Citation & proverbe UNE LONGUE - 250 citations et proverbes une longue


Citations une longue


Sélection de 250 citations et proverbes sur le thème une longue

Découvrez un dicton, une parole, un bon mot, un proverbe, une citation ou phrase une longue issus de livres, discours ou entretiens.
250 citations

Ma flamme poétique, quand par hasard elle s'allume, n'est jamais de longue durée. Après avoir flambé un moment, mon feu s'éteint. J'aurais été une bien mauvaise vestale.
Louise AckermannPensées d'une solitaire (1903) de
Louise Ackermann


Références de Louise Ackermann - Biographie de Louise Ackermann

Plus sur cette citation >> Citation de Louise Ackermann (n° 171835)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)





Je suis venu à Dieu peu à peu, au fil d’une jeunesse difficile et d’une vie tourmentée, à travers la longue inspiration que m’ont donnée les écrivains, les bandes dessinées, les musiciens, les peintres, etc.
Robert HosseinInterview au journal suisse La Tribune de Genève, en 2011 de
Robert Hossein


Références de Robert Hossein - Biographie de Robert Hossein

Plus sur cette citation >> Citation de Robert Hossein (n° 171730)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Je suis venu à Dieu peu à peu, au fil d’une jeunesse difficile et d’une vie tourmentée, à travers la longue inspiration que m’ont donnée les écrivains, les bandes dessinées, les musiciens, les peintres, etc. J’ai toujours recherché ce qui améliore la condition humaine, même auprès d’œuvres athées –j’ai joué Sartre, j’ai monté Genet, j’ai mis en scène Le cuirassé Potemkine, hymne communiste ! Ma première pièce s’appelait Les voyous. J’en étais un.
Robert HosseinInterview au journal suisse La Tribune de Genève, en 2011 de
Robert Hossein


Références de Robert Hossein - Biographie de Robert Hossein

Plus sur cette citation >> Citation de Robert Hossein (n° 171729)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 467 votes)



Le fait est qu'il faut des années pour s'approprier un oreiller, des centaines de nuit de sommeil pour lui donner cette forme à nulle autre pareille, qui nous entraîne vers le sommeil. A la longue on apprend à plier notre oreiller pour que notre sommeil touche à la perfection, à le tourner de façon à ce que la température ne dépasse pas celle qui nous plaît. On reconnaît même son odeur après une bonne nuit de sommeil. Si seulement nous pouvions en savoir aussi long sur les gens que nous aimons et qui dorment à nos côté.
Albert EspinosaTout ce que nous aurions pu être toi et moi si nous n'étions pas toi et moi (2012) de
Albert Espinosa


Références de Albert Espinosa - Biographie de Albert Espinosa

Plus sur cette citation >> Citation de Albert Espinosa (n° 171597)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 467 votes)



Son baiser prit une couleur d’or et de miel. A son parfum, il reconnut les notes vanillés de l’ananas, ses lèvres exhalant des fraîcheurs herbacées et des saveurs d’agaves, comme une longue traînée de braise, et la chaleur de celles qui ont une flamme à la place du cœur.
Miguel BonnefoySucre noir (2017) de
Miguel Bonnefoy


Références de Miguel Bonnefoy - Biographie de Miguel Bonnefoy

Plus sur cette citation >> Citation de Miguel Bonnefoy (n° 170728)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 469 votes)



Oui, notre vie sur cette terre n'est qu'une longue errance. Nous parcourons les routes et traversons les champs, à quatre pattes ou sur nos deux pieds, en nous piétinant les uns les autres.
Knut HamsunUn air si pur (1924) de
Knut Hamsun


Références de Knut Hamsun - Biographie de Knut Hamsun

Plus sur cette citation >> Citation de Knut Hamsun (n° 169882)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 467 votes)





J'avais remarqué très nettement que si je jeûnais pendant une période assez longue, c'était comme si mon cerveau coulait tout doucement de ma tête et la laissait vide.
Knut HamsunLa Faim (1890) de
Knut Hamsun


Références de Knut Hamsun - Biographie de Knut Hamsun

Plus sur cette citation >> Citation de Knut Hamsun (n° 169872)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 467 votes)



Vivre sa vie, c'est comme habiter une longue maison. On y rentre à un bout sous la forme d'un bébé et on en sort, l'heure venue.
Louise PennyNature morte (2011) de
Louise Penny


Références de Louise Penny - Biographie de Louise Penny

Plus sur cette citation >> Citation de Louise Penny (n° 169402)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



C'est le caractère des hommes, de s'approprier peu-à-peu jusqu'aux grâces qu'on leur fait ; une longue possession accoutume naturellement à regarder comme siennes les choses qu'on tient d'autrui : l'habitude persuade qu'on a un droit naturel sur la volonté des amis ; on voudrait s'en former un titre pour les gouverner : lorsque ces prétentions sont réciproques, comme il arrive souvent, l'amour propre s'irrite, crie des deux côtés, et produit de l'aigreur, des froideurs, des explications amères, et la rupture.
Denis DiderotEncyclopédie, Article Amitié de
Denis Diderot


Références de Denis Diderot - Biographie de Denis Diderot

Plus sur cette citation >> Citation de Denis Diderot (n° 168915)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 467 votes)



Pourquoi la route vers l'art est-elle pour certains, comme un sentier bordé de fleurs qu'on suit toujours en montant et, pour d'autres, une longue chute dans un gouffre sans fond ? Tandis que certains marchent sereinement vers l'inconnu, d'autres ne font que tomber. Pourquoi ?
Anne PercinLes singuliers (2014) de
Anne Percin


Références de Anne Percin - Biographie de Anne Percin

Plus sur cette citation >> Citation de Anne Percin (n° 167388)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Pourquoi la route vers l'art est-elle pour certains, comme un sentier bordé de fleurs qu'on suit toujours en montant et, pour d'autres, une longue chute dans un gouffre sans fond ? Tandis que certains marchent sereinement vers l'inconnu, d'autres ne font que tomber. Pourquoi ?
Anne PercinLes singuliers (2014) de
Anne Percin


Références de Anne Percin - Biographie de Anne Percin

Plus sur cette citation >> Citation de Anne Percin (n° 167387)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Pour un esprit équilibré, la mort n'est qu'une grande aventure de plus. [...] C'est comme d'aller se coucher à la fin d'une très très longue journée.
J. K. RowlingHarry Potter à l'école des sorciers (1997) de
J. K. Rowling


Références de J. K. Rowling - Biographie de J. K. Rowling

Plus sur cette citation >> Citation de J. K. Rowling (n° 167271)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 468 votes)



Vous vous souvenez peut-être de cette parole de la prieure Blanche de la Force dans les Dialogues des carmélites de Bernanos : « Cette simplicité de l'âme, nous consacrons notre vie à l'acquérir, ou à la retrouver si nous l'avons connue, car c'est un don de l'enfance qui le plus souvent ne survit pas à l'enfance… Il faut très longtemps souffrir pour y rentrer, comme tout au bout de la nuit on retrouve une autre aurore… » Ai-je suffisamment souffert au cours de ma longue vie ? Il ne m'appartient pas de le dire, mais il est vrai qu'il m'arrive parfois de retrouver ce sentiment cosmique de mon enfance.
François ChengDe l'âme (2016) de
François Cheng


Références de François Cheng - Biographie de François Cheng

Plus sur cette citation >> Citation de François Cheng (n° 166927)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 467 votes)



sommes-nous, en effet ? En France. Ce coin de terre censé être le plus tolérant et le plus libre, où il règne néanmoins comme une « terreur » intellectuelle, visualisée par le ricanement Voltairien. Elle tente d'oblitérer, au nom de l'esprit, en sa compréhension la plus étroite, toute idée de l'âme — considérée comme inférieure et obscurantiste — afin que ne soit pas perturbé le dualisme corps-esprit dans lequel elle se complaît. À la longue, on s'habitue à ce climat confiné, desséchant.
François ChengDe l'âme (2016) de
François Cheng


Références de François Cheng - Biographie de François Cheng

Plus sur cette citation >> Citation de François Cheng (n° 166925)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 467 votes)



Un mariage réussi tisse derrière lui une longue traîne de souvenirs. Un seul mot, un seul geste, une intonation peuvent faire remonter tant de choses du passé.
William LandayDéfendre Jacob (2012) de
William Landay


Références de William Landay - Biographie de William Landay

Plus sur cette citation >> Citation de William Landay (n° 166267)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



De nos jours, le déterminisme de genre est d'une injustice criante. Je suis en colère. Nous devrions tous être en colère. L'histoire de la colère comme matrice d'un changement positif est longue. Outre la colère, je ressens de l'espoir parce que je crois profondément en la perfectibilité de l'être humain.
Chimamanda Ngozi AdichieNous sommes tous des féministes (2014) de
Chimamanda Ngozi Adichie


Références de Chimamanda Ngozi Adichie - Biographie de Chimamanda Ngozi Adichie

Plus sur cette citation >> Citation de Chimamanda Ngozi Adichie (n° 165715)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 468 votes)



Je voyais les jours de l’année s’étaler devant moi, comme une succession de boîtes blanches, brillantes et pour séparer chaque boîte de la suivante, il y avait comme une ombre noire, le sommeil... Malheureusement pour moi, la longue zone d’ombre qui séparait les boîtes les unes des autres avait disparu et je voyais chaque jour briller devant moi une sorte de large route blanche, désertique.
Sylvia PlathLa Cloche de détresse (1972) de
Sylvia Plath


Références de Sylvia Plath - Biographie de Sylvia Plath

Plus sur cette citation >> Citation de Sylvia Plath (n° 165552)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Sa longue carrière dans la presse régionale lui ayant permis de développer des talents sans aucun doute innés, le journaliste cultivait désormais l'art de parler pour ne rien dire avec une virtuosité qui touchait au génie. Il combinait magistralement lieux communs, clichés, expressions toutes faites et considérations édifiantes de façon à produire sans coup férir et sur n'importe quel sujet des textes rigoureusement vides.
Jérôme FerrariÀ son image de
Jérôme Ferrari


Références de Jérôme Ferrari - Biographie de Jérôme Ferrari

Plus sur cette citation >> Citation de Jérôme Ferrari (n° 165313)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



J'étais tout pour lui, et nous avons vécu dans une symbiose totale cette vie qui paraît si longue quand on est en train de la vivre, et si courte quand on se la remémore plus tard.
Yu Hua Le septième jour (2014) de
Yu Hua


Références de Yu Hua  - Biographie de Yu Hua

Plus sur cette citation >> Citation de Yu Hua (n° 165286)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Ah ! non ! c’est un peu court, jeune homme !
On pouvait dire… Oh ! Dieu ! … bien des choses en somme…
En variant le ton, – par exemple, tenez :
Agressif : « Moi, monsieur, si j’avais un tel nez,
Il faudrait sur-le-champ que je me l’amputasse ! »
Amical : « Mais il doit tremper dans votre tasse
Pour boire, faites-vous fabriquer un hanap ! »
Descriptif : « C’est un roc ! … c’est un pic ! … c’est un cap !
Que dis-je, c’est un cap ? … C’est une péninsule ! »
Curieux : « De quoi sert cette oblongue capsule ?
D’écritoire, monsieur, ou de boîte à ciseaux ? »
Gracieux : « Aimez-vous à ce point les oiseaux
Que paternellement vous vous préoccupâtes
De tendre ce perchoir à leurs petites pattes ? »
Truculent : « Ça, monsieur, lorsque vous pétunez,
La vapeur du tabac vous sort-elle du nez
Sans qu’un voisin ne crie au feu de cheminée ? »
Prévenant : « Gardez-vous, votre tête entraînée
Par ce poids, de tomber en avant sur le sol ! »
Tendre : « Faites-lui faire un petit parasol
De peur que sa couleur au soleil ne se fane ! »
Pédant : « L’animal seul, monsieur, qu’Aristophane
Appelle Hippocampéléphantocamélos
Dut avoir sous le front tant de chair sur tant d’os ! »
Cavalier : « Quoi, l’ami, ce croc est à la mode ?
Pour pendre son chapeau, c’est vraiment très commode ! »
Emphatique : « Aucun vent ne peut, nez magistral,
T’enrhumer tout entier, excepté le mistral ! »
Dramatique : « C’est la Mer Rouge quand il saigne ! »
Admiratif : « Pour un parfumeur, quelle enseigne ! »
Lyrique : « Est-ce une conque, êtes-vous un triton ? »
Naïf : « Ce monument, quand le visite-t-on ? »
Respectueux : « Souffrez, monsieur, qu’on vous salue,
C’est là ce qui s’appelle avoir pignon sur rue ! »
Campagnard : « Hé, ardé ! C’est-y un nez ? Nanain !
C’est queuqu’navet géant ou ben queuqu’melon nain ! »
Militaire : « Pointez contre cavalerie ! »
Pratique : « Voulez-vous le mettre en loterie ?
Assurément, monsieur, ce sera le gros lot ! »
Enfin parodiant Pyrame en un sanglot :
« Le voilà donc ce nez qui des traits de son maître
A détruit l’harmonie ! Il en rougit, le traître ! »
– Voilà ce qu’à peu près, mon cher, vous m’auriez dit
Si vous aviez un peu de lettres et d’esprit
Mais d’esprit, ô le plus lamentable des êtres,
Vous n’en eûtes jamais un atome, et de lettres
Vous n’avez que les trois qui forment le mot : sot !
Eussiez-vous eu, d’ailleurs, l’invention qu’il faut
Pour pouvoir là, devant ces nobles galeries,
me servir toutes ces folles plaisanteries,
Que vous n’en eussiez pas articulé le quart
De la moitié du commencement d’une, car
Je me les sers moi-même, avec assez de verve,
Mais je ne permets pas qu’un autre me les serve.
Edmond RostandCyrano de Bergerac (1897), I, 4, Cyrano de
Edmond Rostand


Références de Edmond Rostand - Biographie de Edmond Rostand

Plus sur cette citation >> Citation de Edmond Rostand (n° 165201)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.61  4.61  4.61  4.61  4.61 - Note moyenne : 4.61/5 (sur 473 votes)




Votre commentaire sur ces citations









 -  Uniforme  -  Union  -  Unique  -  Univers  -  Utilite  -  Utopie


Thèmes populaires +

Autres belles citations et proverbes sur une longue


Toutes les citations sur une longue    Citations une longue    Citation une longue et Proverbe une longue    Citations, proverbes sur une longue    Citations une longue : 250 citations sur une longue    Proverbes une longue : 250 citations et proverbes sur une longue    250 citations et proverbes sur une longue    250 citations sur une longue    250 belles citations sur une longue    250 belles citations une longue, proverbes une longue    Citation une longue - Proverbe une longue - 250 citations      Citation sur une_longueCitations courtes une_longuePoèmes une_longueProverbes une_longue

Etendez votre recherche avec le dictionnaire des définitions







Thèmes populaires