Votre recherche de citation(s) du littré avec le mot :

babil




19 réponses

Paulus Aemilius trouva l'armée qui estoit pleine de babil et de curiosité, pour autant que chasque soudard se mesloit de faire du capitaine
Galba, 1 de
AMYOT


Références de AMYOT - Biographie de AMYOT

Plus sur cette citation >> Citation de AMYOT (n° 302547)





Voici quatre paroles sans plus, pour opposer à tout le babil de cette insolente politique
4e Disc. sur la cour. de
BALZ.


Références de BALZ. - Biographie de BALZ.

Plus sur cette citation >> Citation de BALZ. (n° 304414)  Voir la définition



Il va par son babil indisposer Céphise
Babillard, sc. 9 de
BOISSY


Références de BOISSY - Biographie de BOISSY

Plus sur cette citation >> Citation de BOISSY (n° 152929)  Voir la définition



Ils convertissent la philosophie en un babil sophistique
Instit. 537 de
CALV.


Références de CALV. - Biographie de CALV.

Plus sur cette citation >> Citation de CALV. (n° 83256)



Que je refute publiquement le sot babil de ces galants, et leur resiste en barbe (comme on dit), decouvrant leurs mensonges
26 de
CALVIN


Références de CALVIN - Biographie de CALVIN

Plus sur cette citation >> Citation de CALVIN (n° 84383)



Les legers [défauts] sont une vaine et caduque fierté, babil ennuyeux, humeurs espineuses et insociables
Sagesse, I, 36 de
CHARRON


Références de CHARRON - Biographie de CHARRON

Plus sur cette citation >> Citation de CHARRON (n° 155002)





Vous voulez frapper sur le babil des femmes ; gardez qu'elles ne vous donnent sur votre moustache
Contes, t. II, Après-din. V, p. 158, dans POUGENS de
CHOLIÈRES


Références de CHOLIÈRES - Biographie de CHOLIÈRES

Plus sur cette citation >> Citation de CHOLIÈRES (n° 180272)



Epistre de jeu se faict par joieulx langaige, risible, faisant plaisant babil ou dicacité
Art de rhetor. I, f° 109, verso. de
FABRY


Références de FABRY - Biographie de FABRY

Plus sur cette citation >> Citation de FABRY (n° 113530)



Ce ne sont pas toujours les pardons [cérémonies d'église] qui font aller les femmes : c'est l'envie de trotter ; voilà pourquoi on dit plaisamment que saint Trottet, saint Caquet et saint Babil sont les plus grands patrons de ce sexe dévot
Lett. t. I, p. 384, dans POUGENS de
GUI PATIN


Références de GUI PATIN - Biographie de GUI PATIN

Plus sur cette citation >> Citation de GUI PATIN (n° 256766)  Voir la définition



Imprudence, babil et sotte vanité, Et vaine curiosité Ont ensemble étroit parentage
ib. X, S. de
Jean de La Fontaine


Références de Jean de La Fontaine - Biographie de Jean de La Fontaine

Plus sur cette citation >> Citation de Jean de La Fontaine (n° 151225)  Voir la définition



Imprudence, babil et sotte vanité, Et vaine curiosité, Ont ensemble étroit parentage ; Ce sont enfants tous d'un lignage
Fabl. X, 3 de
Jean de La Fontaine


Références de Jean de La Fontaine - Biographie de Jean de La Fontaine

Plus sur cette citation >> Citation de Jean de La Fontaine (n° 164123)  Voir la définition



Imprudence, babil et sotte vanité, Et vaine curiosité Ont ensemble étroit parentage ; Ce sont enfants tous d'un lignage
Fabl. X, 3 de
Jean de La Fontaine


Références de Jean de La Fontaine - Biographie de Jean de La Fontaine

Plus sur cette citation >> Citation de Jean de La Fontaine (n° 302526)  Voir la définition



Riches, pour tout mérite, en babil importun, Inhabiles à tout, vides de sens commun
Femm. sav. IV, 3 de
Molière


Références de Molière - Biographie de Molière

Plus sur cette citation >> Citation de Molière (n° 154117)  Voir la définition



Riches, pour tout mérite, en babil important, Inhabiles à tout, vides de sens commun
Femm. sav. IV, 3 de
Molière


Références de Molière - Biographie de Molière

Plus sur cette citation >> Citation de Molière (n° 236502)  Voir la définition



Oyez dire metonymie, metaphore, allegorie et autres tels noms de grammaire, semble il pas qu'on signifie quelque forme de langage rare et pellegrin ? ce sont tiltres qui touchent le babil de vostre chambriere
I, 382 de
MONT.


Références de MONT. - Biographie de MONT.

Plus sur cette citation >> Citation de MONT. (n° 141771)



L'éloge va se placer comme de lui-même dans leur babil éternel [des académiciens]
Lett. pers. 73 de
Montesquieu


Références de Montesquieu - Biographie de Montesquieu

Plus sur cette citation >> Citation de Montesquieu (n° 83254)  Voir la définition



Les jeunes filles acquièrent vite un petit babil agréable
Ém. v. de
Jean-Jacques Rousseau


Références de Jean-Jacques Rousseau - Biographie de Jean-Jacques Rousseau

Plus sur cette citation >> Citation de Jean-Jacques Rousseau (n° 83252)  Voir la définition



Il écoutait au maillot le babil de sa nourrice
Ém. I de
Jean-Jacques Rousseau


Références de Jean-Jacques Rousseau - Biographie de Jean-Jacques Rousseau

Plus sur cette citation >> Citation de Jean-Jacques Rousseau (n° 83253)  Voir la définition



Au fait d'amours, babil est peu de chose ; Riche amoureux a toujours l'avantage
Ball. de
VILLON


Références de VILLON - Biographie de VILLON

Plus sur cette citation >> Citation de VILLON (n° 83255)




Votre commentaire sur

babil










Dictionnaire des citations en B +



Proverbe babil  -  Dicton babil  -  Phrases sur babil  -  Citations sur babil  -  Poème babil