Citations l arbre


Découvrez un dicton, une parole, un bon mot, un proverbe, une citation ou phrase l arbre issus de livres, discours ou entretiens.
Une Sélection de 230 citations et proverbes sur le thème l arbre.

230 citations

Votre compassion, lui répondit l'arbuste,
Part
d'un bon naturel ; mais quittez ce souci.
Les
vents me sont moins qu'à vous redoutables.
Je
plie, et ne romps pas. Vous avez jusqu'ici
Contre
leurs coups épouvantables
Résisté
sans courber le dos ;
Mais
attendons la fin. » Comme il disait ces mots,
Du
bout de l'horizon accourt avec furie
Le
plus terrible des enfants
Que
le Nord eût portés jusque-là dans ses flancs.
L
'arbre tient bon ; le roseau plie.
Le
vent redouble ses efforts,
Et fait si bien qu'il déracine
Celui de qui la tête au ciel était voisine,
Et dont les pieds touchaient à l'empire des morts.
Jean de La FontaineFables (1668 à 1694), Livre premier, XXII, le Chêne et le Roseau de
Jean de La Fontaine


Références de Jean de La Fontaine - Biographie de Jean de La Fontaine

Plus sur cette citation >> Citation de Jean de La Fontaine (n° 173402)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 467 votes)





Je retire toute confiance à des parents pour qui une cabane dans un arbre n'est qu'un « risque de chute » et un animal domestique un « risque de contamination ».
Juli ZehCorpus delicti : un procès (2010) de
Juli Zeh


Références de Juli Zeh - Biographie de Juli Zeh

Plus sur cette citation >> Citation de Juli Zeh (n° 173064)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Je ne sais pas si l’on peut apprendre à mourir, mais on peut apprendre à vivre ! Il était important pour moi de consacrer un chapitre à Moïse, le sage par excellence, mais qui était paniqué à l’idée de mourir. La solution qui lui a été donnée pour accepter de mourir était de lui faire comprendre que quelque chose de son enseignement allait continuer de vivre, de pousser comme un arbre, de laisser des traces.
Delphine HorvilleurInterview Lire Magazine littéraire en juin 2021 de
Delphine Horvilleur


Références de Delphine Horvilleur - Biographie de Delphine Horvilleur

Plus sur cette citation >> Citation de Delphine Horvilleur (n° 172965)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



J'aime l'automne parce que tout devient bonus. Les jours raccourcissent, mais il y a une urgence à profiter du moindre rayon, de la première éclaircie. et puis, j'adore les couleurs, le feuillage arc-en-ciel des arbres. On dirait un tableau de maître. L'été, ils sont tous verts, c'est sans surprise, mais, dès septembre, c'est une explosion de couleurs, des nuances plus merveilleuses les unes que les autres: entre deux feuillages verts, un jaune; un arbre rouge qui irradie, incendie, embrase à lui seul une forêt entière, les milles teintes d'orange qui redonnent à chaque regard un nouvel intérêt. En automne, la nature récompense les patients, les observateurs, les optimistes, ceux qui décèlent le beau là où d'autres ne prennent pas le temps de le voir.
Aurélie ValognesLe tourbillon de la vie (2021) de
Aurélie Valognes


Références de Aurélie Valognes - Biographie de Aurélie Valognes

Plus sur cette citation >> Citation de Aurélie Valognes (n° 172822)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 468 votes)



Les nuages couraient sur la lune enflammée
Comme sur l'incendie on voit fuir la fumée,
Et les bois étaient noirs jusques à l'horizon.
Nous marchions sans parler, dans l'humide gazon,
Dans la bruyère épaisse et dans les hautes brandes,
Lorsque, sous des sapins pareils à ceux des Landes,
Nous avons aperçu les grands ongles marqués
Par les loups voyageurs que nous avions traqués.
Nous avons écouté, retenant notre haleine
Et le pas suspendu. -- Ni le bois, ni la plaine
Ne poussait un soupir dans les airs ; Seulement
La girouette en deuil criait au firmament ;
Car le vent élevé bien au dessus des terres,
N'effleurait de ses pieds que les tours solitaires,
Et les chênes d'en-bas, contre les rocs penchés,
Sur leurs coudes semblaient endormis et couchés.
Rien ne bruissait donc, lorsque baissant la tête,
Le plus vieux des chasseurs qui s'étaient mis en quête
A regardé le sable en s'y couchant ; Bientôt,
Lui que jamais ici on ne vit en défaut,
A déclaré tout bas que ces marques récentes
Annonçaient la démarche et les griffes puissantes
De deux grands loups-cerviers et de deux louveteaux.
Nous avons tous alors préparé nos couteaux,
Et, cachant nos fusils et leurs lueurs trop blanches,
Nous allions pas à pas en écartant les branches.
Trois s'arrêtent, et moi, cherchant ce qu'ils voyaient,
J'aperçois tout à coup deux yeux qui flamboyaient,
Et je vois au delà quatre formes légères
Qui dansaient sous la lune au milieu des bruyères,
Comme font chaque jour, à grand bruit sous nos yeux,
Quand le maître revient, les lévriers joyeux.
Leur forme était semblable et semblable la danse ;
Mais les enfants du loup se jouaient en silence,
Sachant bien qu'à deux pas, ne dormant qu'à demi,
Se couche dans ses murs l'homme, leur ennemi.
Le père était debout, et plus loin, contre un arbre,
Sa louve reposait comme celle de marbre
Qu'adoraient les romains, et dont les flancs velus
Couvaient les demi-dieux Rémus et Romulus.
Le Loup vient et s'assied, les deux jambes dressées
Par leurs ongles crochus dans le sable enfoncées.
Il s'est jugé perdu, puisqu'il était surpris,
Sa retraite coupée et tous ses chemins pris ;
Alors il a saisi, dans sa gueule brûlante,
Du chien le plus hardi la gorge pantelante
Et n'a pas desserré ses mâchoires de fer,
Malgré nos coups de feu qui traversaient sa chair
Et nos couteaux aigus qui, comme des tenailles,
Se croisaient en plongeant dans ses larges entrailles,
Jusqu'au dernier moment où le chien étranglé,
Mort longtemps avant lui, sous ses pieds a roulé.
Le Loup le quitte alors et puis il nous regarde.
Les couteaux lui restaient au flanc jusqu'à la garde,
Le clouaient au gazon tout baigné dans son sang ;
Nos fusils l'entouraient en sinistre croissant.
Il nous regarde encore, ensuite il se recouche,
Tout en léchant le sang répandu sur sa bouche,
Et, sans daigner savoir comment il a péri,
Refermant ses grands yeux, meurt sans jeter un cri.
Alfred de VignyPoèmes philosophiques (1843), La mort du loup de
Alfred de Vigny


Références de Alfred de Vigny - Biographie de Alfred de Vigny

Plus sur cette citation >> Citation de Alfred de Vigny (n° 172682)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 467 votes)



Non, non. Il connaît trop les hommes. Il sait que le devoir est un fruit placé bien haut sur l'arbre du bien et que nos bras sont si petits.
Jules ClaretieLa libre parole (1868) de
Jules Claretie


Références de Jules Claretie - Biographie de Jules Claretie

Plus sur cette citation >> Citation de Jules Claretie (n° 172524)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)





Au début il y avait la terre, la mer et le ciel
Des forêts verdoyantes et des rivières de miel
Des fruits d’or poussaient sur les arbres
La vigne s'enlaçait discrètement sur les colonnes de marbre.
Philippe Fragione, dit AkhenatonProméthée, Akhenaton, Akhenaton, album Métèque et mat (1995) de
Philippe Fragione, dit Akhenaton


Références de Philippe Fragione, dit Akhenaton - Biographie de Philippe Fragione, dit Akhenaton

Plus sur cette citation >> Citation de Philippe Fragione, dit Akhenaton (n° 172486)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Si, la veille du jour où tu as décidé d’abattre un arbre, des abeilles y venaient déposer leur rayon de miel : laisses tomber la hache de tes mains.
PythagoreLois Politiques et Morales de Pythagore in Voyages de Pythagore En Egypte, Dans La Chaldee, Dans L'Inde, En Crete, a Sparte de Pierre-Sylvain Maréchal (1798) de
Pythagore


Références de Pythagore - Biographie de Pythagore

Plus sur cette citation >> Citation de Pythagore (n° 171256)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.61  4.61  4.61  4.61  4.61 - Note moyenne : 4.61/5 (sur 471 votes)



Il tomba par hasard sur une allégorie de la littérature et découvrit qu’on la représentait comme une grande dame drapée de soieries, muette et blanche, une lyre à la main devant une assemblée de marbre. ... Il pensa que la littérature ne pouvait pas ressembler à cette image éloignée des femmes. La littérature devait tenir la plume comme une épée ... dans une lutte obstinée pour défendre le droit de nommer, pétrie dans la même glaise, dans la même fange, dans la même absurdité que ceux qui la servent.
Miguel BonnefoyLe Voyage d'Octavio (2015) de
Miguel Bonnefoy


Références de Miguel Bonnefoy - Biographie de Miguel Bonnefoy

Plus sur cette citation >> Citation de Miguel Bonnefoy (n° 170714)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



De mes souvenirs d’enfance, je ne garde qu’un arbre penché sur une rivière. La fraîcheur de l’eau, le soleil l’après-midi, les noyaux d'abricots, et c’est tout. Oubliés les prénoms de mes amis. Les noms de famille de mes voisins. Les parfums et les jeux. La faute à un choc : à neuf ans et demi, je quittais un pays pour un autre. Deux ou trois heures de voyage, ça peut vous tuer une mémoire, et faire sauter les plus beaux souvenirs : ceux de l’enfance insouciante.
Mohammed AïssaouiPetit éloge des souvenirs (2014) de
Mohammed Aïssaoui


Références de Mohammed Aïssaoui - Biographie de Mohammed Aïssaoui

Plus sur cette citation >> Citation de Mohammed Aïssaoui (n° 170678)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 468 votes)



De mes souvenirs d’enfance, je ne garde qu’un arbre penché sur une rivière. La fraîcheur de l’eau, le soleil l’après-midi, les noyaux d'abricots, et c’est tout.
Mohammed AïssaouiPetit éloge des souvenirs (2014) de
Mohammed Aïssaoui


Références de Mohammed Aïssaoui - Biographie de Mohammed Aïssaoui

Plus sur cette citation >> Citation de Mohammed Aïssaoui (n° 170677)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 467 votes)



Les hommes sont comme les orangers. Il leur faut choisir ce qui les aide à vivre, ce qui les épanouit. Fillette, je ne le savais pas encore. Je n'aimais pas le lait et je détestait la contrainte. Mais je croyais juste de l'imposer à l'arbre qui m'était si cher.
Gisèle HalimiLe lait de l'oranger (1988) de
Gisèle Halimi


Références de Gisèle Halimi - Biographie de Gisèle Halimi

Plus sur cette citation >> Citation de Gisèle Halimi (n° 169748)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 467 votes)



Il ferma les yeux et souhaita de toutes ses forces être un arbre, ou une pierre, ou un simple brin d'herbe ancré dans la terre. Rêvait-t'il ?
Bernard PingaudL'amour triste (1950) de
Bernard Pingaud


Références de Bernard Pingaud - Biographie de Bernard Pingaud

Plus sur cette citation >> Citation de Bernard Pingaud (n° 167835)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



En temps de guerre, il faut être respectueux de la mémoire des morts et de la souffrance des survivants. Toutes ces victimes, nous les connaissions, nous les aimions peut-être. Elles ne sont pas qu’une photo jaunie ou un nom sur un marbre funéraire. Mais, soixante-dix ans après le drame, il n’est pas interdit de regarder l’histoire et la littérature en face, sous toutes leurs facettes, même les plus dérangeantes
Roland DumasPolitiquement incorrect (2015) de
Roland Dumas


Références de Roland Dumas - Biographie de Roland Dumas

Plus sur cette citation >> Citation de Roland Dumas (n° 167811)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Les arbres de nos villes sont des êtres séparés, que l'on taille et arrange à notre convenance, comme s'ils étaient nos objets. Quand tu regardes un arbre, perdu, oublié sur une place ou au bord d'une avenue, demande pardon pour le mal qu'on lui a fait.
Proverbes  amérindiensSagesse amérindienne de
Proverbes amérindiens


Références de Proverbes amérindiens - Biographie de Proverbes amérindiens

Plus sur cette citation >> Citation de Proverbes amérindiens (n° 166888)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 468 votes)



Si le lecteur me permet de lui présenter sitôt une image nouvelle, je me servirai, pour montrer la force de l'éducation, du même exemple qu'emploie Aristote pour expliquer sa doctrine des formes substantielles, quand il nous dit qu'une statue est cachée dans un bloc de marbre, et que l'art du statuaire se borne à élaguer la matière superflue, et à la débarrasser d'une enveloppe grossière. La figure est dans le bloc, et le sculpteur ne fait que l'en tirer. L'éducation est à l'âme humaine ce que la sculpture est à un bloc de marbre.
Joseph AddisonThe Spectator (1711) de
Joseph Addison


Références de Joseph Addison - Biographie de Joseph Addison

Plus sur cette citation >> Citation de Joseph Addison (n° 166862)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 467 votes)



Tu grandiras autrement, dans l'amour que je te porterai toujours. Tu grandiras ailleurs, dans les murmures du monde, dans la Méditerranée, dans le jardin de Sasha, dans le vol d'un oiseau, au lever du jour, à la tombée de la nuit, à travers une jeune fille que je croiserai par hasard, dans le feuillage d'un arbre, dans la prière d'une femme, dans les larmes d'un homme, dans la lumière d'une bougie, tu renaîtras plus tard, un jour, sous la forme d'une fleur ou d'un petit garçon, chez une autre maman, tu seras partout là où mes yeux se poseront. Là où mon coeur demeurera, le tien continuera de battre.
Valérie PerrinChanger l'eau des fleurs (2019) de
Valérie Perrin


Références de Valérie Perrin - Biographie de Valérie Perrin

Plus sur cette citation >> Citation de Valérie Perrin (n° 166831)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Quand l’homme raconte, il crée, il lutte avec le temps comme le sculpteur avec le marbre. Il est un acteur et un créateur.
Svetlana  AlexievitchLa Fin de l'homme rouge (2013) de
Svetlana Alexievitch


Références de Svetlana Alexievitch - Biographie de Svetlana Alexievitch

Plus sur cette citation >> Citation de Svetlana Alexievitch (n° 165362)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



L'histoire de la photographie a commencé par l'inerte, quand le soleil devait achever la course dans le ciel au-dessus de la propriété de Nicéphore Niépce avant que s'impriment enfin sur une plaque de métal l'étrange image de murs éclairés de tous les côtés à la fois et la silhouette noire d'un arbre fruitier figé dans la lumière.
Jérôme FerrariÀ son image de
Jérôme Ferrari


Références de Jérôme Ferrari - Biographie de Jérôme Ferrari

Plus sur cette citation >> Citation de Jérôme Ferrari (n° 165315)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 467 votes)



Et par contre, si je communique à mes hommes l’amour de la marche sur la mer, et que chacun d’eux soit ainsi en pente à cause d’un poids dans le cœur, alors tu les verras bientôt se diversifier selon leurs mille qualités particulières. Celui-là tissera des toiles, l’autre dans la forêt par l’éclair de sa hache couchera l’arbre. L’autre, encore, forgera des clous, et il en sera quelque part qui observeront les étoiles afin d’apprendre à gouverner. Et tous cependant ne seront qu’un.
Antoine de Saint-ExupéryCitadelle (1948) de
Antoine de Saint-Exupéry


Références de Antoine de Saint-Exupéry - Biographie de Antoine de Saint-Exupéry

Plus sur cette citation >> Citation de Antoine de Saint-Exupéry (n° 164935)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.6  4.6  4.6  4.6  4.6 - Note moyenne : 4.6/5 (sur 476 votes)




Votre commentaire sur ces citations









.$char.
 -  Lache  -  Lacheté  -  Lâcheté  -  Laideur  -  Langage  -  Langue  -  Lapsus  -  Larme  -  Leçon  -  Lecture  -  Lettre  -  Liaison  -  Liberalite  -  Liberte  -  Liberté  -  Limitation  -  Linguistique  -  Lire  -  Littérature  -  Litterature  -  Livre  -  Logement  -  Logiciel  -  Logique  -  Loi  -  Loisirs  -  Louange  -  Loyauté  -  Lucidite  -  Lumiere  -  Lune  -  Lunettes  -  Luxe  -  Luxure


Thèmes populaires +


Autres belles citations et proverbes sur l arbre


Toutes les citations sur l arbre    Citations l arbre    Citation l arbre et Proverbe l arbre    Citations, proverbes sur l arbre    Citations l arbre : 230 citations sur l arbre    Proverbes l arbre : 230 citations et proverbes sur l arbre    230 citations et proverbes sur l arbre    230 citations sur l arbre    230 belles citations sur l arbre    230 belles citations l arbre, proverbes l arbre    Citation l arbre - Proverbe l arbre - 230 citations      Citation sur lCitations courtes lPoèmes l arbreProverbes l arbre

Etendez votre recherche avec le dictionnaire des définitions







Thèmes populaires