Citations sans jamais


Découvrez un dicton, une parole, un bon mot, un proverbe, une citation ou phrase sans jamais issus de livres, discours ou entretiens.
Une Sélection de 600 citations et proverbes sur le thème sans jamais.

600 citations

Nous sommes la voisine sans histoires du deuxième étage au fond du couloir, celle dont la poubelle est toujours rentrée, qui vous sourit chaleureusement dans l’escalier et que l’on n’entend jamais derrière sa porte close. Dans nos vies muettes de désespoir, nous sommes cette Femme d’En Haut, avec ou sans foutu chat tigré ou fichu labrador qui court partout, et personne ne s’aperçoit que nous sommes furieuses. Nous sommes complètement invisibles. Je ne voulais pas le croire, ou je croyais que ça ne s’appliquait pas à moi, mais j’ai découvert que je n’étais pas différente des autres. L’enjeu est maintenant de savoir quelle stratégie adopter, que faire de cette invisibilité, comment la rendre incandescente.
Claire MessudLa Femme d'En Haut (2013) de
Claire Messud


Références de Claire Messud - Biographie de Claire Messud

Plus sur cette citation >> Citation de Claire Messud (n° 174426)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 467 votes)





Un système fondé sur une injustice sans cesse croissante ne sera jamais stable ou équilibré.
Vladimir PoutineForum Économique International de Saint-Pétersbourg 2019 de
Vladimir Poutine


Références de Vladimir Poutine - Biographie de Vladimir Poutine

Plus sur cette citation >> Citation de Vladimir Poutine (n° 174422)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



J’ai déjà dit que je n’avais pas composé autant de Contes que je l’aurais voulu ; Dieu m’a refusé ces loisirs ; et cependant, le nombre de ceux que j’ai mis en prose ou en vers est presque incalculable ; il décuplerait sans peine le fatras qu’un libraire euphémiste a la politesse d’appeler mes Œuvres complètes. Mais une fois que la démangeaison d’écrire était satisfaite, je me souciais peu de l’œuvre qu’elle avait produite, parce que je n’imaginais pas qu’on s’avisât jamais de la donner au public ; je le croyais plus difficile. Ce volume ne s’est donc formé que de lambeaux égarés partout comme les feuilles volantes de la Sibylle, et quiconque se sera intrépidement résigné à lire ce qui reste, n’aura pas de peine à croire que le meilleur est perdu. C’est grand dommage pour les bonnes d’enfants
Charles NodierJean-François-les-bas-bleus et autres Contes (1887) de
Charles Nodier


Références de Charles Nodier - Biographie de Charles Nodier

Plus sur cette citation >> Citation de Charles Nodier (n° 174358)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Mais c'est l'un des paradoxes du voyage : on croise de complets inconnus et on se confie plus volontiers à eux qu'à des proches justement parce que l'on sait que, le périple terminé, on ne les reverra sans doute jamais.
Douglas KennedyMirage (2015) de
Douglas Kennedy


Références de Douglas Kennedy - Biographie de Douglas Kennedy

Plus sur cette citation >> Citation de Douglas Kennedy (n° 174135)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 467 votes)



Être parent, ça ne s'arrête jamais. Vos enfants le restent pour toujours, leur vulnérabilité requiert sans cesse votre attention, leur lutte pour forger quelque chose qui ressemble à du bonheur... ou pas.
Douglas KennedyMirage (2015) de
Douglas Kennedy


Références de Douglas Kennedy - Biographie de Douglas Kennedy

Plus sur cette citation >> Citation de Douglas Kennedy (n° 174129)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 468 votes)



Et la plupart des rêves, il n'y a que vous qui puissiez les réaliser. Personne d'autre. C'est un peu comme le bonheur : on ne peut jamais compter sur quiconque pour parvenir à cet état auquel on parvient maintes fois sans l'avoir planifié. En fin de compte, être heureux - ou ne pas l'être - ne tient qu'à nous, et à nous seuls.
Douglas KennedyMirage (2015) de
Douglas Kennedy


Références de Douglas Kennedy - Biographie de Douglas Kennedy

Plus sur cette citation >> Citation de Douglas Kennedy (n° 174127)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 468 votes)





Et jamais l'oeil de la muse sans être enchanté, n'accueillera ton rayon :
Thème de la prophétie primitive, Sois toujours le thème du poète !
Thomas CampbellTheodric : A Domestic Tale; and Other Poems (1825) de
Thomas Campbell


Références de Thomas Campbell - Biographie de Thomas Campbell

Plus sur cette citation >> Citation de Thomas Campbell (n° 174030)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 467 votes)



La bonne vie ne consiste-t-elle pas à se tenir sur le chemin de la vérité sans jamais prétendre la posséder ?
Maryse WolinskiChérie, je vais à Charlie (2016) de
Maryse Wolinski


Références de Maryse Wolinski - Biographie de Maryse Wolinski

Plus sur cette citation >> Citation de Maryse Wolinski (n° 173979)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 467 votes)



Jamais, nulle part, la peine de mort n'a fait reculer la criminalité sanglante. Pire encore, s'agissant du terrorisme, ce fléau de notre temps, la peine de mort transformerait le terroriste en martyr, en héros aux yeux de ses partisans. Et après chaque exécution, un commando de fanatiques se lèverait pour le venger en commettant de nouveaux attentats.
Robert BadinterAu Panthéon, lors d'une cérémonie présidée par Emmanuel Macron, le 09/10/2021 de
Robert Badinter


Références de Robert Badinter - Biographie de Robert Badinter

Plus sur cette citation >> Citation de Robert Badinter (n° 173815)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.61  4.61  4.61  4.61  4.61 - Note moyenne : 4.61/5 (sur 469 votes)



Sans vous commander, je vous demande d’aimer plus que jamais ceux qui vous sont proches. Le monde est une triste boutique, les cœurs purs doivent se mettre ensemble pour l’embellir, il faut reboiser l’âme humaine. Je resterai sur le pont, je resterai un jardinier, je cultiverai mes plantes de langage. […] Il n’est de vrai que l’amitié et l’amour. Je suis maintenant très loin au fond du panier des tristesses.
Julos BeaucarneLettre de Julos Beaucarne, après l’assassinat de sa femme, nuit du 2 au 3 février 1975 de
Julos Beaucarne


Références de Julos Beaucarne - Biographie de Julos Beaucarne

Plus sur cette citation >> Citation de Julos Beaucarne (n° 173645)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.61  4.61  4.61  4.61  4.61 - Note moyenne : 4.61/5 (sur 477 votes)



Ne jamais tomber amoureux d’une femme sans l’avoir vue fâchée. La contrariété révèle la personnalité profonde.
Amélie NothombPremier sang (2021) de
Amélie Nothomb


Références de Amélie Nothomb - Biographie de Amélie Nothomb

Plus sur cette citation >> Citation de Amélie Nothomb (n° 173640)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 469 votes)



Il y a longtemps que je ne suis pas allé en forêt. Je n'aime pas beaucoup ces zones inhumaines, je préfère rester à distance, sur la route, près des maisons, de la lumière. Ce qui me met mal à l'aise, ce qui - soyons honnête - me fait peur, ce ne sont pas les arbres, qui n'ont jamais fait de mal à personne, qui poussent tranquillement depuis toujours, ce n'est pas non plus la vie secrète qui s'y cache, les bêtes, invisibles mais sans doute innombrables, les oiseaux, les vers, les insectes, tout ce qui grouille, les limaces, les rongeurs (les loups ?) dissimulés dans les feuillages et l'ombre, je n'ai pas peur d'un écureuil ou d'un hibou - non, ce qui m'inquiète et me maintient à l'écart, c'est au contraire l'absence de vie perceptible, d'humanité, quand on regarde de l'extérieur (en voiture par exemple, ou derrière la vitre d'un train qui passe), le silence qu'on imagine, l'immobilité apparente de cet enclos vert figé, si vaste, rien ne bouge là-dedans depuis des années, des siècles, de loin on peut même supposer que rien n'y respire. Et à l'intérieur, dans le vert, il n'y a pas de témoin.
Philippe JaenadaAu printemps des monstres (2021) de
Philippe Jaenada


Références de Philippe Jaenada - Biographie de Philippe Jaenada

Plus sur cette citation >> Citation de Philippe Jaenada (n° 173573)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 468 votes)



Je n’ai jamais cru aux oracles. À l’instinct davantage. C’était donc moi sans être moi. C’était le monde, semblable en tout point, méconnaissable. Ce monde frappé d’un nouveau regard, ni triste, ni apitoyé, ce qui aurait rendu cette déformation passagère, non, ce retour célébrait d’impossibles retrouvailles. Les lieux, les objets, les décors étaient vidés de leur familiarité. Un vase bleu sur une cheminée, un fauteuil adossé au mur d’une chambre, un rideau que l’on tire le soir ou le matin. Les perspectives des villes ne rejoignent plus aucun récit.
Elsa FottorinoParle tout bas (2021) de
Elsa Fottorino


Références de Elsa Fottorino - Biographie de Elsa Fottorino

Plus sur cette citation >> Citation de Elsa Fottorino (n° 173513)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.61  4.61  4.61  4.61  4.61 - Note moyenne : 4.61/5 (sur 469 votes)



Je n’aime pas beaucoup la peinture en général, en tout cas, pas beaucoup la peinture moderne. Je ne comprends pas une chose qui pour un peu me ferait rire sans que je sache pourquoi. Je connais bien mal, c’est vrai. Mais j’ai pris souvent des heures pour aller me promener toute seule dans les musées ou les grandes expositions. J’y suis perdue avec plaisir. Les toiles que je regarde me sont prétextes à rêveries. Ce n’est pas ce qui les a rendues célèbres qui m’émeut. Cependant, je préfère les classiques italiens aux autres. Jamais je ne me lasserai des tableaux de Guardi.
Joséphine Baker« Les mémoires » de Joséphine Baker, recueillis par Marcel Sauvage (1949) de
Joséphine Baker


Références de Joséphine Baker - Biographie de Joséphine Baker

Plus sur cette citation >> Citation de Joséphine Baker (n° 173348)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 467 votes)



Je voudrais ne jamais vieillir, marcher au tambour, celui de la jeunessemais sans un ordre exprès – un tambour personnel... Danser, chanter, se libérer. J’en mourrai peut-être. Peu importe si quelquefois la peau, les poumons se déchirent, mais quoi...
Joséphine Baker« Les mémoires » de Joséphine Baker, recueillis par Marcel Sauvage (1949) de
Joséphine Baker


Références de Joséphine Baker - Biographie de Joséphine Baker

Plus sur cette citation >> Citation de Joséphine Baker (n° 173347)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Mamie disait souvent que pour garder son mari, une femme devait rester impeccable en toutes circonstances. D'ailleurs, je ne l'ai jamais vue sans maquillage, chignon parfaitement bombé et bijoux bien en place, même au petit déjeuner. Et c'est vrai que mon grand-père est resté avec elle jusqu'à sa mort et qu'il avait l'air assez impressionné par elle. Après, je ne suis pas sûre qu'il ait eu beaucoup d'endroitspartir quand bien même elle aurait décidé de traîner en chemise de nuit toute la journée.
Adèle BréauL'odeur de la colle en pot (2019) de
Adèle Bréau


Références de Adèle Bréau - Biographie de Adèle Bréau

Plus sur cette citation >> Citation de Adèle Bréau (n° 173257)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 467 votes)



Longtemps j’ai cru qu’être heureux, c’était trouver une stabilité, vivre un bonheur sans tache, jamais troublé, jamais questionné. Ne pas faire de vagues. Finalement, j’ai compris qu’être heureux ça peut être au contraire choisir de faire table rase du passé, perdre des gens pour prendre le risque d’en rencontrer d’autres.
Mélissa Da CostaJe revenais des autres (2021) de
Mélissa Da Costa


Références de Mélissa Da Costa - Biographie de Mélissa Da Costa

Plus sur cette citation >> Citation de Mélissa Da Costa (n° 173115)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 469 votes)



Je me suis toujours tenu à distance du politique. Je m’en suis toujours méfié et je refuse les zones opaques en politique. Je viens d’adhérer au Parti breton, parce que je pense qu’il est nécessaire de faire entendre sa voix. Ce parti me semble éviter les « ismesJ’ai beaucoup discuté avec des amis déjà au Parti breton avant d’adhérer moi-même, car je voulais savoir dans quoi je m’engageais. Connaissant l’histoire politique de la Bretagne, je préférai faire quelque chose axé vers le développement et l’avenir. Au Parti breton, j’ai trouvé des gens réalistes qui permettent l’échange, le dialogue sans extrémisme pour construire avec du sens et du bon sens. Moi je veux marcher avec mes semblables pour donner du sens. La Bretagne doit s’ouvrir et devenir un pôle tourné vers l’avenir. On ne transforme pas les choses par la violence, les frontières tomberont d’elles même le jour où les gens seront heureux. Ma devise, celle de ma famille : ne jamais renoncer. C’est aussi, un peu, celle de tous les Bretons.
Jean-Yves LafesseEntretien publié en janvier 2012 sur 7seizh.info de
Jean-Yves Lafesse


Références de Jean-Yves Lafesse - Biographie de Jean-Yves Lafesse

Plus sur cette citation >> Citation de Jean-Yves Lafesse (n° 172883)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 468 votes)



Le jeu politique est des plus piquant. On ne sait jamais qui va gagner. Ils s’observent sans arrêt, se mesurent dans les épreuves, se défient, s’éprouvent. Entre eux. Les femmes dérangent. Mais les femmes sont en train aussi de découvrir le plaisir de se retrouver entre elles. Elles créent leurs clubs, leurs associations, se retrouvent entre copines au restaurant, organisent des sorties, partent en vacances, de plus en plus. Le phénomène se développe… Elles aussi… Sauf qu’elles peuvent toujours rêver de créer un parti. Toutes les expériences ont échoué. L’opinion ne suit pas.
Yvette RoudyYvette Roudy, les femmes sont une force, Entretien avec Delphine Gardey, Jacqueline Laufer (2002) de
Yvette Roudy


Références de Yvette Roudy - Biographie de Yvette Roudy

Plus sur cette citation >> Citation de Yvette Roudy (n° 172870)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Les nuages couraient sur la lune enflammée
Comme sur l'incendie on voit fuir la fumée,
Et les bois étaient noirs jusques à l'horizon.
Nous marchions sans parler, dans l'humide gazon,
Dans la bruyère épaisse et dans les hautes brandes,
Lorsque, sous des sapins pareils à ceux des Landes,
Nous avons aperçu les grands ongles marqués
Par les loups voyageurs que nous avions traqués.
Nous avons écouté, retenant notre haleine
Et le pas suspendu. -- Ni le bois, ni la plaine
Ne poussait un soupir dans les airs ; Seulement
La girouette en deuil criait au firmament ;
Car le vent élevé bien au dessus des terres,
N'effleurait de ses pieds que les tours solitaires,
Et les chênes d'en-bas, contre les rocs penchés,
Sur leurs coudes semblaient endormis et couchés.
Rien ne bruissait donc, lorsque baissant la tête,
Le plus vieux des chasseurs qui s'étaient mis en quête
A regardé le sable en s'y couchant ; Bientôt,
Lui que jamais ici on ne vit en défaut,
A déclaré tout bas que ces marques récentes
Annonçaient la démarche et les griffes puissantes
De deux grands loups-cerviers et de deux louveteaux.
Nous avons tous alors préparé nos couteaux,
Et, cachant nos fusils et leurs lueurs trop blanches,
Nous allions pas à pas en écartant les branches.
Trois s'arrêtent, et moi, cherchant ce qu'ils voyaient,
J'aperçois tout à coup deux yeux qui flamboyaient,
Et je vois au delà quatre formes légères
Qui dansaient sous la lune au milieu des bruyères,
Comme font chaque jour, à grand bruit sous nos yeux,
Quand le maître revient, les lévriers joyeux.
Leur forme était semblable et semblable la danse ;
Mais les enfants du loup se jouaient en silence,
Sachant bien qu'à deux pas, ne dormant qu'à demi,
Se couche dans ses murs l'homme, leur ennemi.
Le père était debout, et plus loin, contre un arbre,
Sa louve reposait comme celle de marbre
Qu'adoraient les romains, et dont les flancs velus
Couvaient les demi-dieux Rémus et Romulus.
Le Loup vient et s'assied, les deux jambes dressées
Par leurs ongles crochus dans le sable enfoncées.
Il s'est jugé perdu, puisqu'il était surpris,
Sa retraite coupée et tous ses chemins pris ;
Alors il a saisi, dans sa gueule brûlante,
Du chien le plus hardi la gorge pantelante
Et n'a pas desserré ses mâchoires de fer,
Malgré nos coups de feu qui traversaient sa chair
Et nos couteaux aigus qui, comme des tenailles,
Se croisaient en plongeant dans ses larges entrailles,
Jusqu'au dernier moment où le chien étranglé,
Mort longtemps avant lui, sous ses pieds a roulé.
Le Loup le quitte alors et puis il nous regarde.
Les couteaux lui restaient au flanc jusqu'à la garde,
Le clouaient au gazon tout baigné dans son sang ;
Nos fusils l'entouraient en sinistre croissant.
Il nous regarde encore, ensuite il se recouche,
Tout en léchant le sang répandu sur sa bouche,
Et, sans daigner savoir comment il a péri,
Refermant ses grands yeux, meurt sans jeter un cri.
Alfred de VignyPoèmes philosophiques (1843), La mort du loup de
Alfred de Vigny


Références de Alfred de Vigny - Biographie de Alfred de Vigny

Plus sur cette citation >> Citation de Alfred de Vigny (n° 172682)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 470 votes)




Votre commentaire sur ces citations









.$char.
 -  Sacrifice  -  Sacrilege  -  Sage  -  Sagesse  -  Sagesse_populaire  -  Saint_Valentin  -  Salete  -  Sante  -  Santé  -  Sante  -  Satisfaction  -  Satyre  -  Savant  -  Savoir  -  Savoir_vivre  -  Scandale  -  Scepticisme  -  Science  -  Scrupule  -  Sculpture  -  Secret  -  Secte  -  Seigneur  -  Sein  -  Semblable  -  Sens  -  Sensibilite  -  Sentiment  -  Separation  -  Séparation  -  Serenite  -  Sérénité  -  Sérieux  -  Service  -  Servitude  -  Seul  -  Seule  -  Sexe  -  Sexologie  -  Sexualite  -  Silence  -  Simplicite  -  Sincère  -  Sincerite  -  Sincérité  -  Singe  -  Snob  -  Sobre  -  Sociabilite  -  Societe  -  Sociologie  -  Sodomie  -  Soi_même  -  Soleil  -  Solitude  -  Solution  -  Sommeil  -  Sondage  -  Songe  -  Sot  -  Sottise  -  Soucis  -  Souffrance  -  Souffrir  -  Soulage  -  Soupçon  -  Sourire  -  Souvenir  -  Specialiste  -  Spectacle  -  Sport  -  Stabilite  -  Star  -  Statistiques  -  Stimulation  -  Stress  -  Style  -  Subjonctif  -  Succes  -  Suggestion  -  Suicide  -  Superflu  -  Superiorite  -  Supermarche  -  Superstition  -  Supplice  -  Survie  -  Suspicion  -  Systeme


Thèmes populaires +


Autres belles citations et proverbes sur sans jamais


Toutes les citations sur sans jamais    Citations sans jamais    Citation sans jamais et Proverbe sans jamais    Citations, proverbes sur sans jamais    Citations sans jamais : 600 citations sur sans jamais    Proverbes sans jamais : 600 citations et proverbes sur sans jamais    600 citations et proverbes sur sans jamais    600 citations sur sans jamais    600 belles citations sur sans jamais    600 belles citations sans jamais, proverbes sans jamais    Citation sans jamais - Proverbe sans jamais - 600 citations      Citation sur sansCitations courtes sansPoèmes sans jamaisProverbes sans jamais

Etendez votre recherche avec le dictionnaire des définitions







Thèmes populaires