Votre recherche de citation(s) du littré avec le mot :

matrones




9 réponses

Au hasard, alors ces matrones [les Parques] Faisant deux lots de notre temps
Contemp. de
BÉRANG.


Références de BÉRANG. - Biographie de BÉRANG.

Plus sur cette citation >> Citation de BÉRANG. (n° 165656)  Voir la définition





Au hasard alors ces matrones [les Parques] Faisant deux lots de notre temps
Contemp. de
BÉRANG.


Références de BÉRANG. - Biographie de BÉRANG.

Plus sur cette citation >> Citation de BÉRANG. (n° 171646)  Voir la définition



Et sces tu qu'il faut aux matrones Nobles palais et riches trones ?
Miroir de mariage, p. 20 de
E. DESCH.


Références de E. DESCH. - Biographie de E. DESCH.

Plus sur cette citation >> Citation de E. DESCH. (n° 171651)



L'umbilic [cordon ombilical], que les matrones appellent petit boyau
II, p. 631 de
PARÉ


Références de PARÉ - Biographie de PARÉ

Plus sur cette citation >> Citation de PARÉ (n° 89835)



Et en sort quelques membranes et caillebots de sang concret, et chair sans forme, que les matrones appellent faux germe
XVIII, 37 de
PARÉ


Références de PARÉ - Biographie de PARÉ

Plus sur cette citation >> Citation de PARÉ (n° 92510)



Alors les matrones presagent que l'enfant est heureux, par ce (disent-elles) qu'il est né coiffé
XVIII, 16 de
PARÉ


Références de PARÉ - Biographie de PARÉ

Plus sur cette citation >> Citation de PARÉ (n° 182579)





L'umbilic que les matrones appellent petit boyau
t. II, p. 631 de
PARÉ


Références de PARÉ - Biographie de PARÉ

Plus sur cette citation >> Citation de PARÉ (n° 210872)



On la fit visiter [une fille accusée d'infanticide] par ce qu'on appelle si mal à propos des sages-femmes, des matrones ; ces imbéciles attestent qu'elle n'est point enceinte
Dict. phil. Supplices, 3 de
Voltaire


Références de Voltaire - Biographie de Voltaire

Plus sur cette citation >> Citation de Voltaire (n° 231993)  Voir la définition



On vous a déjà reproché de dire.... un cul d'artichaut, un cul-de-lampe, un cul-de-sac ; à peine vous permettez-vous de parler d'un vrai cul devant des matrones respectables, et cependant vous n'employez pas d'autre expression pour signifier des choses auxquelles un cul n'a nul rapport
Disc. aux Velches. de
Voltaire


Références de Voltaire - Biographie de Voltaire

Plus sur cette citation >> Citation de Voltaire (n° 302148)  Voir la définition




Votre commentaire sur

matrones












.$char.
 -  Machiavelisme  -  Magie  -  Main  -  Maison  -  Maitre  -  Maître  -  Maitresse  -  Maîtresse  -  Maitrise  -  Mal  -  Malade  -  Maladie  -  Male  -  Malheur  -  Malheureux  -  Malveillance  -  Maman  -  Maman Enfant  -  Maman Fille  -  Maman Fils  -  Maman  -  Management  -  Manger  -  Manie  -  Manque  -  Marcher  -  Mari  -  Mariage  -  Mariage amour  -  Mariage heureux  -  Marseillais  -  Masturbation  -  Materialisme  -  Mathematique  -  Matiere  -  Maux  -  Maxime  -  Mechancete  -  Méchanceté  -  Méchant  -  Medaille  -  Medecin  -  Médecin  -  Medecine  -  Medias  -  Mediocrite  -  Medisance  -  Méfiance  -  Mefiance  -  Meilleur  -  Melancolie  -  Melomane  -  Memoire  -  Mémoire  -  Mensonge  -  Menteur  -  Mentir  -  Mepris  -  Mere  -  Mère_enfant  -  Mère_fils  -  Mère_fille  -  Mériter  -  Metaphysique  -  Methode  -  Metier  -  Métier  -  Meurtre  -  Militaire  -  Miracle  -  Miroir  -  Misère  -  Misere  -  Misogyne  -  Mode  -  Moderation  -  Moderne  -  Modestie  -  Moeurs  -  Mondanite  -  Monde  -  Mondialisation  -  Monogamie  -  Montagne  -  Monture  -  Moquerie  -  Moquerie  -  Morale  -  Mort  -  Mot  -  Mots d'amour  -  Motivation  -  Mourir  -  Mouvement  -  Moyens  -  Musique  -  Mystere  -  Mysticisme  -  Mythe  -  Mythologie


Proverbe matrones  -  Dicton matrones  -  Phrases sur matrones  -  Citations sur matrones  -  Poème matrones