Citations chien


Découvrez un dicton, une parole, un bon mot, un proverbe, une citation ou phrase chien issus de livres, discours ou entretiens.
Une Sélection de 450 citations et proverbes sur le thème chien.

450 citations

Je suis triplement apatride : bohémien parmi les Autrichiens, autrichien parmi les Allemands et juif dans le monde entier. Un intrus partout, désiré nulle part.
Gustav MahlerMahler: la symphonie-monde Livre de Christian Wasselin et Pierre Korzilius (2011) de
Gustav Mahler


Références de Gustav Mahler - Biographie de Gustav Mahler

Plus sur cette citation >> Citation de Gustav Mahler (n° 173434)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)





Quand on se couche à côté d'un chien, on se relève avec des puces.
Delia OwensLà où chantent les écrevisses (2021) de
Delia Owens


Références de Delia Owens - Biographie de Delia Owens

Plus sur cette citation >> Citation de Delia Owens (n° 173203)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Partout où il y a un malheureux, Dieu envoie un chien. Je l'ai éprouvé vingt fois depuis. L'homme ne le voit pas toujours. J'en ai connu un qui avait l'honneur de sa misère et qui n'a jamais voulu se donner à moi après la mort du mendiant aveugle son maitre, ni manger autre chose que du pain mendié dans le ruisseau au lieu des mets de ma table, parce que ce pain de l'aumône lui rappelait son premier état et son dévouement au pauvre. Il ne m'a même jamais par donné d'avoir essayé de le séduire par l'intérêt de sa gourmandise. « Tu ne m'as pas connu pour ce que je vaux, semblait-il dire ; mon honneur m'est plus cher que tes richesses. » J'étais riche alors, mais il était chien.
Alphonse de LamartineMémoires inédits de Lamartine (1790-1815) de
Alphonse de Lamartine


Références de Alphonse de Lamartine - Biographie de Alphonse de Lamartine

Plus sur cette citation >> Citation de Alphonse de Lamartine (n° 172933)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Partout où il y a un malheureux, Dieu envoie un chien.
Alphonse de LamartineMémoires inédits de Lamartine (1790-1815) de
Alphonse de Lamartine


Références de Alphonse de Lamartine - Biographie de Alphonse de Lamartine

Plus sur cette citation >> Citation de Alphonse de Lamartine (n° 172932)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Le chien, — quelle drôle de bête ! — a sa sueur sur sa langue et son sourire dans sa queue.
Victor HugoL'Homme qui rit (1869) de
Victor Hugo


Références de Victor Hugo - Biographie de Victor Hugo

Plus sur cette citation >> Citation de Victor Hugo (n° 172931)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Homo est un chien perfectionné. Vénérons le chien. Le chien, — quelle drôle de bête ! — a sa sueur sur sa langue et son sourire dans sa queue.
Victor HugoL'Homme qui rit (1869) de
Victor Hugo


Références de Victor Hugo - Biographie de Victor Hugo

Plus sur cette citation >> Citation de Victor Hugo (n° 172930)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)





Les nuages couraient sur la lune enflammée
Comme sur l'incendie on voit fuir la fumée,
Et les bois étaient noirs jusques à l'horizon.
Nous marchions sans parler, dans l'humide gazon,
Dans la bruyère épaisse et dans les hautes brandes,
Lorsque, sous des sapins pareils à ceux des Landes,
Nous avons aperçu les grands ongles marqués
Par les loups voyageurs que nous avions traqués.
Nous avons écouté, retenant notre haleine
Et le pas suspendu. -- Ni le bois, ni la plaine
Ne poussait un soupir dans les airs ; Seulement
La girouette en deuil criait au firmament ;
Car le vent élevé bien au dessus des terres,
N'effleurait de ses pieds que les tours solitaires,
Et les chênes d'en-bas, contre les rocs penchés,
Sur leurs coudes semblaient endormis et couchés.
Rien ne bruissait donc, lorsque baissant la tête,
Le plus vieux des chasseurs qui s'étaient mis en quête
A regardé le sable en s'y couchant ; Bientôt,
Lui que jamais ici on ne vit en défaut,
A déclaré tout bas que ces marques récentes
Annonçaient la démarche et les griffes puissantes
De deux grands loups-cerviers et de deux louveteaux.
Nous avons tous alors préparé nos couteaux,
Et, cachant nos fusils et leurs lueurs trop blanches,
Nous allions pas à pas en écartant les branches.
Trois s'arrêtent, et moi, cherchant ce qu'ils voyaient,
J'aperçois tout à coup deux yeux qui flamboyaient,
Et je vois au delà quatre formes légères
Qui dansaient sous la lune au milieu des bruyères,
Comme font chaque jour, à grand bruit sous nos yeux,
Quand le maître revient, les lévriers joyeux.
Leur forme était semblable et semblable la danse ;
Mais les enfants du loup se jouaient en silence,
Sachant bien qu'à deux pas, ne dormant qu'à demi,
Se couche dans ses murs l'homme, leur ennemi.
Le père était debout, et plus loin, contre un arbre,
Sa louve reposait comme celle de marbre
Qu'adoraient les romains, et dont les flancs velus
Couvaient les demi-dieux Rémus et Romulus.
Le Loup vient et s'assied, les deux jambes dressées
Par leurs ongles crochus dans le sable enfoncées.
Il s'est jugé perdu, puisqu'il était surpris,
Sa retraite coupée et tous ses chemins pris ;
Alors il a saisi, dans sa gueule brûlante,
Du chien le plus hardi la gorge pantelante
Et n'a pas desserré ses mâchoires de fer,
Malgré nos coups de feu qui traversaient sa chair
Et nos couteaux aigus qui, comme des tenailles,
Se croisaient en plongeant dans ses larges entrailles,
Jusqu'au dernier moment où le chien étranglé,
Mort longtemps avant lui, sous ses pieds a roulé.
Le Loup le quitte alors et puis il nous regarde.
Les couteaux lui restaient au flanc jusqu'à la garde,
Le clouaient au gazon tout baigné dans son sang ;
Nos fusils l'entouraient en sinistre croissant.
Il nous regarde encore, ensuite il se recouche,
Tout en léchant le sang répandu sur sa bouche,
Et, sans daigner savoir comment il a péri,
Refermant ses grands yeux, meurt sans jeter un cri.
Alfred de VignyPoèmes philosophiques (1843), La mort du loup de
Alfred de Vigny


Références de Alfred de Vigny - Biographie de Alfred de Vigny

Plus sur cette citation >> Citation de Alfred de Vigny (n° 172682)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 467 votes)



Mais il sautait aux yeux que l’État autrichien, ignorant toute justice et toute législation sociale, était impuissant à combattre les croissances néfastes. Je ne sais ce qui m’effrayait alors le plus : la misère économique de mes semblables, leur grossièreté morale, celle de leurs habitudes, ou bien le niveau si bas de leur culture intellectuelle.
Adolf  HitlerMein Kampf (1924), Adolf Hitler, éd. La Bibliothèque électronique du Québec, coll. « Polémique et propagande » de
Adolf Hitler


Références de Adolf Hitler - Biographie de Adolf Hitler

Plus sur cette citation >> Citation de Adolf Hitler (n° 172413)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Lorsque votre chien aboie en voyant passer un étranger devant votre clôture, en quoi son mobile diffère t-il de celui qui vous a incité à la construire ?
Shlomo SandComment la terre d'Israël fut inventée (2012) de
Shlomo Sand


Références de Shlomo Sand - Biographie de Shlomo Sand

Plus sur cette citation >> Citation de Shlomo Sand (n° 171960)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 470 votes)



Et c'est ainsi que j'en suis venue à penser que je n'étais plus obligée de conserver mon matricule (...). Je l'ai porté un demi-siècle sur la peau de mon bras gauche et puis j'ai perdu patience. Dans une clinique de Californie où des spécialistes gagnent des fortunes à effacer les rides de femmes vieillissantes et les tatouages de jeunes regrettant d'avoir dégradé leur apparence soignée juste pour s'amuser un soir de beuverie, une jeune dermatologue a mis plusieurs mois à faire disparaître au laser ce morceau de "monument". J'ai alors enfin su ce numéro par cœur; auparavant j'avais toujours eu du mal à m'en souvenir : A-3537. Cette suite de chiffres ne signifiait rien de plus qu'un tatouage de chien, elle n'avait jamais représenté pour moi une unité, comme une adresse ou un numéro de téléphone, alors pourquoi essayer de le retenir?
Ruth KlügerPerdu en chemin (2010) de
Ruth Klüger


Références de Ruth Klüger - Biographie de Ruth Klüger

Plus sur cette citation >> Citation de Ruth Klüger (n° 170963)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.61  4.61  4.61  4.61  4.61 - Note moyenne : 4.61/5 (sur 469 votes)



La canicule est le temps de chien.
Claude SchnerbL'Humour vert (sous le pseudonyme de Claude Sergent), Éditions Buchet-Chastel, (1964) de
Claude Schnerb


Références de Claude Schnerb - Biographie de Claude Schnerb

Plus sur cette citation >> Citation de Claude Schnerb (n° 170329)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Comme j'étais naïf ! J'ignorais qu'en naissant Tsigane, je serais rabaissé au rang de gueux, de sauvage, de chien errant qui ne connait ni les lois ni la morale ordinaire.
Jean VautrinGipsy Blues (2014) de
Jean Vautrin


Références de Jean Vautrin - Biographie de Jean Vautrin

Plus sur cette citation >> Citation de Jean Vautrin (n° 169925)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 467 votes)



En réalité, plusieurs formes de justice coexistent. Celle que l’on rend dans l’enceinte judiciaire, avec ses règles et ses procédures. Et celle qui s’exerce au café du commerce, entre chien et loup, dans l’odeur du café et de l’anisette...
Eric Dupond-MorettiLe dictionnaire de ma vie (2016) de
Eric Dupond-Moretti


Références de Eric Dupond-Moretti - Biographie de Eric Dupond-Moretti

Plus sur cette citation >> Citation de Eric Dupond-Moretti (n° 169574)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 467 votes)



Un valet est le miroir de son maître, un chien se met à ressembler à son propriétaire. Comment un amoureux n'imiterait-il pas l'objet de sa flamme?
Tom LanoyeLes boîtes en carton (1991) de
Tom Lanoye


Références de Tom Lanoye - Biographie de Tom Lanoye

Plus sur cette citation >> Citation de Tom Lanoye (n° 169376)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Un valet est le miroir de son maître, un chien se met à ressembler à son propriétaire. Comment un amoureux n'imiterait-il pas l'objet de sa flamme ? Le but de l'amant n'est pas tellement de s'unir avec la personne aimée que de devenir cette personne. De cesser d'exister par lui-même pour se hausser jusqucette forme supérieure d'existence devant laquelle il est en adoration.
Tom LanoyeLes boîtes en carton (1991) de
Tom Lanoye


Références de Tom Lanoye - Biographie de Tom Lanoye

Plus sur cette citation >> Citation de Tom Lanoye (n° 169375)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



J'ai le sentiment que Monsieur Emmanuel Macron n'a ni amour-propre, ni lucidité. Il étale ses faiblesses avec un extraordinaire masochisme. Il a un petit côté chien battu. Il ne respecte pas la France et il est même en train de détruire le support de son existence politique.
Marie-France GaraudInterview Le Figaro, 2 avril 2017, par Emmanuel Galiero de
Marie-France Garaud


Références de Marie-France Garaud - Biographie de Marie-France Garaud

Plus sur cette citation >> Citation de Marie-France Garaud (n° 168016)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.61  4.61  4.61  4.61  4.61 - Note moyenne : 4.61/5 (sur 470 votes)



Le centre du plaisir est fort vague bien qu'il soit fort vif. Il invite la race à se perpétuer. Ce qui n'empêche qu'il fonctionne à l'aveuglette. Un chien épouse ma jambe. Une chienne s'escrime sur un chien.
Jean CocteauLa Difficulté d'être (1947) de
Jean Cocteau


Références de Jean Cocteau - Biographie de Jean Cocteau

Plus sur cette citation >> Citation de Jean Cocteau (n° 167694)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 467 votes)



On sait que l’embryon humain passe dans le sein de la mère par toutes les phases de l’évolution du règne animal. L’homme, à sa naissance, reçoit du monde extérieur les mêmes impressions qu’un petit chien. Son enfance résume les étapes de l’histoire humaine : à deux ans, il a les sens et l’intelligence d’un Papou ; à quatre ans, d’un ancien Germain. À six ans, il voit le monde par les yeux de Socrate, à huit ans par ceux de Voltaire. C’est à huit ans qu’il prend conscience du violet, la couleur que le XVIIIè siècle a découverte. Car avant cette date les violettes étaient bleues et la pourpre rouge. Et nos physiciens montrent aujourd’hui dans le spectre solaire des couleurs qui ont déjà un nom, mais dont la connaissance est réservée aux générations à venir. Le petit enfant et le Papou tue ses ennemis et les mange : il n’est pas un criminel. Mais un homme moderne qui tue son voisin et le mange ne peut être qu’un criminel ou un dégénéré. Le Papou tatoue sa peau, sa pirogue, sa pagaie, tout ce qui lui tombe sous la main. Il n’est pas un criminel.
Adolf LoosOrnement et Crime (1908) de
Adolf Loos


Références de Adolf Loos - Biographie de Adolf Loos

Plus sur cette citation >> Citation de Adolf Loos (n° 167247)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 470 votes)



On travaille comme un chien toute sa vie et on meurt comme une bête. C'est fou !
Robert SoulièresUn cadavre de luxe (2005) de
Robert Soulières


Références de Robert Soulières - Biographie de Robert Soulières

Plus sur cette citation >> Citation de Robert Soulières (n° 166297)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



C'est la première fois que je regarde vivre un chat. Comment ils sont doués pour vivre dans l'instant et se concentrer totalement sur quelque chose qui bouge ou le bonheur d'être au soleil. Il me semble qu'on peut apprendre en les regardant vivre. Alors que le chien est tout le temps inquiet, attentif, suspendu à celui qu'il aime.
Gérard PhilipeCorrespondance : 1946-1978 de Gérard Philipe de
Gérard Philipe


Références de Gérard Philipe - Biographie de Gérard Philipe

Plus sur cette citation >> Citation de Gérard Philipe (n° 165994)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)




Votre commentaire sur ces citations






Verbe chienner  -  Conjugaison chienner



Dictionnaire des citations en C +



Thèmes populaires +


Autres belles citations et proverbes sur chien


Toutes les citations sur chien    Citations chien    Citation chien et Proverbe chien    Citations, proverbes sur chien    Citations chien : 450 citations sur chien    Proverbes chien : 450 citations et proverbes sur chien    450 citations et proverbes sur chien    450 citations sur chien    450 belles citations sur chien    450 belles citations chien, proverbes chien    Citation chien - Proverbe chien - 450 citations      Citation sur chienCitations courtes chienPoèmes chienProverbes chien

Etendez votre recherche avec le dictionnaire des définitions


Définition mot Chien, chienne  -  Définition mot Chiénaille  -  Définition mot Chiendent  -  Définition mot Chienne  -  Définition mot Chienner  - 


Définition de chien  - 
Expression :

ce n’est pas pour les chiens : Nous pouvons nous en servir, y recourir nous-mêmes cela n’est pas tant chien : Ce n’est pas si mauvais cela ne vaut pas les quatre fers d’un chien : Ne vaut rien du tout ce sont deux chiens après un os : Ces deux là se disputent une même chose c’est le chien de Jean de Nivelle, il s’enfuit quand on l’appelle : (prov) Se dit de quelqu’un qui s’éloigne, qui s’en va quand on veut le retenir c’est un chien qui aboie à la Lune : Cet homme vitupère inutilement contre un plus puissant que lui c’est saint Roch et son chien : Ces deux là sont toujours ensemble chien qui aboie ne mord pas : (prov) il n’attache pas son chien avec des saucisses (Europe) : (prov) Il ne fait pas de dépenses frivoles, il ne passe pas pour prodiguer son argent il ne faut point se moquer des chiens qu’on ne soit hors du village (prov) Il faut se mettre à l’abri du danger avant de s’en moquer il n’est chasse que de vieux chiens : (prov) Il n’y a point d’hommes plus propres au conseil et aux affaires que les vieillards, à cause de leur expérience il y a trop de chiens après l’os : Se dit en parlant d’une spéculation pour laquelle les associés sont tellement nombreux que la part de profit qui doit revenir à chacun d’eux ne peut être que fort petite


Approchant : canicule, canin, canine, chenêt, chenil





Thèmes populaires