicocitations SAS - Données personnelles - Plan du site - Mentions légales : La base de données des citations est la propriété exclusive de Frédéric Jézégou producteur du contenu .