5 réponses

Voir la définition du mot Neuf

Si vous voulez avoir quelque repos avec moi, ne lisez point Virgile ; je ne vous pardonnerais jamais les injures que vous lui pourriez dire ; cependant si vous pouviez vous faire expliquer le sixième livre et le neuf où est l'aventure de Nisus et d'Euryale....
à Mme de Grignan, dans SÉV. 23 juill. 1677 de
CH. DE SÉVIGNÉ


Références de CH. DE SÉVIGNÉ - Biographie de CH. DE SÉVIGNÉ

Plus sur cette citation >> Citation de CH. DE SÉVIGNÉ (n° 205930)  Voir la définition





La toile [d'un tableau], comme la salle à manger de Varron : jamais plus de neuf convives
Pensées sur la peinture, Oeuv. t. XV, p. 207, dans POUGENS. de
DIDEROT


Références de DIDEROT - Biographie de DIDEROT

Plus sur cette citation >> Citation de DIDEROT (n° 205929)  Voir la définition



En la ville de Paris, il y avoit un avocat plus estimé que neuf hommes de son estat
Nouv. XXV de
MARG.


Références de MARG. - Biographie de MARG.

Plus sur cette citation >> Citation de MARG. (n° 205934)



Le sexe en esprit nous surpasse ; Et l'on compte sur le Parnasse Neuf Muses contre un Apollon
Chans. et Vaudev. Oeuv. t. III, p. 399, dans POUGENS. de
PANARD


Références de PANARD - Biographie de PANARD

Plus sur cette citation >> Citation de PANARD (n° 205928)  Voir la définition



Je vous avoue que je serais fort aise d'avoir courtisé avec succès, une fois en ma vie, la Muse de l'opéra ; je les aime toutes neuf, et il faut avoir le plus de bonnes fortunes qu'on peut, sans être pourtant trop coquet
Lett. d'Argental, 12 mars 1740 de
Voltaire


Références de Voltaire - Biographie de Voltaire

Plus sur cette citation >> Citation de Voltaire (n° 205927)  Voir la définition