Citations au coeur de son


Découvrez un dicton, une parole, un bon mot, un proverbe, une citation ou phrase au coeur de son issus de livres, discours ou entretiens.
Une Sélection de 120 citations et proverbes sur le thème au coeur de son.

120 citations

Si l’amour, fait de joie ou de douleur,
Dit
son secret, c’est dans toute la fleur
Plutôt
qu’en l’un ou l’autre des pétales :

Car
tout, l’oubli comme le souvenir,
La
langueur tendre et les hauteurs fatales,
Au
coeur aimé tout cela peut tenir.
Léon ValadeA MI-COTE (1887) de
Léon Valade


Références de Léon Valade - Biographie de Léon Valade

Plus sur cette citation >> Citation de Léon Valade (n° 172518)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)





La musique me remue jusqu'en mes dernières profondeurs. Les regrets, les douleurs, les tristesses, qui s'y étaient déposés en couches tranquilles par le simple effet de la raison et du temps, s'agitent et remontent à la surface. Cette vase précieuse une fois remuée, je vois reparaître au jour tous les débris de mon coeur.
Louise AckermannPensées d'une solitaire (1903) de
Louise Ackermann


Références de Louise Ackermann - Biographie de Louise Ackermann

Plus sur cette citation >> Citation de Louise Ackermann (n° 171794)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 467 votes)



Et pourtant, rien n'était plus éloigné de son esprit que le miracle. Il pensait que tout n'est qu'un vaste miracle : et lorsqu'un homme sait cela, il en sait assez pour se conduire. Il savait, de science certaine, qu'il n'y a rien de grand, rien de petit en ce monde ; et nuit et jour il s'efforçait de démêler la voie qui, pénétrant au coeur mystérieux des choses, le ramènerait au point d'où son âme était partie.
Rudyard KiplingLe second livre de la jungle (1895) de
Rudyard Kipling


Références de Rudyard Kipling - Biographie de Rudyard Kipling

Plus sur cette citation >> Citation de Rudyard Kipling (n° 171377)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Les discussions avec Sarkozy étaient ainsi tour à tour amusantes et exaspérantes, ses mains en mouvement perpétuel, sa poitrine bombée comme celle d'un coq nain, son interprète personnel (contrairement à Merkel, il parlait un anglais limité) toujours à ses côtés, reflet exalté de chacun de ses gestes, de chacune de ses intonations, tandis que la conversation passait de la flatterie à la fanfaronnade, sans manquer d'une authentique perspicacité ni jamais s'éloigner de son intérêt premier, à peine déguisé, qui était de se trouver au coeur de l'action et de s'attribuer le mérite de tout ce qui valait qu'on s'en attribue le mérite.
Barack ObamaUne terre promise de de Barack Obama (2020) de
Barack Obama


Références de Barack Obama - Biographie de Barack Obama

Plus sur cette citation >> Citation de Barack Obama (n° 171376)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.61  4.61  4.61  4.61  4.61 - Note moyenne : 4.61/5 (sur 469 votes)



Le bonheur, en partant, avait le coeur aussi serré que le mien,
Son sourire en bandoulière, il est parti vers d'autres chemins,
Rencontrer ses pairs au détour des larmes et des chagrins,
Que versent pour un rien, tous ces pauvres humains...
Le bonheur, est parti, missionnaire, rallier d'autres fidèles,
Il veut plaider sa cause et convertir tous les rebelles,
Leur montrer à eux aussi, combien la vie est belle,
Si on lui laisse assez de place pour l'orner de ses dentelles...
Jacques PrévertLe bonheur poème de Jacques Prévert de
Jacques Prévert


Références de Jacques Prévert - Biographie de Jacques Prévert

Plus sur cette citation >> Citation de Jacques Prévert (n° 171122)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.61  4.61  4.61  4.61  4.61 - Note moyenne : 4.61/5 (sur 473 votes)



Mais y a pas un soldat qui a pas dans son coeur meurtri un petit bout de tendresse pour son ennemi, c'est comme ça. Peut-être parce qu'on est au même endroit au même moment, et finalement tous victimes du même joueur de bonneteau.
Sebastian BarryDes jours sans fin (2016) de
Sebastian Barry


Références de Sebastian Barry - Biographie de Sebastian Barry

Plus sur cette citation >> Citation de Sebastian Barry (n° 169512)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)





On a mis de la gloire au bonheur d'aimer, et la vanité est devenue la récompense du sentiment. Dire qu'on aime, c'est faire l'éloge de son coeur.
Marie-Geneviève-Charlotte Darlus, Thiroux d' ArconvilleDe l'amitié (1761) de
Marie-Geneviève-Charlotte Darlus, Thiroux d' Arconville


Références de Marie-Geneviève-Charlotte Darlus, Thiroux d' Arconville - Biographie de Marie-Geneviève-Charlotte Darlus, Thiroux d' Arconville

Plus sur cette citation >> Citation de Marie-Geneviève-Charlotte Darlus, Thiroux d' Arconville (n° 168861)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Quelle culpabilité atroce, pour un parent, que d’aimer un autre plus que son propre enfant ! Et quelle condamnation cruelle, pour ce fils, que de se savoir au deuxième rang dans le coeur de son père...
Paolo GiordanoDévorer le ciel (2019) de
Paolo Giordano


Références de Paolo Giordano - Biographie de Paolo Giordano

Plus sur cette citation >> Citation de Paolo Giordano (n° 168286)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



On ne renie pas son enfance ; on l'enfouit au fond de son coeur, et l'ombre portée, l'ombre magique devient un symbole.
Dominique BlondeauLes Visages de l'enfance (1971) de
Dominique Blondeau


Références de Dominique Blondeau - Biographie de Dominique Blondeau

Plus sur cette citation >> Citation de Dominique Blondeau (n° 167701)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



L'amour est semblable à l'année, sa plus belle saison est son printemps. Tout n'est encore que promesses et que fleurs, il est vrai; mais ces impalpables parfums suffisent à vous nourrir plus délicieusement que les fruits les plus savoureux, et même au milieu des riches moissons de l'été, au sein des abondantes récoltes de l'automne, la pensée se reporte toujours avec un bonheur mêlé de regret, sur ces limpides matinées d'avril, où l'oiseau chantait moins doucement sur les feuilles que notre amour dans notre coeur.
Ernest LegouvéHistoire morale des femmes (1848) de
Ernest Legouvé


Références de Ernest Legouvé - Biographie de Ernest Legouvé

Plus sur cette citation >> Citation de Ernest Legouvé (n° 167185)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 468 votes)



J’ai vu un monde nouveau arriver rapidement. Plus scientifique, efficace, oui. Plus de traitements pour les anciennes maladies, très bien. Mais un monde dur, cruel. Et j’ai vu une petite fille, les yeux hermétiquement fermés, tenant contre sa poitrine le vieux monde généreux qui - elle le savait au fond de son coeur - ne pourrait pas demeurer, et elle le tenait et suppliait: auprès de moi toujours.
Kazuo IshiguroAuprès de moi toujours (2019) de
Kazuo Ishiguro


Références de Kazuo Ishiguro - Biographie de Kazuo Ishiguro

Plus sur cette citation >> Citation de Kazuo Ishiguro (n° 165747)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 467 votes)



Si un tableau se fraie vraiment un chemin jusqu'à ton coeur et change ta façon de voir, de penser et de ressentir, tu ne te dis pas « oh, j'adore cette oeuvre parce qu'elle est universelle », « J'adore cette oeuvre parce qu'elle parle à toute l'humanité ». Ce n'est pas la raison qui fait aimer une oeuvre d'art. C'est plutôt un chuchotement secret provenant des ruelles. Psst, toi, hé gamin, oui, toi. Un bout de doigt qui glisse sur la photo fanée.
Donna TarttLe Chardonneret (2013) de
Donna Tartt


Références de Donna Tartt - Biographie de Donna Tartt

Plus sur cette citation >> Citation de Donna Tartt (n° 165420)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 467 votes)



Plus tard, nous nous retrouvâmes de nouveau assis à l'ombre des arbres. Je lui demandai de continuer son récit. Emu, il me regarda comme si je lui faisait le plus beau des cadeaux. Que sa vie soit prise en considération par quelqu'un d'autre lui remplissait le coeur de joie.
Yu Hua Vivre ! (2008) de
Yu Hua


Références de Yu Hua  - Biographie de Yu Hua

Plus sur cette citation >> Citation de Yu Hua (n° 165263)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 468 votes)



J'ai toujours pensé que la partie la plus intime et la plus personnelle de notre corps était les pieds, et non les parties génitales, le coeur, ou même le cerveau, organes, somme toute, sans grande importance et que l'on surestime à tort. C'est dans les pieds que se concentre tout le savoir de l'homme ; c'est vers les pieds que converge l'essentiel de ce que nous sommes et que s'établit notre rapport à la terre. Le contact avec la terre, son point de jonction avec notre corps, renferme tout le mystère : bien que nous soyons constitués de particules de la matière, nous n'en faisons pas partie, nous en sommes séparés. Les pieds sont notre prise de connexion.
Olga TokarczukSur les ossements des morts (2014) de
Olga Tokarczuk


Références de Olga Tokarczuk - Biographie de Olga Tokarczuk

Plus sur cette citation >> Citation de Olga Tokarczuk (n° 164968)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Désormais, Paol est un ennemi du Reich, un indésirable. On lui a retiré ses papiers, ses lacets, sa ceinture. Sur la paillasse, il ne cesse de recomposer les derniers instants, son cerveau ayant tout enregistré, il voit enfin la scène, y traquant en vain quelque chose, un indice : les pas dans la cour, la sonnerie, son nom prononcé derrière la porte, les sbires qui se ruent, cette narcose vénéneuse filtrant de partout, avec lui au milieu, en accéléré entre les plans ralentis, c'était son coeur qui battait fort, il est ceinturé dans la Citroën, la portière claque, il traverse le bourg, croise une section de soldats allemands en colonne, et puis deux gars au seuil d'une ferme, un copain sur son vélo au croisement, un autre plus âgé qui guette par la fenêtre en angle du café d'Ys, tout le village sera au courant, la voiture descend jusqu'à l'Aulne pour franchir le pont, le bruit du moteur coupe en deux les champs et les futaies en attaquant une nouvelle côte, il a un mal de tête atroce, sa main est insensible comme du marbre, et le ruban d'asphalte par la lunette arrière est devenu sa vie débobinée tant les virages se répètent et s'évanouissent, il n'y a pas de héros, il doit oublier le réseau, ils vont si vite, un accident serait préférable à ce qui l'attend, et après le dernier croisement le panneau fléché « BREST » lui oppresse soudain la poitrine et l'affole…
Jean-Luc CoatalemLa part du fils (2019) de
Jean-Luc Coatalem


Références de Jean-Luc Coatalem - Biographie de Jean-Luc Coatalem

Plus sur cette citation >> Citation de Jean-Luc Coatalem (n° 164234)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Durant ce périple où, en comparaison, tout nous est obligé et prévisible, nos lectures parallèles que nous commentons avec ardeur nous mettent du baume au coeur. Elles nous sont un antidote à cette Corée fade qui défile par la lunette arrière et d'où l'on aperçoit, floutés par la vitesse, des grumeaux de gens qui marchent, des camions hoquetant leur nuage de charbon, des jeeps avec des militaires, des colonnes de types courbés, tenant des pelles, des râteaux, des sacs en toile de jute, des baluchons d'herbes, nous adressant parfois des signes puis se ravisant, tous très jeunes, la plupart du temps hébétés, somnanbuliques, cassés, comme des pestiférés du Moyen Age éparpillés sur la parcelle d'un châtelain invisible et démoniaque.
Jean-Luc CoatalemNouilles froides à Pyongyang (2013) de
Jean-Luc Coatalem


Références de Jean-Luc Coatalem - Biographie de Jean-Luc Coatalem

Plus sur cette citation >> Citation de Jean-Luc Coatalem (n° 164218)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 468 votes)



La corruption avait invariablement infiltré les civilisations successives depuis la nuit des temps. Si le coeur était corrompu, la culture pouvait ouvrir la voie de la guérison, au prix d'un effort soutenu. Si l'esprit était atteint, la rédemption était plus ardue. Mais quelle solution trouver si l'esprit et le coeur étaient rongés jusqu'à la moelle ?
Dean KoontzDark Web (2018) de
Dean Koontz


Références de Dean Koontz - Biographie de Dean Koontz

Plus sur cette citation >> Citation de Dean Koontz (n° 163837)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 467 votes)



Peut-être qu'avoir quitté Hanoi à temps fut une manière de garder d'elle un souvenir tellement beau qu'il en devint douloureux. Partir en 2005, c'était comme quitter quelqu'un après dix ans d'amour, alors que tout allait, alors que nous étions heureux. Hanoi est restée telle quelle dans mon coeur, avec son engouement d'après guerre, d'après l'embargo, d'après la misère et les os, Hanoï est restée notre mère. Nous sommes partis. Ce fut soudain.
Line PapinLes os des filles (2019) de
Line Papin


Références de Line Papin - Biographie de Line Papin

Plus sur cette citation >> Citation de Line Papin (n° 162812)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 469 votes)



Elle avait de grands yeux, vifs, clairs, humides et brillants, et sa carnation naturelle laissait deviner à fleur de peau la jeune vigueur des battements de son coeur. Son corps s'attardait avec grâce aux confins de l'enfance : elle avait presque dix-huit ans, serait bientôt femme, mais la rosée sur elle se voyait encore.
Francis Scott FitzgeraldTendre est la nuit (1934) de
Francis Scott Fitzgerald


Références de Francis Scott Fitzgerald - Biographie de Francis Scott Fitzgerald

Plus sur cette citation >> Citation de Francis Scott Fitzgerald (n° 162781)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Elle avait de grands yeux, vifs, clairs, humides et brillants, et sa carnation naturelle laissait deviner à fleur de peau la jeune vigueur des battements de son coeur.
Francis Scott FitzgeraldTendre est la nuit (1934) de
Francis Scott Fitzgerald


Références de Francis Scott Fitzgerald - Biographie de Francis Scott Fitzgerald

Plus sur cette citation >> Citation de Francis Scott Fitzgerald (n° 162780)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)




Votre commentaire sur ces citations







Dictionnaire des citations en A +



Thèmes populaires +


Autres belles citations et proverbes sur au coeur de son


Toutes les citations sur au coeur de son    Citations au coeur de son    Citation au coeur de son et Proverbe au coeur de son    Citations, proverbes sur au coeur de son    Citations au coeur de son : 120 citations sur au coeur de son    Proverbes au coeur de son : 120 citations et proverbes sur au coeur de son      Citation sur auCitations courtes auPoèmes au coeur de sonProverbes au coeur de son

Etendez votre recherche avec le dictionnaire des définitions







Thèmes populaires