1 réponse

Le malade se plaignait de froid ; le pouls redevint serré, précipité, et la respiration laborieuse
Instit. Mém. scienc. t. I, p. 443 de
DES ESSARTZ


Références de DES ESSARTZ - Biographie de DES ESSARTZ

Plus sur cette citation >> Citation de DES ESSARTZ (n° 237778)