Votre recherche de citation(s) du littré avec le mot :

meprisait




8 réponses

Elle y perdait [dans la lecture de l'histoire] insensiblement le goût des romans et de leurs fades héros ; et, soigneuse de se former sur le vrai, elle méprisait ces froides et dangereuses fictions
Duch. d'Orl. de
BOSSUET


Références de BOSSUET - Biographie de BOSSUET

Plus sur cette citation >> Citation de BOSSUET (n° 129740)  Voir la définition





Dans un ouvrage signé en commun, il [Fénelon] montrait un dessein formé de division, quand il méprisait les pensées des autres
Rem. Réponse, VIII, IV, 11 de
BOSSUET


Références de BOSSUET - Biographie de BOSSUET

Plus sur cette citation >> Citation de BOSSUET (n° 239176)  Voir la définition



Il [Luther] méprisait les frères de Bohême comme des gens sérieux, rigides, d'un regard farouche, qui se martyrisaient avec la loi et les oeuvres, et qui n'avaient pas la conscience joyeuse
Var. XI, 179 de
BOSSUET


Références de BOSSUET - Biographie de BOSSUET

Plus sur cette citation >> Citation de BOSSUET (n° 319902)  Voir la définition



Elle y perdait [dans l'étude de l'histoire] le goût des romans et de leurs fades héros ; et, soigneuse de se former sur le vrai, elle méprisait ces froides et dangereuses fictions
Duch. d'Orl. de
BOSSUET


Références de BOSSUET - Biographie de BOSSUET

Plus sur cette citation >> Citation de BOSSUET (n° 320970)  Voir la définition



Soumis et docile à la critique quand elle lui paraissait juste, il la méprisait souverainement quand il la croyait déraisonnable
Él. Marivaux, note 25 de
D'ALEMB.


Références de D'ALEMB. - Biographie de D'ALEMB.

Plus sur cette citation >> Citation de D'ALEMB. (n° 243962)  Voir la définition



Mme la Dauphine eut recours aux remèdes de l'âme, dans le temps qu'elle méprisait ceux du corps
Dauphine. de
FLÉCH.


Références de FLÉCH. - Biographie de FLÉCH.

Plus sur cette citation >> Citation de FLÉCH. (n° 220998)  Voir la définition





Il [Vauban] méprisait cette politesse superficielle dont le monde se contente, et qui couvre souvent tant de barbarie
Vauban. de
FONTEN.


Références de FONTEN. - Biographie de FONTEN.

Plus sur cette citation >> Citation de FONTEN. (n° 305515)  Voir la définition



Pour l'érudit, il méprisait Qui ? tout le monde et ses voisins sans doute
dans DESFONTAINES de
LAMOTTE


Références de LAMOTTE - Biographie de LAMOTTE

Plus sur cette citation >> Citation de LAMOTTE (n° 199016)  Voir la définition




Votre commentaire sur

meprisait












.$char.
 -  Machiavelisme  -  Magie  -  Main  -  Maison  -  Maitre  -  Maître  -  Maitresse  -  Maîtresse  -  Maitrise  -  Mal  -  Malade  -  Maladie  -  Male  -  Malheur  -  Malheureux  -  Malveillance  -  Maman  -  Maman Enfant  -  Maman Fille  -  Maman Fils  -  Maman  -  Management  -  Manger  -  Manie  -  Manque  -  Marcher  -  Mari  -  Mariage  -  Mariage amour  -  Mariage heureux  -  Marseillais  -  Masturbation  -  Materialisme  -  Mathematique  -  Matiere  -  Maux  -  Maxime  -  Mechancete  -  Méchanceté  -  Méchant  -  Medaille  -  Medecin  -  Médecin  -  Medecine  -  Medias  -  Mediocrite  -  Medisance  -  Méfiance  -  Mefiance  -  Meilleur  -  Melancolie  -  Melomane  -  Memoire  -  Mémoire  -  Mensonge  -  Menteur  -  Mentir  -  Mepris  -  Mere  -  Mère_enfant  -  Mère_fils  -  Mère_fille  -  Mériter  -  Metaphysique  -  Methode  -  Metier  -  Métier  -  Meurtre  -  Militaire  -  Miracle  -  Miroir  -  Misère  -  Misere  -  Misogyne  -  Mode  -  Moderation  -  Moderne  -  Modestie  -  Moeurs  -  Mondanite  -  Monde  -  Mondialisation  -  Monogamie  -  Montagne  -  Monture  -  Moquerie  -  Moquerie  -  Morale  -  Mort  -  Mot  -  Mots d'amour  -  Motivation  -  Mourir  -  Mouvement  -  Moyens  -  Musique  -  Mystere  -  Mysticisme  -  Mythe  -  Mythologie


Proverbe meprisait  -  Dicton meprisait  -  Phrases sur meprisait  -  Citations sur meprisait  -  Poème meprisait