Dicocitations est un partenaire du Monde. Chaque citation exprime les opinions de son auteur et ne saurait engager Dicocitations ou Le Monde.

Quand quelqu’un de cher disparaît, nous payons de mille regrets poignants la faute de survivre. Sa mort nous découvre sa singularité unique ; il devient vaste comme le monde que son absence anéantit pour lui, que sa présence faisait exister tout entier ; il nous semble qu’il aurait dû tenir plus de place dans notre vie à la limite toute la place. Nous nous arrachons à ce vertige : il n’était qu’un individu parmi d’autres.

Quand quelqu’un de cher disparaît, nous payons de mille regrets poignants la faute de survivre. Sa mort nous découvre sa singularité unique ; il devient vaste comme le monde que son absence anéantit pour lui, que sa présence faisait exister tout entier ; il nous semble qu’il aurait dû tenir plus de place dans notre vie à la limite toute la place. Nous nous arrachons à ce vertige : il n’était qu’un individu parmi d’autres. Simone de Beauvoir

Le Dico des citations



© 2001- 2021 Frédéric Jézégou - & Dicocitations SAS - Données personnelles - Plan du site - Mentions légales : La base de données des citations est la propriété exclusive de Frédéric Jézégou producteur du contenu .