14 réponses (Page 1 sur un total de 1 pages)

[les différentes rimes qui entrent dans une pièce de vers sont appelées] lisieres c'est à dire terminaisons
Art. de rhétor. livre II, f° 40, dans LACURNE de
FABRI


Références de FABRI - Biographie de FABRI

Plus sur cette citation >> Citation de FABRI (n° 164567)





Une malle appropriation de termes que l'on dit epitheton, predicaz ou adjectifs, à leurs substantifs
Art de rhétor. liv. II, f° 57, dans LACURNE de
FABRI


Références de FABRI - Biographie de FABRI

Plus sur cette citation >> Citation de FABRI (n° 312284)



Tout homme noble doit tant faire en ses jours que son nom ne se passe point en silence, comme le nom des brutaux [bêtes]
Art de rhét. liv. I, f° 81, dans LACURNE de
FABRI


Références de FABRI - Biographie de FABRI

Plus sur cette citation >> Citation de FABRI (n° 91610)



Tallebot disoit : Se Dieu estoit gent d'arme, il seroit pillard
Art de rhétorique, liv. I, p. 101, dans LACURNE de
FABRI


Références de FABRI - Biographie de FABRI

Plus sur cette citation >> Citation de FABRI (n° 138977)



Rebelles estes et pervers, Pecheurs vers Dieu, plains de barat, Et pour tant à mau chat mau rat
Art de rhétorique, livr. II, f° 46, dans LACURNE de
FABRI


Références de FABRI - Biographie de FABRI

Plus sur cette citation >> Citation de FABRI (n° 98755)



Par ses vertus a eu tant de dignités et auctorités qui sont irrecitables, et a esté tousjours en grace des seigneurs et du peuple
Art de rhétor. livre I, f° 162, dans LACURNE de
FABRI


Références de FABRI - Biographie de FABRI

Plus sur cette citation >> Citation de FABRI (n° 157006)





Or convient il maintenant parler des differences des rithmes en fin de ligne ; et premierement de rithme et termineson leonine, qui est la plus noble des ritmes, ainsi que le lyon est le plus noble des bestes
Art de rhétor. livre II, f° 6, éd. de Rouen, 1521, in-4°. de
FABRI


Références de FABRI - Biographie de FABRI

Plus sur cette citation >> Citation de FABRI (n° 162758)



Or convient il de parler des exornations ou figures que l'on dict couleurs de rhetorique
Art de rhétor. f° 84, dans LACURNE de
FABRI


Références de FABRI - Biographie de FABRI

Plus sur cette citation >> Citation de FABRI (n° 192709)



Nota que les Picards dient que les baguenaudes sont coupplets faicts à la voulenté, contenans certaine quantité de syllabes sans ritme ni raison
Art de la rhétorique, liv. II, p. 58, verso. de
FABRI


Références de FABRI - Biographie de FABRI

Plus sur cette citation >> Citation de FABRI (n° 83422)



La beauté des femmes, intoxiquée de ardante libidinité corruptive de toute vertu...
Art de rhétor. liv. I, f° 16, dans LACURNE de
FABRI


Références de FABRI - Biographie de FABRI

Plus sur cette citation >> Citation de FABRI (n° 156352)



L'on fait aussi des lettres missives de proficiat ou de congratulation quant aucun de nos amis a obtenu quelque office ou benefice...
Art. de rhét. I, f° 140, dans LACURNE de
FABRI


Références de FABRI - Biographie de FABRI

Plus sur cette citation >> Citation de FABRI (n° 315620)



Il est des termes de trois vocalz [voyelles] lesquels sont de une sillabe, comme Dieu, lieu, fieu, etc.
Art de rhétor. t. II, f° 6, dans LACURNE de
FABRI


Références de FABRI - Biographie de FABRI

Plus sur cette citation >> Citation de FABRI (n° 264955)



Il doit user à son chant royal de ligne [rime] feminine et puis masculine, ou de masculine et puis feminine
Art de rhétor. II, f° 50, dans LACURNE de
FABRI


Références de FABRI - Biographie de FABRI

Plus sur cette citation >> Citation de FABRI (n° 164177)



Comme il convient faire bon feu en somme, Comme de bois et gros chouquetz en busche
Art de Rhétor. f° 19, dans LACURNE de
FABRI


Références de FABRI - Biographie de FABRI

Plus sur cette citation >> Citation de FABRI (n° 101226)