L’alternance d’amour et de haine caractérise pendant longtemps les dispositions intérieures de l’homme qui veut arriver à la liberté dans son jugement sur la vie ; il n’oublie rien et porte tout au compte des choses, le bien et le mal. À la fin, ses expériences ayant entièrement écrit le tableau de son âme, il aura cessé de mépriser et haïr l’existence, sans l’aimer non plus, pour se tenir au-dessus, avec un regard tantôt de joie, tantôt de tristesse, et des sentiments, comme la nature, accordés tantôt à l’été et tantôt à l’automne.

Humain, trop humain -

Nietzsche



Une citation de Nietzsche

proposée le dimanche 11 décembre 2011 à 10:33:56

Nietzsche - Ses citations


Citations similaires



Votre commentaire sur cette citation.