Citations etait moins


Découvrez un dicton, une parole, un bon mot, un proverbe, une citation ou phrase etait moins issus de livres, discours ou entretiens.
Une Sélection de 180 citations et proverbes sur le thème etait moins.

180 citations

C’était une force puissante et sournoise que celle de la solitude. Elle agissait sur moi en utilisant d’agréables atours : la lecture boulimique d’ouvrages littéraires. Elle n’en était pas moins une force de sape et de destruction.
Abel QuentinLe voyant d'Étampes (2021) de
Abel Quentin


Références de Abel Quentin - Biographie de Abel Quentin

Plus sur cette citation >> Citation de Abel Quentin (n° 173638)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)





Elle l'avait pris pour un enfant, c'était là sa plus grande erreur : on a tort de ne pas prendre au sérieux les enfants. Il l'aimait, et ce n'était pas moins important qu'un amour de grande personne. Il souffrait, et ce n'était pas moins grave qu'une souffrance de grande personne.
Lilia HassaineL’oeil du paon (2021) de
Lilia Hassaine


Références de Lilia Hassaine - Biographie de Lilia Hassaine

Plus sur cette citation >> Citation de Lilia Hassaine (n° 173534)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Quand j'étais petite, tout en sachant que je finirais par grandir et avoir ma propre famille, ou du moins ma propre maison, je n'imaginais pas ma vie sans mes parents ni mes sœurs. Cela m'aurait paru aussi incongru que d'envisager mon avenir sans mes pieds ou sans mes mains. Nous étions là, ensemble, pour toujours. Et même s'il était clair pour chacun que le temps passait - mon père et ma mère, je le voyais bien, ne vivaient pas avec leurs propres parents - ce que nous formions tous les cinq avait quelque chose d'éternel.
Agnès DesartheL'éternel fiancé (2021) de
Agnès Desarthe


Références de Agnès Desarthe - Biographie de Agnès Desarthe

Plus sur cette citation >> Citation de Agnès Desarthe (n° 173487)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Votre compassion, lui répondit l'arbuste,
Part
d'un bon naturel ; mais quittez ce souci.
Les
vents me sont moins qu'à vous redoutables.
Je
plie, et ne romps pas. Vous avez jusqu'ici
Contre
leurs coups épouvantables
Résisté
sans courber le dos ;
Mais
attendons la fin. » Comme il disait ces mots,
Du
bout de l'horizon accourt avec furie
Le
plus terrible des enfants
Que
le Nord eût portés jusque-là dans ses flancs.
L
'arbre tient bon ; le roseau plie.
Le
vent redouble ses efforts,
Et fait si bien qu'il déracine
Celui de qui la tête au ciel était voisine,
Et dont les pieds touchaient à l'empire des morts.
Jean de La FontaineFables (1668 à 1694), Livre premier, XXII, le Chêne et le Roseau de
Jean de La Fontaine


Références de Jean de La Fontaine - Biographie de Jean de La Fontaine

Plus sur cette citation >> Citation de Jean de La Fontaine (n° 173402)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 467 votes)



Antonio Machado disait : « Une idée n'a pas plus de valeur qu'une métaphore, en général elle en a moins. » Et Descartes, qui n'était pas principalement cartésien, remarquait : « On pourrait s'étonner que les pensées profondes se trouvent dans les écrits des poètes et non ceux des philosophes. La raison en est que les poètes se servent de l'enthousiasme et exploitent la force de l'image »
Edgar MorinLa Tête bien faite, Paris, Seuil, (1999) de
Edgar Morin


Références de Edgar Morin - Biographie de Edgar Morin

Plus sur cette citation >> Citation de Edgar Morin (n° 172713)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



L’océan était-il une créature vivante ? On ne pouvait continuer d’en douter, à moins de se complaire dans les paradoxes ou l’entêtement. Il devenait impossible de nier les « fonction psychiques de l’océan – peu importait ce que le terme recouvrait exactement. Il était évident en tout cas, que l’océan ne nous avait que trop bien « vus »… Cette seule constatation infirmait les théories solaristes proclamant que l’océan était un « monde intérieur » - « une vie recluse » - privé par processus involutif d’organes de pensée ayant jadis existé, ignorant l’existence des objets et des phénomènes extérieurs, prisonnier d’un tourbillon gigantesque de courants mentaux créés et confinés dans les abîmes de ce monstre tournant entre deux soleils.
Stanislaw LemSolaris (1966) de
Stanislaw Lem


Références de Stanislaw Lem - Biographie de Stanislaw Lem

Plus sur cette citation >> Citation de Stanislaw Lem (n° 172600)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 467 votes)





Ainsi, l’homme jadis laborieux se relâche en toutes choses jusqu’à devenir un simple instrument aux mains de gens qui ne poursuivent que d’ignobles profits. Son chômage lui était si peu imputable à tort que, d’un seul coup, il lui est tout à fait égal de combattre pour des revendications économiques ou d’anéantir les valeurs de l’État, de la société ou de la civilisation. Il devient gréviste sinon avec joie, du moins avec indifférence. J’ai pu suivre ce processus sur des milliers d’exemples. Et plus j’en observais, plus vive était ma réprobation contre ces villes de plusieurs millions d’habitants, qui attirent si avidement les hommes pour les broyer ensuite de façon si effroyable.
Adolf  HitlerMein Kampf (1924), Adolf Hitler, éd. La Bibliothèque électronique du Québec, coll. « Polémique et propagande » de
Adolf Hitler


Références de Adolf Hitler - Biographie de Adolf Hitler

Plus sur cette citation >> Citation de Adolf Hitler (n° 172410)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Il ne me fut jamais très difficile de trouver du travail, puisque ce n’était pas comme ouvrier spécialisé, mais comme manœuvre ou travailleur auxiliaire, que je cherchais à gagner mon pain. Je me trouvais ainsi dans la même situation que ceux qui secouaient de leurs pieds la poussière de l’Europe avec le dessein impitoyable de refaire leur existence dans un monde nouveau et de conquérir une nouvelle patrie. Détachés de toutes les considérations paralysantes de devoir et de rang, d’entourage et de tradition, ils saisissent chaque gain qui s’offre et font toutes les besognes, pénétrés de l’idée qu’un travail honorable n’abaisse jamais, quel qu’il soit. J’avais de même décidé de sauter à pieds joints dans ce monde nouveau pour moi pour y faire mon chemin. Je m’aperçus bientôt qu’il était moins difficile de trouver un travail quelconque que de le conserver. L’insécurité du pain quotidien m’apparut comme un des côtés les plus sombres de cette vie nouvelle.
Adolf  HitlerMein Kampf (1924), Adolf Hitler, éd. La Bibliothèque électronique du Québec, coll. « Polémique et propagande » de
Adolf Hitler


Références de Adolf Hitler - Biographie de Adolf Hitler

Plus sur cette citation >> Citation de Adolf Hitler (n° 172408)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



J'ai pensé à leur rencontre. J'ai frotté mes parents comme du cuivre ancien pour en effacer le noir. Redressé leur têtes, aminci leurs corps, rallumé leurs yeux. Ils avaient dû s'aimer l'espace d'un instant, quand ils avaient tournoyé sous les lampions du 14 juillet, à moins qu'ils ne soient restés fixes pendant que le reste se mettait à tourner. Ton père était beau, avait dit ma mère, et il était doux, et il dansait comme un dieu. J'ai pensé à leur rencontre mille fois, le plus souvent la nuit, quand j'avais l'impression d'étouffer. Il fallait qu'ils se soient aimés, sinon quelle raison j'avais d'exister, moi, de respirer, de prendre la place d'un autre ? Mais alors, il était parti où, cet amour ? Je l'ai cherché sous mon lit, dans les murs froids, dans la forêt, dans les yeux de ma mère puis dans ceux d'autres femmes, et j'ai fini par comprendre qu'il s'était changé en pierre. Elle avaitrouler quelque part, passer par le trou d'une poche, et peut-être même qu'ils l'avaient un peu cherchée, mais va-t'en retrouver une pierre dans la caillasse du monde.
Jean-Baptiste AndreaCent millions d'années et un jour (2019) de
Jean-Baptiste Andrea


Références de Jean-Baptiste Andrea - Biographie de Jean-Baptiste Andrea

Plus sur cette citation >> Citation de Jean-Baptiste Andrea (n° 172182)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Elle était tellement belle que j'avais envie de me glisser dans sa peau et de devenir elle pour savoir ce que c'était. Puis j'ai pensé que je ne pourrais plus la voir si j'étais dans sa peau, sauf dans un miroir, et que ce serait peut-être mieux si c'était elle qui se glissait dans ma peau à moi. Je ne pourrais pas la voir non plus mais au moins, je pourrais l'emmener partout.
Jean-Baptiste AndreaMa reine (2017) de
Jean-Baptiste Andrea


Références de Jean-Baptiste Andrea - Biographie de Jean-Baptiste Andrea

Plus sur cette citation >> Citation de Jean-Baptiste Andrea (n° 172167)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Il est parfois plus facile de dire des choses très personnelles à un étranger. Comme si c'était moins déstabilisant de se confier à quelqu'un qui ne vous connait pas.
Linwood BarclayCette nuit-là (2007) de
Linwood Barclay


Références de Linwood Barclay - Biographie de Linwood Barclay

Plus sur cette citation >> Citation de Linwood Barclay (n° 170124)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Ma jeunesse, je le savais, ne me donnait ni plus de droits ni surtout plus d'espérances qu'aux plus vieux de mes compagnons, de mes camarades. C'était tout juste, un permis de mourir d'un coeur moins harassé.
Edmonde Charles-RouxElle, Adrienne (1971) de
Edmonde Charles-Roux


Références de Edmonde Charles-Roux - Biographie de Edmonde Charles-Roux

Plus sur cette citation >> Citation de Edmonde Charles-Roux (n° 170084)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Selon la formule consacrée, personne n’est parfait. En conséquence, pour répondre à l’exigence paternelle, je me devais de viser l’excellence, à défaut de perfection. Cela semblait néanmoins ne pas lui suffire. Ce que j’ai pu prendre comme raclées ! Ma mère était désarmée : elle ne pouvait que m’encourager à ne pas décevoir. Ma mère était une femme absolument remarquable. La première femme de ma vie.
Michel PolnareffSpèrme (2016) de
Michel Polnareff


Références de Michel Polnareff - Biographie de Michel Polnareff

Plus sur cette citation >> Citation de Michel Polnareff (n° 169053)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 468 votes)



Et si ce virus nous montrait qui sont les vrais héros, ceux qui trimaient déjà dans nos pensées lointaines, ce n'est que maintenant qu'ils font la une des journaux, pendant que le Cac 40 est en quarantaine. On se découvre soudain semblables, solidaires, tous dans le même bateau pour affronter le virus. C'était un peu moins le cas pour combattre la misère, on était moins unis pour accueillir l'Aquarius.
Fabien Marsaud, dit Grand Corps MaladeEffets Secondaires (2020) de
Fabien Marsaud, dit Grand Corps Malade


Références de Fabien Marsaud, dit Grand Corps Malade - Biographie de Fabien Marsaud, dit Grand Corps Malade

Plus sur cette citation >> Citation de Fabien Marsaud, dit Grand Corps Malade (n° 168633)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 468 votes)



Aujourd’hui, je gagne trois fois ce que je gagnais à l’Observateur, en travaillant quatre fois moins. Je ne possède rien mais je ne calcule plus. Je suis heureux de ne plus avoir de soucis matériels dans l’immédiat. J’ai eu une période de gloriole quand j’étais chez Michel Drucker le dimanche, mais la périodej’étais le plus connu, c’était quand je faisais « Droit de réponse » avec Michel Polac. Bien sûr que j’aime bien quand les gens me reconnaissent dans la rue. Quoique, maintenant, ça me fait un peu chier. Je sens que je penserai que j’aimais cela, quand ça m’emmerdera qu’on ne me le demande plus.
Pierre BénichouEntretien, Le Soir le 19/09/2015 par Maxime Biermé de
Pierre Bénichou


Références de Pierre Bénichou - Biographie de Pierre Bénichou

Plus sur cette citation >> Citation de Pierre Bénichou (n° 168324)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.61  4.61  4.61  4.61  4.61 - Note moyenne : 4.61/5 (sur 468 votes)



Quand j'ai repris Astérix après la disparition de René, les gens n'y croyaient pas. J'entendais : « Uderzo, c'est moins intéressant. » J'avais peur de ne pas être à la hauteur. Mais quand je me suis mis au travail, j'ai oublié mon complexe. René m'a appris le métier. Il m'a donné de l'assurance. Quand je lisais un de ses scénarios, j'étais fou de joie. Son humour était inégalable. Je pense ne pas en avoir terni le goût.
Albert UderzoEntretien, Le Parisien par Adeline Fleury, Le 30 novembre 2018 de
Albert Uderzo


Références de Albert Uderzo - Biographie de Albert Uderzo

Plus sur cette citation >> Citation de Albert Uderzo (n° 168207)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 467 votes)



Plus tard, à mesure qu’elle apprenait à connaître mieux l’ennemi, ou qu’il devenait plus excentrique et sénile, sa personnalité longtemps réprimée s’était de plus en plus imposée. Elle portait les vêtements les moins appropriés qui fussent, s’intéressait à des sujets qui, les premières années de son mariage, auraient été immédiatement bannis, et s’abandonnait subrepticement à ce qui était sa plus grande faiblesse : son goût du moderne.
William BoydComme neige au soleil (1982) de
William Boyd


Références de William Boyd - Biographie de William Boyd

Plus sur cette citation >> Citation de William Boyd (n° 167881)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



À l'époque, l'idée m'est venue d'une espèce d'admiration générale pour les ados. Quoi qu'ils fassent, même si c'était des conneries, leurs parents les trouvaient géniaux. « Machinette a fait ça, c'est formidable, non ? » Tout était ainsi. Évidemment, quand on arrive à la came, à la prostitution et au hold-up, c'est moins sympa ! Mais il y avait un regard à la fois tragique, admiratif et envieux sur ces jeunes. C'est de cette ambiance qu'est née Agrippine. Comme mon livre sur les femmes enceintes, que j'ai fait à 40 ans, quand toutes mes copines étaient en cloque.
Claire BretécherDans l'hebdomadaire l'Express n° 3011, 19 mars 2009. de
Claire Bretécher


Références de Claire Bretécher - Biographie de Claire Bretécher

Plus sur cette citation >> Citation de Claire Bretécher (n° 167464)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 467 votes)



Comme tous ceux qui ont perdu un proche, je sais qu'on est toujours infidèle à la mémoire des morts. On lutte, mais le temps grignote des bouts de souvenirs. On voudrait conserver l'idée de l'autre, se souvenir de ce qu'il était, garder intacts au moins son esprit, son caractère, sa voix ; on ne garde que le sentiment. Notre propre sentiment...
Anne PercinBonheur Fantôme (2009) de
Anne Percin


Références de Anne Percin - Biographie de Anne Percin

Plus sur cette citation >> Citation de Anne Percin (n° 167312)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.61  4.61  4.61  4.61  4.61 - Note moyenne : 4.61/5 (sur 468 votes)



Si la vieillesse était douce à vivre, personne ne voudrait que ça s'arrête. Le fait qu'elle soit si rude rend l'existence moins attachante. La vieillesse a été inventée pour se détacher de la vie.
Virginie GrimaldiTu comprendras quand tu seras plus grande (2017) de
Virginie Grimaldi


Références de Virginie Grimaldi - Biographie de Virginie Grimaldi

Plus sur cette citation >> Citation de Virginie Grimaldi (n° 166555)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 467 votes)




Votre commentaire sur ces citations









.$char.
 -  Eau  -  Ecologie  -  Economie  -  Ecouter  -  Ecrire  -  Ecriture  -  Education  -  Égalité  -  Egalite  -  Ego  -  Egoisme  -  Elegance  -  Elevation  -  Elitisme  -  Embobiner  -  Emergence  -  Emotion  -  Energie  -  Enfance  -  Enfant  -  Enfer  -  Engager  -  Ennemi  -  Ennui  -  Enseignement  -  Enseigner  -  Envie  -  Environnement  -  Ephemere  -  Epouse  -  Épouse  -  Époux  -  Epoux  -  Epreuve  -  Eprouver  -  Éprouver  -  Equilibre  -  Erotisme  -  Erreur  -  Erudiction  -  Esclave  -  Espace  -  Espece  -  Espérance  -  Esperance  -  Esperer  -  Espérer  -  Espoir  -  Esprit  -  Essentiel  -  Estime  -  Etat  -  Eternel  -  Eternite  -  Ethique  -  Ethologie  -  Etonnement  -  Etrange  -  Etre  -  Etudier  -  Europe  -  Evidence  -  Evolution  -  Exces  -  Excuses  -  Exhibitionnisme  -  Exil  -  Existence  -  Exister  -  Experience  -  Expliquer  -  Exponentiel  -  Extase  -  Extra+terrestre


Thèmes populaires +


Autres belles citations et proverbes sur etait moins


Toutes les citations sur etait moins    Citations etait moins    Citation etait moins et Proverbe etait moins    Citations, proverbes sur etait moins    Citations etait moins : 180 citations sur etait moins    Proverbes etait moins : 180 citations et proverbes sur etait moins    180 citations et proverbes sur etait moins    180 citations sur etait moins    180 belles citations sur etait moins      Citation sur etaitCitations courtes etaitPoèmes etait moinsProverbes etait moins

Etendez votre recherche avec le dictionnaire des définitions







Thèmes populaires