3 réponses

Voir la définition du mot Nasal, ale

Une autre [mouche], plus hardie encore, enfile les conduits nasaux du cerf, descend dans son palais, et dépose ses oeufs dans deux bourses charnues placées à la racine de la langue
Contempl. nat. XI, 5 de
BONNET


Références de BONNET - Biographie de BONNET

Plus sur cette citation >> Citation de BONNET (n° 204555)  Voir la définition





Le son nasal, de sa nature, ressemble au retentissement du métal
Élém. littér. Oeuv. t. VIII, p. 502, dans POUGENS de
MARMONTEL


Références de MARMONTEL - Biographie de MARMONTEL

Plus sur cette citation >> Citation de MARMONTEL (n° 204556)  Voir la définition



D'une voix creuse, lente et même un peu nasale
Hél. IV, 2 de
Jean-Jacques Rousseau


Références de Jean-Jacques Rousseau - Biographie de Jean-Jacques Rousseau

Plus sur cette citation >> Citation de Jean-Jacques Rousseau (n° 204557)  Voir la définition