6 réponses

Voir la définition du mot Narine

Les narines de cet ara [l'ara vert] ne sont point visibles comme celles de la plupart des perroquets
Ois. t. XI, p. 279 de
BUFF.


Références de BUFF. - Biographie de BUFF.

Plus sur cette citation >> Citation de BUFF. (n° 204519)  Voir la définition





Les immenses baleines et tous les monstres marins faisant avec leurs narines un flux et un reflux de l'onde amère
Tél. IV de
FÉN.


Références de FÉN. - Biographie de FÉN.

Plus sur cette citation >> Citation de FÉN. (n° 204518)  Voir la définition



Et là-dessus ses narines s'enflent, il cache avec peine sa joie et sa vanité par quelques dehors de modestie
XIII de
LA BRUY.


Références de LA BRUY. - Biographie de LA BRUY.

Plus sur cette citation >> Citation de LA BRUY. (n° 204520)  Voir la définition



.... L'ours boucha sa narine ; Il se fût bien passé de faire cette mine ; Sa grimace déplut ; le monarque irrité L'envoya chez Pluton faire le dégoûté
Fabl. VII, 7 de
Jean de La Fontaine


Références de Jean de La Fontaine - Biographie de Jean de La Fontaine

Plus sur cette citation >> Citation de Jean de La Fontaine (n° 204517)  Voir la définition



Et dit Homerus que Hector monstroit la forte et aspre vertu de lui par chascune de ses deux narines, par lesquelles l'en voit le sanc esboulir
Eth. 86 de
ORESME


Références de ORESME - Biographie de ORESME

Plus sur cette citation >> Citation de ORESME (n° 204525)



Les malades ont les narilles escarquillées
VI, 3 de
PARÉ


Références de PARÉ - Biographie de PARÉ

Plus sur cette citation >> Citation de PARÉ (n° 204526)