Citations oui


Découvrez un dicton, une parole, un bon mot, un proverbe, une citation ou phrase oui issus de livres, discours ou entretiens.
Une Sélection de 910 citations et proverbes sur le thème oui.

910 citations

Que tout Blanc avait le droit de se saisir de toute votre personne pour un oui ou pour un non. Pas seulement pour vous faire travailler, vous tuer ou vous mutiler, mais pour vous salir. Vous salir si gravement qu'il vous serait à jamais impossible de vous aimer. Vous salir si profondément que vous en oubliiez qui vous étiez et ne pouviez même plus vous en souvenir. Et qu'alors même qu'elle, Sethe, et d'autres étaient passés par là et y avaient survécu, jamais elle n'aurait pu permettre que cela arrive aux siens. Le meilleur d'elle, c'étaient ses enfants. Les Blancs pouvaient bien la salir, elle, mais pas ce qu'elle avait de meilleur, ce qu'elle avait de beau, de magique -la partie d'elle qui était propre.
Toni MorrisonBeloved (1987) de
Toni Morrison


Références de Toni Morrison - Biographie de Toni Morrison

Plus sur cette citation >> Citation de Toni Morrison (n° 162842)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)





Je veux voir un flic tirer sur un adolescent blanc et sans défense. Je veux voir un homme blanc incarcéré pour avoir violé une femme noire. Alors ­seulement, si vous me demandez : « En a-t-on fini avec les distinctions raciales ? , je vous répondrai oui. »
Toni MorrisonAu quotidien The Telegraph en 2015 de
Toni Morrison


Références de Toni Morrison - Biographie de Toni Morrison

Plus sur cette citation >> Citation de Toni Morrison (n° 162840)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 468 votes)



Soudain, abandonnant mon anglais de touriste, je me mets à parler vietnamien au chauffeur. Je sors cette langue, devenue étrangère, de ma bouche docile et je dis au mec qui s'en fout : je suis née ici, c'est mon pays aussi, le mien, j'ai mon histoire avec lui, j'y ai droit, alors oui, je suis partie longtemps, je n'ai plus la langue ni les codes ni mes amis ni ma famille, mais c'était ma mère aussi, ce pays. Le chauffeur acquiesce avec indifférence. Il me prend pour une folle.
Line PapinLes os des filles (2019) de
Line Papin


Références de Line Papin - Biographie de Line Papin

Plus sur cette citation >> Citation de Line Papin (n° 162817)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 468 votes)



Oui je suis une étrangère au Vietnam, une étrangère en France, une étrangère en ... mais Paris, je te connais, et tu ma connais bien aussi maintenant, nous nous sommes en peu fait mal, mais tu m'aimes, non ? moi je t'aime. C'est ici aussi, la vie.
Line PapinLes os des filles (2019) de
Line Papin


Références de Line Papin - Biographie de Line Papin

Plus sur cette citation >> Citation de Line Papin (n° 162811)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



C'était une petite fille ; elle a dû se tordre quelque chose à l'intérieur, qui ne se répare pas. Elle a l'air folle, oui, d'une folie cinglante, agressive, qui produit de la joie et le bruit mat d'une pierre cognée contre une autre.
Line PapinL'éveil (2016) de
Line Papin


Références de Line Papin - Biographie de Line Papin

Plus sur cette citation >> Citation de Line Papin (n° 162797)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Oui, j'aime les formes d'écriture qui restent perméables, ouvertes aux intrusions, aux incises, aux reprises, aux mouvements imprévus et météorologiques de la pensée et des émotions. Tels peuvent être l'essai, le journal intime, ou les récits qui enclosent aussi des occasions de réflexion. N'étant pas capable de construire des univers fictifs, et je le regrette, c'est autour du mystérieux domaine « intime » (qui n'est pas nécessairement autobiographique, parce qu'il s'agit aussi d'une intimité avec le lecteur inconnu) que j'ai construit ou plutôt laissé se développer mes livres.
Pierre PachetConversations à Jassy, Pierre Pachet, éd. Maurice Nadeau, 1997 de
Pierre Pachet


Références de Pierre Pachet - Biographie de Pierre Pachet

Plus sur cette citation >> Citation de Pierre Pachet (n° 162727)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)





L'obscure, l'ensevelie, ma sœur. Mais quoi, C'était un ange aussi ? Oui la vie de l'ange était ce malheur. Le miracle c'était ce malheur.
Pierre MichonVies minuscules (1984) de
Pierre Michon


Références de Pierre Michon - Biographie de Pierre Michon

Plus sur cette citation >> Citation de Pierre Michon (n° 162675)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Mon nom a acquis de la notoriété. Mais moi, je ne me prends jamais pour Isaac Stern. Sauf face à un employé borné. Alors là, oui, j'ai toujours ce recours: me prendre pour Isaac Stern !
Isaac SternInterview L'Express, propos recueillis par Dominique Simonnet, publié le 21/12/2000 de
Isaac Stern


Références de Isaac Stern - Biographie de Isaac Stern

Plus sur cette citation >> Citation de Isaac Stern (n° 162644)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Oui, la lutte contre l'apartheid est terminée. Il y a un nouveau combat à mener : il faut transformer l'Afrique du Sud en pays démocratique. C'est un sacré défi pour nous qui avons changé très vite, en quinze ans. Pour cela, nous devons démanteler nos vieilles structures héritées du temps de l'apartheid, lutter contre la corruption qui se développe dans notre pays et, enfin, combattre l'idée que la démocratie est synonyme de consommation.
Johnny CleggInterview de Johnny Clegg au « Nouvel Observateur », avril 2013. de
Johnny Clegg


Références de Johnny Clegg - Biographie de Johnny Clegg

Plus sur cette citation >> Citation de Johnny Clegg (n° 162532)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



J'ai compris que je vais mourir toute ma vie, comme tout le monde, je mourrai quand j'apprendrai la mort des autres, quand je verrai au journal ces corps torturés, ces enfants qu'on achève, et mon cœur nucléaire n'est plus qu'une boule de paille, mes oncles et mon père sont en verre, mes sœurs et ma mère en papier froissé ou en plastique, oui, des flaques d'eau dans une fine membrane de plastique, un jour ça éclatera, et il ne restera que ce que je vois et que ma mémoire imprime à cet instant-là, l'image de la fin d'un mini-monde, trois mouches mortes, un mur qui part en lambeaux et une toile d'araignée au coin d'un plafond.
Nicolas DelesalleUn parfum d'herbe coupée (2013) de
Nicolas Delesalle


Références de Nicolas Delesalle - Biographie de Nicolas Delesalle

Plus sur cette citation >> Citation de Nicolas Delesalle (n° 162082)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 467 votes)



Jusqudouze ans — oui, douze ans sonnés ! — il venait dans le lit de sa mère, une demi-heure, avant d'aller se coucher. Elle le tenait contre elle, en chemise de nuit, chaud comme un oison ; ils causaient, quelquefois ils lisaient le même livre ; c'est ainsi qu'ils lurent ensemble le début de Quo Vadis : l'amour des Romains prit naissance sous le drap, ce qui était parfaitement adapté. Tant qu'il y eut la gouvernante anglaise, à neuf heures précises elle frappait : Alby, it's time. Mme de Bricoule maudissait la gouvernante, dans son langage peu châtié, dès qu'elle avait tourné le dos. Un jour, à douze ans, sans savoir même ce qu'il faisait, il toucha sa mère où il ne faut pas. Elle lui dit le lendemain : « Maintenant tu ne viendras plus dans mon lit. Tu es trop grand. » Il l'accueillit sans y prendre garde, comme il avait fait son geste sans y prendre garde. Mais, elle, ce petit homme chaud lui manquait durement.
Henry de MontherlantLes Garçons (1969) de
Henry de Montherlant


Références de Henry de Montherlant - Biographie de Henry de Montherlant

Plus sur cette citation >> Citation de Henry de Montherlant (n° 162001)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 467 votes)



Oui, oui, je vous comprends, j'approuve votre présence à la mosquée ; on ne peut pas être sublime au domicile conjugal, on a besoin de se prosterner avec des inconnus, de se subtiliser dans la solitude collective du temple.
Yacine KatebNedjma (1956) de
Yacine Kateb


Références de Yacine Kateb - Biographie de Yacine Kateb

Plus sur cette citation >> Citation de Yacine Kateb (n° 161890)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 467 votes)



Oui, Stuart Engstrand [...] Il n'est pas bien connu ici, et aux USA, on le considère un peu comme un type qui écrit pour le peuple, non ? Mais moi je trouve que c'est bon ; il écrit des trucs simples. Il raconte des histoires simples. Des types qui ont envie de belles filles, et qui se marient avec elles. Et comme elles sont belles, ça ne marche pas très bien. Mais les types sont des durs, pas comme ici. Alors ils finissent toujours par avoir raison.
J. M. G. Le ClézioLe procès-verbal (1963) de
J. M. G. Le Clézio


Références de J. M. G. Le Clézio - Biographie de J. M. G. Le Clézio

Plus sur cette citation >> Citation de J. M. G. Le Clézio (n° 161773)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Oui, elle le comprenait maintenant, toute cette histoire de taureau, c'était comme une vie: l'importante naissance, la belle chance, le tour de l'arène d'abord hésitant, puis assuré, puis à demi désespéré, un obstacle aplani, exploit mal reconnu, puis l'ennui, la résignation, l'effondrement; puis une autre naissance, plus convulsive; un nouveau départ; les efforts circonspects pour s'y reconnaître dans un monde maintenant franchement hostile.
Malcolm LowryAu-dessous du volcan (1947) de
Malcolm Lowry


Références de Malcolm Lowry - Biographie de Malcolm Lowry

Plus sur cette citation >> Citation de Malcolm Lowry (n° 161751)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Qu'est-ce qu'un peuple ? demandes-tu. Faut-il donc tellement s'en occuper. Celui qui, sans se soucier de son peuple, l'entraîne à sa suite dans l'universel par la beauté triomphante de ses œuvres, celui qui donne ainsi la gloire, et par la même l'éternité, en fait-il pas davantage pour lui ? Oui, c'est évident. Comment peut-il être question de peuples depuis l'ère chrétienne ? Il n'y a plus de simples peuples, mais des peuples convertis, transfigurés, et c'est précisément cette conversion qui compte, et non la fidélité à de vieux principes.
Boris PasternakLe Docteur Jivago (1957) de
Boris Pasternak


Références de Boris Pasternak - Biographie de Boris Pasternak

Plus sur cette citation >> Citation de Boris Pasternak (n° 161722)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



- Monsieur l'abbé, je voudrais vous dire quelque chose, articulai-je avec difficulté.
Il leva vers moi des yeux attentifs.
- Voilà. Je suis flambée.
- Vous êtes flambée ?.
- Oui. Je me convertis. Je suis à vos ordres.
Morin parut consterné….
- Vous êtes peut-être un peu trop fatiguée, ou sous-alimentée, ces temps-ci.
- Non, je ne suis pas fatiguée, et on vient de toucher des pommes de terre….
- Elle est complètement braque, cette fille, murmura Morin.
Béatrix BeckLéon Morin, prêtre (1952) de
Béatrix Beck


Références de Béatrix Beck - Biographie de Béatrix Beck

Plus sur cette citation >> Citation de Béatrix Beck (n° 161650)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



J'ai commencé « La Servante écarlate » à Berlin-Ouest, en 1984 – oui, George Orwell regardait par-dessus mon épaule –, sur une machine à écrire allemande que j'avais louée. Le Mur était tout autour de nous. De l'autre côté, il y avait Berlin-Est, et aussi la Tchécoslovaquie et la Pologne, que j'ai visités tous les trois à l'époque. Je me souviens de ce que me disaient les gens et de ce qu'ils ne me disaient pas. Je me souviens des pauses significatives. Je me souviens que j'étais moi-même obligée de faire attention à ce que je disais, de peur de mettre quelqu'un en danger par inadvertance. Tout cela s'est retrouvé dans mon livre.
Margaret AtwoodLa Servante écarlate (1987) de
Margaret Atwood


Références de Margaret Atwood - Biographie de Margaret Atwood

Plus sur cette citation >> Citation de Margaret Atwood (n° 161599)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Je vous hais. Nous aimons tous deux la même femme,
Je vous hais, je vous hais ; oui, je te hais dans l'âme.
Victor HugoHernani (1830) de
Victor Hugo


Références de Victor Hugo - Biographie de Victor Hugo

Plus sur cette citation >> Citation de Victor Hugo (n° 161397)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 469 votes)



Savez-vous quelle main vous étreint à cette heure ?
Écoutez : votre père a fait mourir le mien,
Je vous hais. Vous avez pris mon titre et mon bien,
Je vous hais. Nous aimons tous deux la même femme,
Je vous hais, je vous hais ; oui, je te hais dans l'âme.
Victor HugoHernani (1830) de
Victor Hugo


Références de Victor Hugo - Biographie de Victor Hugo

Plus sur cette citation >> Citation de Victor Hugo (n° 161396)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 467 votes)



Mon amour imaginait des subterfuges pour se leurrer et se contenter, en fermant volontairement les yeux, de liens d'affection qui traînent après tout amour brisé. On attend encore une lettre ; on espère dans une visite retrouver une illusion d'autrefois ; le coeur bat quand la porte s'ouvre ; la poignée de main produit l'émotion du baiser ancien ; on conserve soigneusement une rose apportée ; un compliment banal paraît un regret. Puis l'enchantement s'en va, et l'on sait très bien que tout cela est faux. Ce sont des lianes souples qui s'agrippent, retiennent dans un passé évanoui et laissent sans force pour agir et vivre.
Marcelle SauvageotLaissez-moi de
Marcelle Sauvageot


Références de Marcelle Sauvageot - Biographie de Marcelle Sauvageot

Plus sur cette citation >> Citation de Marcelle Sauvageot (n° 161289)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)




Votre commentaire sur ces citations






Verbe affouiller  -  Conjugaison affouiller

Verbe agenouiller  -  Conjugaison agenouiller

Verbe éblouir  -  Conjugaison éblouir

Verbe ébouillanter  -  Conjugaison ébouillanter

Verbe écrabouiller  -  Conjugaison écrabouiller




Thèmes populaires +


Autres belles citations et proverbes sur oui


Toutes les citations sur oui    Citations oui    Citation oui et Proverbe oui    Citations, proverbes sur oui    Citations oui : 910 citations sur oui    Proverbes oui : 910 citations et proverbes sur oui    910 citations et proverbes sur oui    910 citations sur oui    910 belles citations sur oui    910 belles citations oui, proverbes oui    Citation oui - Proverbe oui - 910 citations      Citation sur ouiCitations courtes ouiPoèmes ouiProverbes oui

Etendez votre recherche avec le dictionnaire des définitions


Définition mot Babine ou babouine  -  Définition mot Babouin  -  Définition mot Baragouin  -  Définition mot Baragouiner  -  Définition mot Baragouineur, euse  - 


Définition de oui  - 
Expression :

pour un oui ou pour un non