Citation & proverbe TERRE EAU - 180 citations et proverbes terre eau


Citations terre eau


Sélection de 180 citations et proverbes sur le thème terre eau

Découvrez un dicton, une parole, un bon mot, un proverbe, une citation ou phrase terre eau issus de livres, discours ou entretiens.
180 citations

L'expression « avoir des ailes » me seyait à ravir. Dès que le rideau se levait, je ne touchais déjà plus terre, j'étais au-dessus, au-delà de tout ce qu'un être humain normalement constitué accomplit d'ordinaire.
Patrick DupondÉtoile (2000) de
Patrick Dupond


Références de Patrick Dupond - Biographie de Patrick Dupond

Plus sur cette citation >> Citation de Patrick Dupond (n° 171980)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)





L'eau est de la lumière qui s'enfonce dans la terre.
Philippe JaccottetLa Semaison (1963) de
Philippe Jaccottet


Références de Philippe Jaccottet - Biographie de Philippe Jaccottet

Plus sur cette citation >> Citation de Philippe Jaccottet (n° 171972)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Venus purs du néant, nous en partons impurs.
Venus heureux, nous repartons pleins de misère.
L'eau des pleurs dans les yeux, au cœur un feu obscur,
nous rendons l'âme à l'air et mourrons dans la terre.
Omar KhayyamRuba'iyat de
Omar Khayyam


Références de Omar Khayyam - Biographie de Omar Khayyam

Plus sur cette citation >> Citation de Omar Khayyam (n° 171527)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Sachant bien lire, l’écolier, qui est très curieux, aurait bien vite, avec sept ou huit livres choisis, une idée, très générale, il est vrai, mais très haute de l’histoire de l’espèce humaine, de la structure du monde, de l’histoire propre de la terre dans le monde, du rôle propre de la France dans l’humanité. Le maître doit intervenir pour aider ce premier travail de l’esprit ; il n’est pas nécessaire qu’il dise beaucoup, qu’il fasse de longues leçons ; il suffit que tous les détails qu’il leur donnera concourent nettement à un tableau d’ensemble. De ce que l’on sait de l’homme primitif à l’homme d’aujourd’hui, quelle prodigieuse transformation ! et comme il est aisé à l’instituteur, en quelques traits, de faire sentir à l’enfant l’effort inouï de la pensée humaine ! [...]
Jean JaurèsLa Dépêche,journal de la démocratie du midi, 15 janvier 1888 de
Jean Jaurès


Références de Jean Jaurès - Biographie de Jean Jaurès

Plus sur cette citation >> Citation de Jean Jaurès (n° 171188)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.61  4.61  4.61  4.61  4.61 - Note moyenne : 4.61/5 (sur 472 votes)



Quiconque voudra faire bâtir doit premièrement se proposer de faire la cage pour l'oiseau. C'est à dire (…) proportionner son bâtiment au revenu de sa terre, à sa condition, à ses besoins, et surtout au moyen qu'il a d 'en pouvoir sortir à son honneur.
VaubanPlusieurs maximes bonnes à observer par tous ceux qui font bâtir. de
Vauban


Références de Vauban - Biographie de Vauban

Plus sur cette citation >> Citation de Vauban (n° 170823)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Les morts ne sont pas avalés, ni par l'eau ni même par la terre. Ils continuent de marcher parmi les vivants.
Sarah ChicheSaturne (2020) de
Sarah Chiche


Références de Sarah Chiche - Biographie de Sarah Chiche

Plus sur cette citation >> Citation de Sarah Chiche (n° 170789)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 467 votes)





Les morts ne sont pas avalés, ni par l’eau ni même par la terre. Ils continuent de marcher parmi les vivants. Quand nos souvenirs avec nos proches s’effacent dans le lointain de chambres, d’écoles, de fêtes d’anniversaire, de champs, de sentiers de montagnes ou de plages, que nous n’arpentons même plus dans nos songes, restent les récits que nous tenons des autres.
Sarah ChicheSaturne (2020) de
Sarah Chiche


Références de Sarah Chiche - Biographie de Sarah Chiche

Plus sur cette citation >> Citation de Sarah Chiche (n° 170779)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 468 votes)



Je sais ce qu’il en coûte à un travailleur d’acquérir le savoir. J’en ai payé le prix avec ma chair et mon sang, en me privant de nourriture et de sommeil, en mettant en jeu ma santé, ma vie presque. Alors, lorsque je viens vous parler d’espérance et de liberté, faire miroiter devant vous ce monde nouveau qu’il vous faut créer de toutes pièces, cette nouvelle organisation du travail qu’il faut avoir l’audace d’imaginer, je ne suis pas surpris de vous trouver terre à terre et matérialistes, apathiques et incrédules.
Upton SinclairLa Jungle (1905) de
Upton Sinclair


Références de Upton Sinclair - Biographie de Upton Sinclair

Plus sur cette citation >> Citation de Upton Sinclair (n° 170387)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 468 votes)



Et en supposant que vous avez essayé et échoué, encore et encore, vous pouvez prendre un nouveau départ au moment où vous le choisirez, car ce que l'on appelle échec n'est pas la chute, mais le fait de rester à terre.
Gladys Louise Smith, dite Mary PickfordIn Réfléchissez et devenez riche: Le grand livre de l’esprit maître de Napoleon Hill (1937) de
Gladys Louise Smith, dite Mary Pickford


Références de Gladys Louise Smith, dite Mary Pickford - Biographie de Gladys Louise Smith, dite Mary Pickford

Plus sur cette citation >> Citation de Gladys Louise Smith, dite Mary Pickford (n° 168468)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 467 votes)



Par une froide journée d'hiver un troupeau de porcs-épics s'était mis en groupe serré pour se garantir mutuellement contre la gelée par leur propre chaleur. Mais tout aussitôt ils ressentirent les atteintes de leurs piquants, ce qui les fit s’écarter les uns des autres. Quand le besoin de se réchauffer les eut rapprochés de nouveau, le même inconvénient se renouvela, de sorte qu'ils étaient ballottés de çà et de là entre les deux maux jusqu'à ce qu'ils eussent fini par trouver une distance moyenne qui leur rendît la situation supportable. Ainsi, le besoin de société, né du vide et de la monotonie de leur vie intérieure, pousse les hommes les uns vers les autres ; mais leurs nombreuses manières d'être antipathiques et leurs insupportables défauts les dispersent de nouveau. La distance moyenne qu'ils finissent par découvrir et à laquelle la vie en commun devient possible, c'est la politesse et les belles manières. En Angleterre on crie à celui qui ne se tient pas à cette distance : Keep your distance ! Par ce moyen le besoin de se réchauffer n'est, à la vérité, satisfait qu'à moitié, mais, en revanche, on ne ressent pas la blessure des piquants. Cependant celui qui possède assez de chaleur intérieure propre préfère rester en dehors de la société pour ne pas éprouver de désagréments, ni en causer.
Arthur SchopenhauerParerga et Paralipomena (1851) de
Arthur Schopenhauer


Références de Arthur Schopenhauer - Biographie de Arthur Schopenhauer

Plus sur cette citation >> Citation de Arthur Schopenhauer (n° 168311)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.61  4.61  4.61  4.61  4.61 - Note moyenne : 4.61/5 (sur 472 votes)



Le printemps maladif a chassé tristement L’hiver, saison de l’art serein, l’hiver lucide, Et, dans mon être à qui le sang morne préside L’impuissance s’étire en un long bâillement. Des crépuscules blancs tiédissent sous mon crâne Qu’un cercle de fer serre ainsi qu’un vieux tombeau Et triste, j’erre après un rêve vague et beau, Par les champs où la sève immense se pavane Puis je tombe énervé de parfums d’arbres, las, Et creusant de ma face une fosse à mon rêve, Mordant la terre chaude où poussent les lilas, J’attends, en m’abîmant que mon ennui s’élève… – Cependant l’Azur rit sur la haie et l’éveil De tant d’oiseaux en fleur gazouillant au soleil.
Stéphane MallarméRenouveau (1866) de
Stéphane Mallarmé


Références de Stéphane Mallarmé - Biographie de Stéphane Mallarmé

Plus sur cette citation >> Citation de Stéphane Mallarmé (n° 168138)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 467 votes)



L'heureuse sensation d'être, à l'exemple de la terre, prête pour une nouvelle saison, pour un nouveau commencement.
Mary Higgins ClarkUn cri dans la nuit (1982) de
Mary Higgins Clark


Références de Mary Higgins Clark - Biographie de Mary Higgins Clark

Plus sur cette citation >> Citation de Mary Higgins Clark (n° 166981)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Honorer et respecter signifie penser à la terre, l'eau, les plantes et les animaux qui vivent ici et qui ont le même droit que nous de s'y trouver.
Proverbes  amérindiensSagesse Amérindienne de Dhyani Ywahoo (1994) de
Proverbes amérindiens


Références de Proverbes amérindiens - Biographie de Proverbes amérindiens

Plus sur cette citation >> Citation de Proverbes amérindiens (n° 166871)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.61  4.61  4.61  4.61  4.61 - Note moyenne : 4.61/5 (sur 471 votes)



C'est une légende, cette histoire de mouette ?
- La légende d'Hélène. Elle dit que chaque être humain est rattaché à un oiseau pendant son passage sur terre. Qu'il nous protège.
Valérie PerrinLes oubliés du dimanche (2017) de
Valérie Perrin


Références de Valérie Perrin - Biographie de Valérie Perrin

Plus sur cette citation >> Citation de Valérie Perrin (n° 166798)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



il scruta son visage : elle avait vieilli. Ses yeux disparaissaient, enfoncés dans les rides qui les mangeaient, rivière jamais rassasiée. Le vert si dur, si beau de ce regard avalé par le temps se transformait en gris, un gris de terre, un gris de jument, un gris qui ternissait tout, amplifiait les petites peurs, les angoisses sans importance.
Cécile CoulonUne bête au paradis (2019) de
Cécile Coulon


Références de Cécile Coulon - Biographie de Cécile Coulon

Plus sur cette citation >> Citation de Cécile Coulon (n° 166651)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Impossible de sortir on dirait, dit-il. Puis il ajoute : Mais on sortira. Au nord, entourée de lacs grands comme des océans, la forêt s’étend jusqu’au pied d’une chaîne de montagnes. Au milieu de la forêt, il y a un puits. Le puits fait environ sept mètres de profondeur et ses parois irrégulières forment une muraille de terre humide et de racines, son embouchure est étroite et sa base plus large, comme une pyramide vide et émoussée. De veines lointaines en galeries affluentes de la rivière, une eau sombre s’écoule au fond du lit, le tapissant d’un dépôt terreux et d’une boue piquée de bulles qui, en éclatant, restituent à l’atmosphère son parfum d’eucalyptus. Peut-être à cause du mouvement des plaques tectoniques, ou de la continuelle brise tourbillonnante, les petites racines s’agitent, se retournent et paradent en une danse lente et angoissante qui évoque les entrailles des forêts dirigeant lentement le monde.
Ivan RepilaLe Puits (2013) de
Ivan Repila


Références de Ivan Repila - Biographie de Ivan Repila

Plus sur cette citation >> Citation de Ivan Repila (n° 165560)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Quand on rencontre quelqu’un, on ne s’intéresse pas à son état civil. Ni à sa condition sentimentale. Les sentiments sont changeants et mortels. Comme toutes les choses sur terre. Les bêtes meurent. Les plantes. D’une année à l’autre, les cours d’eau ne sont pas les mêmes. Rien ne dure.
Yasmina RezaHeureux les heureux (2013) de
Yasmina Reza


Références de Yasmina Reza - Biographie de Yasmina Reza

Plus sur cette citation >> Citation de Yasmina Reza (n° 165337)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



J'ai toujours pensé que la partie la plus intime et la plus personnelle de notre corps était les pieds, et non les parties génitales, le coeur, ou même le cerveau, organes, somme toute, sans grande importance et que l'on surestime à tort. C'est dans les pieds que se concentre tout le savoir de l'homme ; c'est vers les pieds que converge l'essentiel de ce que nous sommes et que s'établit notre rapport à la terre. Le contact avec la terre, son point de jonction avec notre corps, renferme tout le mystère : bien que nous soyons constitués de particules de la matière, nous n'en faisons pas partie, nous en sommes séparés. Les pieds sont notre prise de connexion.
Olga TokarczukSur les ossements des morts (2014) de
Olga Tokarczuk


Références de Olga Tokarczuk - Biographie de Olga Tokarczuk

Plus sur cette citation >> Citation de Olga Tokarczuk (n° 164968)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Au regard de l'histoire de la vie sur terre, celle de l'humanité commence à peine. Et pourtant, la voici déjà, par la faute de l'homme, menaçante pour la nature et donc elle-même menacée. L'Homme, pointe avancée de l'évolution, peut-il devenir l'ennemi de la Vie ? Et c'est le risque qu'aujourd'hui nous courons par égoïsme ou par aveuglement. Il est apparu en Afrique voici plusieurs millions d'années. Fragile et désarmé, il a su, par son intelligence et ses capacités, essaimer sur la planète entière et lui imposer sa loi. Le moment est venu pour l'humanité, dans la diversité de ses cultures et de ses civilisations, dont chacune a droit d'être respectée, le moment est venu de nouer avec la nature un lien nouveau, un lien de respect et d'harmonie, et donc d'apprendre à maîtriser la puissance et les appétits de l'homme.
Jacques ChiracDiscours au IVe Sommet de la Terre, Johannesburg, 2 septembre 2002. de
Jacques Chirac


Références de Jacques Chirac - Biographie de Jacques Chirac

Plus sur cette citation >> Citation de Jacques Chirac (n° 164648)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 470 votes)



Ce qui est le plus solide s’évapore, le pire comme le meilleur, le plus banal comme ce qui était nécessaire et décisif, les années que quelqu’un a passées à travailler tristement dans un bureau ou à cultiver des remords pour l’indifférence et la froideur de son couple, le souvenir d’un voyage vers une ville où l’on a vécu et où l’on s’est promis de revenir à la fin d’un séjour unique et mémorable, l’amour et la souffrance, même certains des plus grands enfers sur terre se trouvent effacés au bout d’une ou deux générations, et un jour arrive où il ne reste pas un seul témoin vivant qui puisse se souvenir.
Antonio Muñoz MolinaSéfarade (2005) de
Antonio Muñoz Molina


Références de Antonio Muñoz Molina - Biographie de Antonio Muñoz Molina

Plus sur cette citation >> Citation de Antonio Muñoz Molina (n° 164609)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 467 votes)




Votre commentaire sur ces citations









 -  Tabac  -  Tact  -  Talent  -  Tao  -  Tasse  -  Telephone  -  Telephone portable  -  Television  -  Temeraire  -  Temps  -  Tendresse  -  Tension  -  Tentation  -  Terre  -  Terrorisme  -  Theatre  -  Theme  -  Theologien  -  Therapie  -  Timidite  -  Timidité  -  Tissus  -  Titanic  -  Toilette  -  Tolerance  -  Tombe  -  Torture  -  Tourisme  -  Touriste  -  Tout l'amour  -  Tradition  -  Traduction  -  Trahison  -  Train  -  Traite  -  Transcendance  -  Transparence  -  Transport  -  Travail  -  Travailler  -  Trésor  -  Tricher  -  Triste  -  Tristesse  -  Tristesse  -  Tromper  -  Tuer  -  Tutoyer  -  Tyrannie


Thèmes populaires +

Autres belles citations et proverbes sur terre eau


Toutes les citations sur terre eau    Citations terre eau    Citation terre eau et Proverbe terre eau    Citations, proverbes sur terre eau    Citations terre eau : 180 citations sur terre eau    Proverbes terre eau : 180 citations et proverbes sur terre eau    180 citations et proverbes sur terre eau    180 citations sur terre eau    180 belles citations sur terre eau      Citation sur terre_eauCitations courtes terre_eauPoèmes terre_eauProverbes terre_eau

Etendez votre recherche avec le dictionnaire des définitions







Thèmes populaires