Dicocitations est un partenaire du Monde. Chaque citation exprime les opinions de son auteur et ne saurait engager Dicocitations ou Le Monde.

Qui saura, dans un avenir pas très lointain, ce que représentaient, pour des gens comme moi, les libraires et les librairies ? Ce qui signifiait, dans une ville, grande ou petite, le présence de ces lieux où l’on pouvait entrer dans l’espoir d’une révélation. Qui se souviendra de la façon paisible dont on pénétrait dans ces antres à l’odeur de papier et d’encre ? De cette façon de pencher la tête pour déchiffrer un titre nouveau, puis un autre, des noms d’auteurs familiers ou inconnus, afin de glaner des indices et des signes vivant sur les couvertures claires ? Le seul vrai lecteur, c’est le lecteur pensif.

Qui saura, dans un avenir pas très lointain, ce que représentaient, pour des gens comme moi, les libraires et les librairies ? Ce qui signifiait, dans une ville, grande ou petite, le présence de ces lieux où l’on pouvait entrer dans l’espoir d’une révélation. Qui se souviendra de la façon paisible dont on pénétrait dans ces antres à l’odeur de papier et d’encre ? De cette façon de pencher la tête pour déchiffrer un titre nouveau, puis un autre, des noms d’auteurs familiers ou inconnus, afin de glaner des indices et des signes vivant sur les couvertures claires ? Le seul vrai lecteur, c’est le lecteur pensif. Pierre Péju

Le Dico des citations



© 2001- 2021 Frédéric Jézégou - & Dicocitations SAS - Données personnelles - Plan du site - Mentions légales : La base de données des citations est la propriété exclusive de Frédéric Jézégou producteur du contenu .