Citation osait


Découvrez une citation osait - un dicton, une parole, un bon mot, un proverbe, une citation ou phrase osait issus de livres, discours ou entretiens.
Une Sélection de 110 citations et proverbes sur le thème osait.

110 citations



Je sentais que ce n'était pas mon pays mais je me sentais vraiment très près des Italiens. [...] J'avais vraiment une passion formidable, j'étais pris dans ce mouvement mais je me suis promis une chose, de ne jamais être un acteur qui fait une carrière en Italie. C'est-à--dire qu'après chaque film, même si on me proposait un autre film intéressant, je ne le faisais pas, je retournais en France où j'avais souvent rien à faire mais je ne voulais pas enchaîner que des films italiens.
Jean-Louis TrintignantFrance Culture, Volte face, interview du 12/08/2007 de
Jean-Louis Trintignant


Références de Jean-Louis Trintignant - Biographie de Jean-Louis Trintignant

Plus sur cette citation >> Citation de Jean-Louis Trintignant (n° 174733)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)





Les nuages couraient sur la lune enflammée
Comme sur l'incendie on voit fuir la fumée,
Et les bois étaient noirs jusques à l'horizon.
Nous marchions sans parler, dans l'humide gazon,
Dans la bruyère épaisse et dans les hautes brandes,
Lorsque, sous des sapins pareils à ceux des Landes,
Nous avons aperçu les grands ongles marqués
Par les loups voyageurs que nous avions traqués.
Nous avons écouté, retenant notre haleine
Et le pas suspendu. -- Ni le bois, ni la plaine
Ne poussait un soupir dans les airs ; Seulement
La girouette en deuil criait au firmament ;
Car le vent élevé bien au dessus des terres,
N'effleurait de ses pieds que les tours solitaires,
Et les chênes d'en-bas, contre les rocs penchés,
Sur leurs coudes semblaient endormis et couchés.
Rien ne bruissait donc, lorsque baissant la tête,
Le plus vieux des chasseurs qui s'étaient mis en quête
A regardé le sable en s'y couchant ; Bientôt,
Lui que jamais ici on ne vit en défaut,
A déclaré tout bas que ces marques récentes
Annonçaient la démarche et les griffes puissantes
De deux grands loups-cerviers et de deux louveteaux.
Nous avons tous alors préparé nos couteaux,
Et, cachant nos fusils et leurs lueurs trop blanches,
Nous allions pas à pas en écartant les branches.
Trois s'arrêtent, et moi, cherchant ce qu'ils voyaient,
J'aperçois tout à coup deux yeux qui flamboyaient,
Et je vois au delà quatre formes légères
Qui dansaient sous la lune au milieu des bruyères,
Comme font chaque jour, à grand bruit sous nos yeux,
Quand le maître revient, les lévriers joyeux.
Leur forme était semblable et semblable la danse ;
Mais les enfants du loup se jouaient en silence,
Sachant bien qu'à deux pas, ne dormant qu'à demi,
Se couche dans ses murs l'homme, leur ennemi.
Le père était debout, et plus loin, contre un arbre,
Sa louve reposait comme celle de marbre
Qu'adoraient les romains, et dont les flancs velus
Couvaient les demi-dieux Rémus et Romulus.
Le Loup vient et s'assied, les deux jambes dressées
Par leurs ongles crochus dans le sable enfoncées.
Il s'est jugé perdu, puisqu'il était surpris,
Sa retraite coupée et tous ses chemins pris ;
Alors il a saisi, dans sa gueule brûlante,
Du chien le plus hardi la gorge pantelante
Et n'a pas desserré ses mâchoires de fer,
Malgré nos coups de feu qui traversaient sa chair
Et nos couteaux aigus qui, comme des tenailles,
Se croisaient en plongeant dans ses larges entrailles,
Jusqu'au dernier moment où le chien étranglé,
Mort longtemps avant lui, sous ses pieds a roulé.
Le Loup le quitte alors et puis il nous regarde.
Les couteaux lui restaient au flanc jusqu'à la garde,
Le clouaient au gazon tout baigné dans son sang ;
Nos fusils l'entouraient en sinistre croissant.
Il nous regarde encore, ensuite il se recouche,
Tout en léchant le sang répandu sur sa bouche,
Et, sans daigner savoir comment il a péri,
Refermant ses grands yeux, meurt sans jeter un cri.
Alfred de VignyPoèmes philosophiques (1843), La mort du loup de
Alfred de Vigny


Références de Alfred de Vigny - Biographie de Alfred de Vigny

Plus sur cette citation >> Citation de Alfred de Vigny (n° 172682)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 471 votes)



Il se posait encore des questions sur le sens à donner à sa vie, l’écriture le requérait mais la société ne désirait pas qu’il écrivît, à tout le moins ne l’y encourageait pas, et se moquait de ce projet. « Saurai-je un jour, se disait-il, pourquoi je suis venu sur terre ? » et « ne suis-je qu’un homme de plus, un figurant de l’espèce humaine ? »
Patrice JeanLa poursuite de l'idéal (2021) de
Patrice Jean


Références de Patrice Jean - Biographie de Patrice Jean

Plus sur cette citation >> Citation de Patrice Jean (n° 172651)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Le Baal Shem Tov - plus tard, ses adeptes raccourcirent son nom et l’appelèrent le Besht - croyait qu'il n'existait pas de pécheur qui ne puisse être purifié par l'amour et la compréhension. Il pensait aussi - et c'est par là qu'il s'exposait à la fureur des savants rabbins - que l'étude du Talmud n'était pas très importante, qu'il était inutile de fixer des heures précises à la prière, et qu'on pouvait adorer Dieu simplement, dans la sincérité de son coeur, par le moyen de la joie, du chant et des danses.
Chaïm PotokL'élu (2004) de
Chaïm Potok


Références de Chaïm Potok - Biographie de Chaïm Potok

Plus sur cette citation >> Citation de Chaïm Potok (n° 171914)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 467 votes)



Cléo connaissait-elle l’origine du mot « pardonne » ? Il se composait de « donne » (donare) et de « complètement » (par), c’était un acte d’abnégation pas effacer. Le pardon n’était pas l’oubli (…). Pardonner était une décision, celle de renoncer à faire payer à l’autre. Ou à soi-même.
Lola LafonChavirer (2020) de
Lola Lafon


Références de Lola Lafon - Biographie de Lola Lafon

Plus sur cette citation >> Citation de Lola Lafon (n° 170882)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Je pensai à la jungle comme écriture. Je m’interrogeai s’il existait, entre la sève et l’encre, le même apprentissage qui lie le doute et la certitude. Émerveillé de tout, enivré de rien, là explosait la respiration des feuilles, la couleur des pastèques, les pages de la jungle qui n’ont pas de grammaire et qu’on cherche, pourtant, sans cesse à traduire.
Miguel BonnefoyJungle (2016) de
Miguel Bonnefoy


Références de Miguel Bonnefoy - Biographie de Miguel Bonnefoy

Plus sur cette citation >> Citation de Miguel Bonnefoy (n° 170735)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 467 votes)





La nuit de printemps était douce. Le fleuve du jour avait disparu. Changeait-il d’aspect au crépuscule, devenant ce monstre aquatique dont Mo n’osait s’approcher ? Des vagues luisantes enflaient sous la surface. Le mouvement convulsif se propageait loin, si loin, vers les étoiles floues derrière un voile de brume. On eût dit qu’une gigantesque anguille s’était emparée du fleuve, commandant chacun de ses mouvements, et jusqu’aux battements du cœur qui frappaient à grands coups désordonnés, fébriles, depuis que le clapotis diurne s’était tu.
Hélène FrappatLe dernier fleuve (2019) de
Hélène Frappat


Références de Hélène Frappat - Biographie de Hélène Frappat

Plus sur cette citation >> Citation de Hélène Frappat (n° 170027)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 467 votes)



C’était désormais comme ça partout : à force de vouloir se prévenir des critiques et tenir compte de tous les avis, ne froisser aucun groupe ni aucune minorité et éviter tout commentaire négatif, plus personne n’osait bouger le petit doigt dans ce pays.
Bernard MinierLa Vallée (2020) de
Bernard Minier


Références de Bernard Minier - Biographie de Bernard Minier

Plus sur cette citation >> Citation de Bernard Minier (n° 169312)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



C'était par les sens qu'il aspirait la beauté infinie, la fraicheur et la pureté de cette nuit de printemps, l'air embaumé portant les parfums des fleurs aux goûts suaves, le ciel luisant d'une clarté évanescente, les concerts de sifflement des grives au loin dans le bois de Gauta, le murmure timide du ruisseau au pied du coteau où il se reposait...
Sigrid UndsetPrintemps (1932) de
Sigrid Undset


Références de Sigrid Undset - Biographie de Sigrid Undset

Plus sur cette citation >> Citation de Sigrid Undset (n° 168953)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.61  4.61  4.61  4.61  4.61 - Note moyenne : 4.61/5 (sur 472 votes)



Est-ce que la vie pouvait n'être que ça ? Cette succession d'espoirs et de dépressions, l'un faisant toujours oublier l'autre, malgré les années et le peu de sagesse qu'on pouvait en tirer ? Est-ce que c'était possible qu'il n'y ait pas plus ? Il aurait voulu savoir si elle se posait les mêmes questions que lui. Est-ce qu'elle se rendait compte que la vie était bien plus vide qu'elle n'aurait dû l'être ?
Alice ZeniterSombre Dimanche (2013) de
Alice Zeniter


Références de Alice Zeniter - Biographie de Alice Zeniter

Plus sur cette citation >> Citation de Alice Zeniter (n° 166772)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Son visage semblait couler sur sa gorge et sa poitrine. Son corps, seul, aurait su tenir debout : mais à l’intérieur, son âme entière, son âme faite de tous ses âges, de toutes ses expériences, implosait.
Cécile CoulonUne bête au paradis (2019) de
Cécile Coulon


Références de Cécile Coulon - Biographie de Cécile Coulon

Plus sur cette citation >> Citation de Cécile Coulon (n° 166654)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 470 votes)



Très tôt, sa grand-mère lui avait expliqué que le corps des femmes était « une ville » et celui des hommes « un village ». Les formes des femmes changeaient sans cesse, évoluaient, se répandaient à la vue des autres, la peau se gonflait en certains lieux et se creusait ailleurs, tandis que le corps des hommes, passé l’adolescence, gardait son aspect et sa taille initiale. L’âge et l’alcool pouvaient l’arrondir, mais il ne se métamorphosait pas.
Cécile CoulonUne bête au paradis (2019) de
Cécile Coulon


Références de Cécile Coulon - Biographie de Cécile Coulon

Plus sur cette citation >> Citation de Cécile Coulon (n° 166650)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 467 votes)



J'avais une fois de plus l'impression de devenir adulte, de grandir. Chaque décision imposait des pertes, d'abandonner des morceaux de sa vie derrière soi.
Agnès  Martin-LugandLa vie est facile, ne t'inquiète pas (2015) de
Agnès Martin-Lugand


Références de Agnès Martin-Lugand - Biographie de Agnès Martin-Lugand

Plus sur cette citation >> Citation de Agnès Martin-Lugand (n° 166631)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Vanessa, auprès de moi, reposait comme vidée de son sang, la tête fauchée par un sommeil sans rêves ; écartelée comme une accouchée, elle fléchissait le lit appesanti. Elle était la floraison germée à la fin de cette pourriture et de cette fermentation stagnante – la bulle qui se rassemblait, qui se décollait, qui cherchait l’air dans un bâillement mortel, qui rendait son âme exaspérée et close dans un de ces éclatements gluants qui font à la surface des marécages comme un crépitement vénéneux de baisers.
Julien GracqLe Rivage des Syrtes (1951) de
Julien Gracq


Références de Julien Gracq - Biographie de Julien Gracq

Plus sur cette citation >> Citation de Julien Gracq (n° 166146)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Il me semblait que ma vie entière se composait de ces fractions temporelles disjointes à traîner dans un endroit public après l'autre, comme si j'attendais des trains qui n'arriveraient jamais.
Donna TarttLe Maître des illusions (1991) de
Donna Tartt


Références de Donna Tartt - Biographie de Donna Tartt

Plus sur cette citation >> Citation de Donna Tartt (n° 165403)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 470 votes)



Le plus défendu, ce qu'on n'avait jamais cru possible, la pilule contraceptive, était autorisé par une loi. On n'osait pas la réclamer au médecin, qui ne la proposait pas, surtout quand on n'était pas mariée. C'était une démarche impudique. On sentait bien qu'avec la pilule la vie serait bouleversée, tellement libre de son corps que c'en était effrayant. Aussi libre qu'un homme.
Annie ErnauxLes Années (2008) de
Annie Ernaux


Références de Annie Ernaux - Biographie de Annie Ernaux

Plus sur cette citation >> Citation de Annie Ernaux (n° 165207)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 470 votes)



Les femmes de la Salpêtrière n'étaient désormais plus des pestiférées dont on cherchait à cacher l'existence, mais des sujets de divertissement que l'on exposait en pleine lumière et sans remords.
Victoria MasLe bal des folles (2019) de
Victoria Mas


Références de Victoria Mas - Biographie de Victoria Mas

Plus sur cette citation >> Citation de Victoria Mas (n° 164633)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 467 votes)



Qu'est-ce qui fait que parfois nous disons que nous sommes juifs, argentins, polonais, français, anglais, avocats, médecins, professeurs, chanteurs de tango ou joueurs de football ? Qu'est-ce qui fait que parfois nous parlons de nous-mêmes en étant si certains que nous ne sommes qu'une seule chose, une chose simple, figée, immuable, une chose que nous pouvons connaître et définir par un seul mot ? » Depuis qu'il était parti de Pologne, comme tant d'exilés, Vicente se posait souvent ces questions. Et s'il trouvait parfois des réponses à ce problèmebeaucoup de réponses, trop de réponses ! –, jamais il n'arrivait à regarder l'une d'elles comme une véritable solution.
Santiago AmigorenaLe Ghetto intérieur (2019) de
Santiago Amigorena


Références de Santiago Amigorena - Biographie de Santiago Amigorena

Plus sur cette citation >> Citation de Santiago Amigorena (n° 164202)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 467 votes)



Qu'est-ce donc que ce théâtre dans lequel nous sommes tout à la fois dramaturge, acteur, machiniste, décorateur et public ? Faut-il, pour franchir les parvis du rêve, une somme plus ou moins grande d'entendement que celle dont on disposait au moment de se mettre au lit ?
W. G. SebaldLes Anneaux de Saturne (1995) de
W. G. Sebald


Références de W. G. Sebald - Biographie de W. G. Sebald

Plus sur cette citation >> Citation de W. G. Sebald (n° 164032)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Qu'est-ce que je faisais, en fait, avec tous ces hommes ? Je me disais que si on retirait leurs coeurs de leurs corps et qu'on les posait sur une table, tous les trois, il serait impossible de les reconnaître. Alors, qu'est-ce que je faisais, avec ces trois-là en même temps ?
Laura KasischkeUn oiseau blanc dans le blizzard (2000) de
Laura Kasischke


Références de Laura Kasischke - Biographie de Laura Kasischke

Plus sur cette citation >> Citation de Laura Kasischke (n° 163936)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)




Votre commentaire sur ces citations









.$char.
 -  Oasis  -  Obéir  -  Obeissance  -  Obligation  -  Obscurite  -  Occasion  -  Occident  -  Odeur  -  Oeuvre  -  Offenser  -  Oil  -  Oisivete  -  Olympique  -  Ombre  -  Opinion  -  Opportuniste  -  Optimisme  -  Ordinateur  -  Ordre  -  Organisation  -  Orgasme  -  Orgueil  -  Orgueil  -  Originalite  -  Origine  -  Orthographe  -  Oubli  -  Oublier  -  Ouvrage


Thèmes populaires +


Autres belles citations et proverbes sur osait


Toutes les citations sur osait    Citations osait    Citation osait et Proverbe osait    Citations, proverbes sur osait    Citations osait : 110 citations sur osait    Proverbes osait : 110 citations et proverbes sur osait      Citation sur osaitCitations courtes osaitPoèmes osaitProverbes osait

Etendez votre recherche avec le dictionnaire des définitions




Définition de osait  - 




Thèmes populaires