2 réponses

Voir la définition du mot Nasard

Ce qui se passe à l'égard de la voix, a lieu quant à l'effet produit par le jeu du cornet : si on le joue sans le nasard, il rend un son analogue à celui d'une personne qui chanterait en se pinçant le nez ; mais, lorsqu'on l'ajoute, le son prend un autre caractère et s'éclaircit comme la voix, lorsqu'on lui donne un libre passage par les fosses nasales ; il y a donc lieu de croire que c'est par analogie avec ce phénomène, qu'on a donné le nom de nasard au jeu de quinte dans la composition du cornet, et non parce qu'il aurait un timbre nasillard
Manuel du fact. d'orgue, III, p. 560 de
RORET


Références de RORET - Biographie de RORET

Plus sur cette citation >> Citation de RORET (n° 204562)  Voir la définition





Lire d'un ton nasard
dans RICHELET de
SAINT-AMANT


Références de SAINT-AMANT - Biographie de SAINT-AMANT

Plus sur cette citation >> Citation de SAINT-AMANT (n° 204561)  Voir la définition