Dicocitations est un partenaire du Monde. Chaque citation exprime les opinions de son auteur et ne saurait engager Dicocitations ou Le Monde.

Un mari est toujours plus ou moins ridicule. Se croire propriétaire d’une femme est puéril. Une femme n’appartient à personne. C’est une chose exposée aux convoitises. La femme la plus sérieuse se répand dans les yeux qui la sollicitent.

Un mari est toujours plus ou moins ridicule. Se croire propriétaire d’une femme est puéril. Une femme n’appartient à personne. C’est une chose exposée aux convoitises. La femme la plus sérieuse se répand dans les yeux qui la sollicitent. Frédéric Dard

Le Dico des citations



© 2001- 2021 Frédéric Jézégou - & Dicocitations SAS - Données personnelles - Plan du site - Mentions légales : La base de données des citations est la propriété exclusive de Frédéric Jézégou producteur du contenu .