4 réponses

Voir la définition du mot Narquois, oise

Ce bon homme fut aperceu par un grand desgouté narquois, qui le congnoissoit à sa physionomie propre à estre denyaisè
Escraignes dijonnoises, p. 27, dans LACURNE de
DES ACCORDS


Références de DES ACCORDS - Biographie de DES ACCORDS

Plus sur cette citation >> Citation de DES ACCORDS (n° 204530)





Maint vieux chat, fin, subtil et narquois, Et d'ailleurs en voulant à toute cette race, Les guetta, les prit, fit main basse
fabl. XII, 8 de
Jean de La Fontaine


Références de Jean de La Fontaine - Biographie de Jean de La Fontaine

Plus sur cette citation >> Citation de Jean de La Fontaine (n° 204527)  Voir la définition



En narquois de Bigot, on appelle ce que je viens de vous dire en vers...
Lettres, Oeuv. t. I, p. 239 de
SCARRON


Références de SCARRON - Biographie de SCARRON

Plus sur cette citation >> Citation de SCARRON (n° 204528)  Voir la définition



Un jour qu'on disait à feu Armentières que M. d'Angoulême savait je ne sais combien de langues : Ma foi, dit-il, je croyais qu'il ne savait que le narquois
Historiettes, édit. in-12, t. I, p. 220 (par allusion aux habitudes d'escroquerie qu'avait M. d' de
TALLEMANT DES RÉAUX


Références de TALLEMANT DES RÉAUX - Biographie de TALLEMANT DES RÉAUX

Plus sur cette citation >> Citation de TALLEMANT DES RÉAUX (n° 204529)  Voir la définition