1 réponse

De toutes les parties du corps humain, les nerfs sont celles dont la connaissance intéresse le plus le philosophe ; ils sont, pour ainsi dire, l'intermède qui unit l'âme au corps, et par lequel elle agit sur différentes parties de son corps
Contempl. de la nat. VII, 1 de
BONNET


Références de BONNET - Biographie de BONNET

Plus sur cette citation >> Citation de BONNET (n° 155996)