1 réponse

Sous Tibère, ils [les sénateurs romains] se portèrent si avidement au-devant du joug, que ce prince, le plus timide et le plus soupçonneux des hommes, s'en plaignait quelquefois et aurait voulu retrouver quelque trace d'une liberté qu'il redoutait
Étud. hist. II, 1 de
CONDIL.


Références de CONDIL. - Biographie de CONDIL.

Plus sur cette citation >> Citation de CONDIL. (n° 253247)