Citations comme coup


Découvrez un dicton, une parole, un bon mot, un proverbe, une citation ou phrase comme coup issus de livres, discours ou entretiens.
Une Sélection de 360 citations et proverbes sur le thème comme coup.

360 citations

On avait fait comme si je n’étais pas là. Pas responsable. Pas apte. Je n’ai pas aimé. Après coup, j’ai pensé que ce n’était peut-être pas si simple de me parler, de savoir comment regarder une fille comme moi, quand on a ces choses-là à lui dire. Ces choses-là : « Tourner la page », « obtenir réparation », « aller de l’avant ». La pensée magique, on ne pouvait pas y couper, elle était partout.
Elsa FottorinoParle tout bas (2021) de
Elsa Fottorino


Références de Elsa Fottorino - Biographie de Elsa Fottorino

Plus sur cette citation >> Citation de Elsa Fottorino (n° 173509)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)





Ce bruit soudain de l’eau dans ce silence suspendu, ce serait comme un signal, comme un appel vers eux, ce serait comme un contact horrible, comme de toucher avec la pointe d’une baguette une méduse et puis d’attendre avec dégoût qu’elle tressaille tout à coup, se soulève et se replie.
Nathalie SarrauteTropismes (1939) de
Nathalie Sarraute


Références de Nathalie Sarraute - Biographie de Nathalie Sarraute

Plus sur cette citation >> Citation de Nathalie Sarraute (n° 173319)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Elle restait là, toujours recroquevillée, attendant, sans rien faire. La moindre action, comme d’aller dans la salle de bains se laver les mains, faire couler l’eau du robinet, paraissait une provocation, un saut brusque dans le vide, un acte plein d’audace. Ce bruit soudain de l’eau dans ce silence suspendu, ce serait comme un signal, comme un appel vers eux, ce serait comme un contact horrible, comme de toucher avec la pointe d’une baguette une méduse et puis d’attendre avec dégoût qu’elle tressaille tout à coup, se soulève et se replie.
Nathalie SarrauteTropismes (1939) de
Nathalie Sarraute


Références de Nathalie Sarraute - Biographie de Nathalie Sarraute

Plus sur cette citation >> Citation de Nathalie Sarraute (n° 173318)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Pour moi comme pour beaucoup d'immigrés, qui ne sont ni d'ici ni de là-bas, le voyage est une autre résidence, comme la langue est une maison. Le mouvement, chez moi, est un ancrage. Entendre et parler espagnol en revanche, c'est fredonner l'air de ma première berceuse. C'est redevenir l'enfant que j'ai été, c'est être au plus près de ce que je suis. Avant que la vie ne m'esquinte.
Olivia RuizLa Commode aux tiroirs de couleur (2020) de
Olivia Ruiz


Références de Olivia Ruiz - Biographie de Olivia Ruiz

Plus sur cette citation >> Citation de Olivia Ruiz (n° 173168)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



School ! School ! Le gamin continue de crier et ce mot est comme un affront à la misère, un grand coup de pied balayant les castes millénaires de l'Inde, rebattant les cartes de la société. Un mot en forme de promesse, un laissez-passer pour une autre vie. Plus qu'un espoir : un salut.
Laetitia ColombaniLe Cerf-volant (2021) de
Laetitia Colombani


Références de Laetitia Colombani - Biographie de Laetitia Colombani

Plus sur cette citation >> Citation de Laetitia Colombani (n° 173121)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Le succès à la télévision est une étrange alchimie, et dépend beaucoup de la puissance de la chaîne : certes, le contenu doit être attitrant, mais la taille du projecteur qui met en lumière l'animateur-producteur se doit aussi d'être imposante, comme la force du haut-parleur qu'on lui prête.
Anne SinclairPassé composé (2021) de
Anne Sinclair


Références de Anne Sinclair - Biographie de Anne Sinclair

Plus sur cette citation >> Citation de Anne Sinclair (n° 172912)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)





Le début de mon engagement féministe est attaché sans doute à mes relations avec mon père, des relations difficiles, comme souvent, sans aller chercher Freud qui par ailleurs a dit beaucoup de bêtises sur les femmes. Mon père était très autoritaire et passablement machiste. Mais je me suis engagée, peut-être aussi à cause de lui, dans le féminisme et dans le socialisme. Ces deux combats sont chez moi indissociables, complémentaires. Ce sens de la révolte contre tout ce qui me paraît injuste m’a toujours habitée, a joué un rôle important dans mon itinéraire politique.
Yvette RoudyYvette Roudy, les femmes sont une force, Entretien avec Delphine Gardey, Jacqueline Laufer (2002) de
Yvette Roudy


Références de Yvette Roudy - Biographie de Yvette Roudy

Plus sur cette citation >> Citation de Yvette Roudy (n° 172857)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Les nuages couraient sur la lune enflammée
Comme sur l'incendie on voit fuir la fumée,
Et les bois étaient noirs jusques à l'horizon.
Nous marchions sans parler, dans l'humide gazon,
Dans la bruyère épaisse et dans les hautes brandes,
Lorsque, sous des sapins pareils à ceux des Landes,
Nous avons aperçu les grands ongles marqués
Par les loups voyageurs que nous avions traqués.
Nous avons écouté, retenant notre haleine
Et le pas suspendu. -- Ni le bois, ni la plaine
Ne poussait un soupir dans les airs ; Seulement
La girouette en deuil criait au firmament ;
Car le vent élevé bien au dessus des terres,
N'effleurait de ses pieds que les tours solitaires,
Et les chênes d'en-bas, contre les rocs penchés,
Sur leurs coudes semblaient endormis et couchés.
Rien ne bruissait donc, lorsque baissant la tête,
Le plus vieux des chasseurs qui s'étaient mis en quête
A regardé le sable en s'y couchant ; Bientôt,
Lui que jamais ici on ne vit en défaut,
A déclaré tout bas que ces marques récentes
Annonçaient la démarche et les griffes puissantes
De deux grands loups-cerviers et de deux louveteaux.
Nous avons tous alors préparé nos couteaux,
Et, cachant nos fusils et leurs lueurs trop blanches,
Nous allions pas à pas en écartant les branches.
Trois s'arrêtent, et moi, cherchant ce qu'ils voyaient,
J'aperçois tout à coup deux yeux qui flamboyaient,
Et je vois au delà quatre formes légères
Qui dansaient sous la lune au milieu des bruyères,
Comme font chaque jour, à grand bruit sous nos yeux,
Quand le maître revient, les lévriers joyeux.
Leur forme était semblable et semblable la danse ;
Mais les enfants du loup se jouaient en silence,
Sachant bien qu'à deux pas, ne dormant qu'à demi,
Se couche dans ses murs l'homme, leur ennemi.
Le père était debout, et plus loin, contre un arbre,
Sa louve reposait comme celle de marbre
Qu'adoraient les romains, et dont les flancs velus
Couvaient les demi-dieux Rémus et Romulus.
Le Loup vient et s'assied, les deux jambes dressées
Par leurs ongles crochus dans le sable enfoncées.
Il s'est jugé perdu, puisqu'il était surpris,
Sa retraite coupée et tous ses chemins pris ;
Alors il a saisi, dans sa gueule brûlante,
Du chien le plus hardi la gorge pantelante
Et n'a pas desserré ses mâchoires de fer,
Malgré nos coups de feu qui traversaient sa chair
Et nos couteaux aigus qui, comme des tenailles,
Se croisaient en plongeant dans ses larges entrailles,
Jusqu'au dernier moment où le chien étranglé,
Mort longtemps avant lui, sous ses pieds a roulé.
Le Loup le quitte alors et puis il nous regarde.
Les couteaux lui restaient au flanc jusqu'à la garde,
Le clouaient au gazon tout baigné dans son sang ;
Nos fusils l'entouraient en sinistre croissant.
Il nous regarde encore, ensuite il se recouche,
Tout en léchant le sang répandu sur sa bouche,
Et, sans daigner savoir comment il a péri,
Refermant ses grands yeux, meurt sans jeter un cri.
Alfred de VignyPoèmes philosophiques (1843), La mort du loup de
Alfred de Vigny


Références de Alfred de Vigny - Biographie de Alfred de Vigny

Plus sur cette citation >> Citation de Alfred de Vigny (n° 172682)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



L'idéologie n'est-elle pas de tous les siècles? Il existe une littérature politiquement correcte, mais je ne la lis pas beaucoup. En général, on lit quelques lignes, quelques pages et l'on comprend que l'auteur racole le lecteur à coups de bons sentiments, d'indignations comme il faut, de révoltes bien coiffées. C'est peut-être nécessaire: on aime se voir tout beau dans le miroir des livres. Je n'ai pas de goût pour ça. Je cite souvent cette lettre de Kafka: « Il me semble d'ailleurs qu'on ne devrait lire que les livres qui vous mordent et vous piquent. Si le livre que nous lisons ne nous réveille pas d'un coup de poing sur le crâne, à quoi bon le lire ? ».
Patrice JeanEntretien au FigaroVox le 29/09/2017 de
Patrice Jean


Références de Patrice Jean - Biographie de Patrice Jean

Plus sur cette citation >> Citation de Patrice Jean (n° 172627)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Est-ce assez curieux cette façon qu'à la vie de se répéter, parfois, comme pour une séance qui aura lieu une jour, la première répétition nous donnant le sentiment du déjà vu et la suivante, beaucoup plus tard, nous jetant dans la plus étrange confusion : « Est-ce maintenant que je sais ce que je pensais savoir alors? Ou est-ce que j'ai alors su ce que je sais maintenant ? ».
Gabrielle RoyLa Détresse et l'Enchantement (1984) de
Gabrielle Roy


Références de Gabrielle Roy - Biographie de Gabrielle Roy

Plus sur cette citation >> Citation de Gabrielle Roy (n° 172581)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Les amoureux (qui n’est naïf, aimant ?)
Ont
cet usage, observé comme un rite,
D’aller
aux prés cueillir la marguerite
Pour
s’assurer qu’on les aime, et comment.

Chaque
pétale a sa réponse écrite :
Un
peu, beaucoup, ou passionnément,
Ou
pas du tout... Et leur vague tourment
Du
mot final s’adoucit ou s’irrite.
Léon ValadeA MI-COTE (1887) de
Léon Valade


Références de Léon Valade - Biographie de Léon Valade

Plus sur cette citation >> Citation de Léon Valade (n° 172517)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Beaucoup de gens me considère comme une vieil ami.
Shirley TempleEnfant star (1988) de
Shirley Temple


Références de Shirley Temple - Biographie de Shirley Temple

Plus sur cette citation >> Citation de Shirley Temple (n° 172366)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Je n'ai pas beaucoup réfléchi à la chose religieuse, mais je suis un humaniste prédisposé au bonheur et à l'espérance. Si j'avais à me décrire, je dirais que je suis dans une dimension spirituelle et sacrée comme les Amérindiens.
Serge BouchardEntretien avec le journal Le Soleil, le 12 février 2012 par Didier Fessou de
Serge Bouchard


Références de Serge Bouchard - Biographie de Serge Bouchard

Plus sur cette citation >> Citation de Serge Bouchard (n° 172094)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



On a toujours l’impression, quand on demande aux gens de se servir de leur raison, qu’on va faire du tort à quelque chose de beaucoup plus essentiel à quoi il ne faudrait pas toucher : l’imagination, la spontanéité, l’émotivité, la passion, le sentiment, etc. Les droits de l’affectivité semblent devenus imprescriptibles et les défenseurs de la raison passent presque toujours pour naïfs ou pour autoritaires et répressifs. Je n’ai, pour ma part jamais réussi à percevoir la logique ou la raison comme répressives.
Jacques BouveresseLe Philosophe et le Réel (entretiens avec Jean-Jacques Rosat, Hachette Littératures, 1998) de
Jacques Bouveresse


Références de Jacques Bouveresse - Biographie de Jacques Bouveresse

Plus sur cette citation >> Citation de Jacques Bouveresse (n° 172054)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 467 votes)



J’ai beaucoup moins peur du regard extérieur, je suis prête à faire ce que je veux faire, à interpréter les personnages comme j’ai envie de le faire.
Anne ParillaudOuest-France, le 02/02/2020 de
Anne Parillaud


Références de Anne Parillaud - Biographie de Anne Parillaud

Plus sur cette citation >> Citation de Anne Parillaud (n° 172050)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Comme il y en a beaucoup, le plus grand nombre, qui n'ont pas assisté à mes premiers séminaires, je me permettrai de rappeler ceci que, dans mes premières adresses à ce que je dois bien mon public, j'ai averti que la psychanalyse est un remède contre l'ignorance ; elle est sans effet sur la connerie.
Jacques LacanLettre de l'École Freudienne N° 15, J. Lacan, Bulletin intérieur de l’École Freudienne de Paris, 1975 de
Jacques Lacan


Références de Jacques Lacan - Biographie de Jacques Lacan

Plus sur cette citation >> Citation de Jacques Lacan (n° 172027)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 467 votes)



Le public m'identifie beaucoup à mes rôles de râleurs, je ne peux rien y faire. Mais ça ne veut pas dire que je dois être d’accord ou me conformer à cette image. Les gens trouvent que je joue toujours la même chose? Tant mieux pour eux! Je pourrais leur prouver le contraire. Mais j’ai franchement autre chose à foutre. Je connais la névrose des gens, à vouloir tout ranger dans un tiroir. Donc rien d’extraordinaire, il y a des clichés sur moi comme il y en a sur tous les sujets.
Jean-Pierre BacriInterview Trois Couleurs, Propos recueillis par Renan Cros, Octobre 2017 de
Jean-Pierre Bacri


Références de Jean-Pierre Bacri - Biographie de Jean-Pierre Bacri

Plus sur cette citation >> Citation de Jean-Pierre Bacri (n° 171858)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Sachant bien lire, l’écolier, qui est très curieux, aurait bien vite, avec sept ou huit livres choisis, une idée, très générale, il est vrai, mais très haute de l’histoire de l’espèce humaine, de la structure du monde, de l’histoire propre de la terre dans le monde, du rôle propre de la France dans l’humanité. Le maître doit intervenir pour aider ce premier travail de l’esprit ; il n’est pas nécessaire qu’il dise beaucoup, qu’il fasse de longues leçons ; il suffit que tous les détails qu’il leur donnera concourent nettement à un tableau d’ensemble. De ce que l’on sait de l’homme primitif à l’homme d’aujourd’hui, quelle prodigieuse transformation ! et comme il est aisé à l’instituteur, en quelques traits, de faire sentir à l’enfant l’effort inouï de la pensée humaine ! [...]
Jean JaurèsLa Dépêche,journal de la démocratie du midi, 15 janvier 1888 de
Jean Jaurès


Références de Jean Jaurès - Biographie de Jean Jaurès

Plus sur cette citation >> Citation de Jean Jaurès (n° 171188)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.61  4.61  4.61  4.61  4.61 - Note moyenne : 4.61/5 (sur 472 votes)



La rue est un endroit de passage dans lequel beaucoup de choses s’expriment. Il n’y a pas que le désir, il y a aussi la violence, la gentillesse, la convivialité… On pourrait prendre tous les mots du dictionnaire. Moi j’ai envie de parler du désir. Après, chacun reçoit mes dessins comme il le veut. Pour certains c’est rafraîchissant, pour d’autres c’est léger ou agaçant. La rue permet de se donner à voir. A mes débuts, sortir dans la rue a été une façon d’aller à la rencontre d’un public de quidams et de professionnels.
Miss. Tic« Miss.Tic: «Il manque un marché dynamique du street art en France» », Miss.Tic, propos recueillis par "Jay Delachance" (blog sur Miss.Tic), Blog Miss.Tic, novembre 2008 de
Miss. Tic


Références de Miss. Tic - Biographie de Miss. Tic

Plus sur cette citation >> Citation de Miss. Tic (n° 171056)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Dans L’Étranger, il y a une phrase qui m'a beaucoup marqué. Comme par hasard, elle fait référence aux souvenirs. Dans la deuxième partie du roman, celleMeursault est emprisonné et attend son jugement, il dit ceci : « J'ai fini par ne plus m'ennuyer du tout à partir de l'instant où j'ai appris à me souvenir.» En gros, il expliquait qu'on pouvait vivre de souvenirs et que - en grossissant e trait- la prison m'empêche pas de vivre.
Mohammed AïssaouiPetit éloge des souvenirs (2014) de
Mohammed Aïssaoui


Références de Mohammed Aïssaoui - Biographie de Mohammed Aïssaoui

Plus sur cette citation >> Citation de Mohammed Aïssaoui (n° 170676)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 467 votes)




Votre commentaire sur ces citations







Dictionnaire des citations en C +



Thèmes populaires +


Autres belles citations et proverbes sur comme coup


Toutes les citations sur comme coup    Citations comme coup    Citation comme coup et Proverbe comme coup    Citations, proverbes sur comme coup    Citations comme coup : 360 citations sur comme coup    Proverbes comme coup : 360 citations et proverbes sur comme coup    360 citations et proverbes sur comme coup    360 citations sur comme coup    360 belles citations sur comme coup    360 belles citations comme coup, proverbes comme coup    Citation comme coup - Proverbe comme coup - 360 citations      Citation sur commeCitations courtes commePoèmes comme coupProverbes comme coup

Etendez votre recherche avec le dictionnaire des définitions







Thèmes populaires