5 réponses

Voir la définition du mot Nique

Perrin Cohen fist au suppliant, en soi mocquant de lui, le niquet
niquetus. de
DU CANGE


Références de DU CANGE - Biographie de DU CANGE

Plus sur cette citation >> Citation de DU CANGE (n° 206359)





Car quant vieulx est, chascun lui fait la nique ; Chacun le veut arguer et reprendre
Son éducation. de
E. DESCH.


Références de E. DESCH. - Biographie de E. DESCH.

Plus sur cette citation >> Citation de E. DESCH. (n° 206358)



Toutefois ce qui paraît donner l'avantage à la première étymologie, c'est qu'on trouve le verbe niquer avec le sens de branler la tête : Grignoit les dents, et maschoit ses levres, niquoit de la teste souvent
Expos. sur vérité mal prise. de
G. CHASTEL.


Références de G. CHASTEL. - Biographie de G. CHASTEL.

Plus sur cette citation >> Citation de G. CHASTEL. (n° 206361)



Son nez haut relevé semblait faire la nique à l'Ovide Nason....
Sat. X. de
RÉGNIER


Références de RÉGNIER - Biographie de RÉGNIER

Plus sur cette citation >> Citation de RÉGNIER (n° 206356)  Voir la définition



Et dans la forêt se cachants, Firent la nique à ces méchants
Typh. III de
Paul Scarron


Références de Paul Scarron - Biographie de Paul Scarron

Plus sur cette citation >> Citation de Paul Scarron (n° 206357)  Voir la définition