Citations oui non


Découvrez un dicton, une parole, un bon mot, un proverbe, une citation ou phrase oui non issus de livres, discours ou entretiens.
Une Sélection de 110 citations et proverbes sur le thème oui non.

110 citations

Il existe une fausse définition du féminisme selon laquelle il s'agirait d'une guerre des femmes contre les hommes. Non, être féministe, c'est vouloir l'égalité femme-homme, la parité, alors oui, évidemment que je le suis !
Leïla BekhtiEntretien, numéro 823 de Marie Claire, avril 2021. de
Leïla Bekhti


Références de Leïla Bekhti - Biographie de Leïla Bekhti

Plus sur cette citation >> Citation de Leïla Bekhti (n° 173667)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)





Qu’on me dise que je manque de courage. Que je me débine. Que je suis lâche. Cela m’est égal. Plusieurs fois, on m’a soufflé : « Êtes-vous sûre de ne pas vouloir aller jusqu’au au bout ? » Je me suis interrogée sur ce fameux « bout » dont tout le monde parlait si souvent pour un oui pour un non, une focale qui se rétrécit comme l’esprit parfois quand il n’a plus d’autre recours pour penser. Qu’on se le dise une bonne fois pour toutes. Je ne viens pas pour obtenir « réparation ». Toute idée de réparation est complètement fictive. On se contentera d’une reconnaissance de la douleur. C’est déjà bien.
Elsa FottorinoParle tout bas (2021) de
Elsa Fottorino


Références de Elsa Fottorino - Biographie de Elsa Fottorino

Plus sur cette citation >> Citation de Elsa Fottorino (n° 173515)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Nous nous tutoyons ou nous nous vouvoyons?
Tutoyons-nous
Vous vouvoyez souvent ?
Je tutoie comme je vouvoie
Moi, je me tue à tutoyer, mais tout me voue à vouvoyer
Vous nous voyez nous vouvoyer ?
Nous voirons; je veux dire, nous verrons
Tout à fait, toutefois tout nous fait nous tutoyer; d'ailleurs, qui vous vouvoie ?
Mes parents, mais je ne les vois jamais
Ainsi, vos vieux vous vouvoient sans vous voir
Et toi, qui te tutoie ?
Mon oncle, mais seulement chez moi
Donc, ton tonton te tutoie sous ton toit
Oui, mais mon neveu ne veut nous vouvoyer
Et que faites-vous des dames ?
Tutoyons les veuves et vouvoyons les tantes
Mais ma tante est veuve; elle vouvoie son toutou et tutoie sa voiture
Vous n'aurez qu'à louvoyer, tantôt la tutoyer, tantôt la vouvoyer
Et les nouveaux venus, les vouvoierons-nous ?
Je veux voir les nouveaux venus nous vouvoyer. Les nouveaux non vouvoyants se verront renvoyés comme des voyous
Et les non voyants ?
Les non voyants vouvoieront !
Même au nouvel an ?
J'aimerais vous y voir, sous leur nombre les non vouvoyants vont vous noyer
Au nouvel an, votre dévoué n'envoie de voeux qu'aux vouvoyants non dévoyés
Vous vous fourvoyez !
Je ne me fourvoie pas, monsieur, mais je me fous de vous revoir !
Alors, allez vous faire voir !
Marc EscayrolMots et Grumots (2003) de
Marc Escayrol


Références de Marc Escayrol - Biographie de Marc Escayrol

Plus sur cette citation >> Citation de Marc Escayrol (n° 171987)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 472 votes)



La pauvreté, d'abord, n'a jamais été un malheur pour moi: la lumière répandait ses richesses. Même mes révoltes en ont été éclairées. Elles furent presque toujours, je crois pouvoir le dire sans tricher, des révoltes pour tous, et pour que la vie de tous soit élevée dans la lumière. Il n'est pas sûr que mon coeur fût naturellement disposé à cette sorte d'amour. Mais les circonstances m'ont aidé. Pour corriger une indifférence naturelle, je fut placé à mi-distance de la misère et du soleil. La misère m'empêcha de croire que tout est bien sous le soleil et dans l'histoire; le soleil m'apprit que l'histoire n'est pas tout. Changer la vie, oui, mais non le monde dont je faisais ma divinité. C'est ainsi, sans doute, que j'abordai cette carrière inconfortable où je suis, m'engageant avec innocence sur un fil d'équilibre où j'avance péniblement sans être sûr d'atteindre le but. Autrement dit, je devins un artiste, s'il est vrai qu'il n'est pas d'art sans refus ni sans consentement.
Albert CamusPréface de L'envers et L'endroit de
Albert Camus


Références de Albert Camus - Biographie de Albert Camus

Plus sur cette citation >> Citation de Albert Camus (n° 171277)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.61  4.61  4.61  4.61  4.61 - Note moyenne : 4.61/5 (sur 472 votes)



Ce n’est pas ce à quoi on nous oblige qui nous détruit, mais ce à quoi nous consentons qui nous ébrèche ; Nous sommes traversés de ces hontes, un tourbillon qui, peu à peu, nous creuse et nous vide. N’avoir rien dit, rien fait. Avoir dit oui parce qu’on ne savait pas dire non.
Lola LafonChavirer (2020) de
Lola Lafon


Références de Lola Lafon - Biographie de Lola Lafon

Plus sur cette citation >> Citation de Lola Lafon (n° 170879)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Le referendum consiste à répondre juste oui ou non à des questions trop compliquées pour qu'on ait son avis personnel.
Claude SchnerbL'Humour vert (sous le pseudonyme de Claude Sergent), Éditions Buchet-Chastel, (1964) de
Claude Schnerb


Références de Claude Schnerb - Biographie de Claude Schnerb

Plus sur cette citation >> Citation de Claude Schnerb (n° 170285)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)





On ne peut pas dire non à ceux qu'on aime, ou rarement . C'est ça le secret. Quand tu es contraint à le faire, il faut que celui à qui tu t'adresses ait l'impression d'entendre oui. Ou bien tu dois lui faire dire non, lui-même.
Mario PuzoLe Parrain (1969) de
Mario Puzo


Références de Mario Puzo - Biographie de Mario Puzo

Plus sur cette citation >> Citation de Mario Puzo (n° 169794)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Oui l'Islam politique est un ennemi mortel pour la République. Oui, il faut combattre toute forme de communautarisme. Mon grand père priait Allah et portait l'uniforme de la République. Oui à la liberté de culte, non à la caricature.
Gérald DarmaninSéance des questions au gouvernement au Sénat, le 8 juillet 2020 de
Gérald Darmanin


Références de Gérald Darmanin - Biographie de Gérald Darmanin

Plus sur cette citation >> Citation de Gérald Darmanin (n° 169639)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



L'amour n'est pas tout fait. Il se fait. Il n'est pas robe ou costume prêt à porter, mais pièce d'étoffe à tailler, à monter et à coudre. Il n'est pas appartement, livré clefs en main, mais maison à concevoir, bâtir, entretenir, et souvent réparer.
Il n'est pas sommet vaincu, mais départ de la vallée, escalades passionnantes, chutes dangereuses, dans le froid de la nuit ou la chaleur du soleil éclatant.
Il n'est pas un solide ancrage au port du bonheur, mais levée d'ancre et voyage en pleine mer, dans la brise ou la tempête.
Il n'est pas OUI triomphant, énorme point final qu'on écrit en musique, au milieu des sourires et des bravos, mais il est multitude de oui qui pointillent la vie, parmi une multitude de non qu'on efface en marchant.
Ainsi être FIDELE, vois-tu ce n'est pas : ne pas s'égarer, ne pas se battre, ne pas tomber, c'est toujours se relever et toujours marcher.
C'est vouloir poursuivre jusqu'au bout, le projet ensemble préparé et librement décidé. C'est faire confiance à l'autre au-delà des ombres de la nuit.
C'est se soutenir mutuellement au-delà des chutes et des blessures. C'est avoir foi en l'Amour tout-puissant, au-delà de l'amour.
Michel QuoistL'amour est une route (1988) de
Michel Quoist


Références de Michel Quoist - Biographie de Michel Quoist

Plus sur cette citation >> Citation de Michel Quoist (n° 166118)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.61  4.61  4.61  4.61  4.61 - Note moyenne : 4.61/5 (sur 472 votes)



Phèdre : Oui, prince, je languis, je brûle pour Thésée :
Je l’aime, non point tel que l’ont vu les enfers,
Volage adorateur de mille objets divers,
Qui va du dieu des morts déshonorer la couche ;
Mais fidèle, mais fier, et même un peu farouche,
Charmant, jeune, traînant tous les cœurs après soi,
Tel qu’on dépeint nos dieux, ou tel que je vous vois.
Il avait votre port, vos yeux, votre langage ;
Cette noble pudeur colorait son visage,
Lorsque de notre Crète il traversa les flots,
Digne sujet des vœux des filles de Minos.
Que faisiez-vous alors ? pourquoi, sans Hippolyte,
Des héros de la Grèce assembla-t-il l’élite ?
Pourquoi, trop jeune encor, ne pûtes-vous alors
Entrer dans le vaisseau qui le mit sur nos bords ?
Par vous aurait péri le monstre de la Crète,
Malgré tous les détours de sa vaste retraite :
Pour en développer l’embarras incertain,
Ma sœur du fil fatal eût armé votre main.
Mais non : dans ce dessein je l’aurais devancée ;
L’amour m’en eût d’abord inspiré la pensée.
C’est moi, prince, c’est moi, dont l’utile secours
Vous eût du labyrinthe enseigné les détours.
Que de soins m’eût coûtés cette tête charmante !
Un fil n’eût point assez rassuré votre amante :
Compagne du péril qu’il vous fallait chercher,
Moi-même devant vous j’aurais voulu marcher ;
Et Phèdre au labyrinthe avec vous descendue
Se serait avec vous retrouvée ou perdue.
Jean RacinePhèdre (1677), II, 5 de
Jean Racine


Références de Jean Racine - Biographie de Jean Racine

Plus sur cette citation >> Citation de Jean Racine (n° 165944)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 468 votes)



L’amour c’est vivre dans l’imagination de quelqu’un. Une fiction, oui. Et alors ? Être aimée, c’est devenir une héroïne. L’amour c’est un roman que quelqu’un écrit sur vous. Et réciproquement. Il faut que ce soit réciproque sinon c’est l’enfer.
Camille LaurensCelle que vous croyez (2016) de
Camille Laurens


Références de Camille Laurens - Biographie de Camille Laurens

Plus sur cette citation >> Citation de Camille Laurens (n° 164791)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Elle se demandait à quoi pouvait ressembler septembre pour qui ne travaillait pas dans l'enseignement. Se trouvait-on épargné par la mélancolique réminiscence de ce mois-là ? Si oui, ce devait être comme de sécher un des douze travaux d'Hercule ; on ne coupait pas certes au bourdon de Noël, mais au moins n'avait-on pas à revivre la fin de toutes les grandes vacances de sa vie, cette triste prise de conscience de sa propre mortalité, quand une fois encore, année après année, les enfants envahissaient votre univers avec leurs pulls neufs et leurs crayons bien taillés. Non, supposait-elle, nul ne devait y couper. Ce calendrier se gravait de si bonne heure dans le psyché de chacun. Personne n'échappait au caractère funeste de septembre.
Laura KasischkeLes Revenants (2011) de
Laura Kasischke


Références de Laura Kasischke - Biographie de Laura Kasischke

Plus sur cette citation >> Citation de Laura Kasischke (n° 163887)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 467 votes)



Que tout Blanc avait le droit de se saisir de toute votre personne pour un oui ou pour un non. Pas seulement pour vous faire travailler, vous tuer ou vous mutiler, mais pour vous salir. Vous salir si gravement qu'il vous serait à jamais impossible de vous aimer. Vous salir si profondément que vous en oubliiez qui vous étiez et ne pouviez même plus vous en souvenir. Et qu'alors même qu'elle, Sethe, et d'autres étaient passés par là et y avaient survécu, jamais elle n'aurait pu permettre que cela arrive aux siens. Le meilleur d'elle, c'étaient ses enfants. Les Blancs pouvaient bien la salir, elle, mais pas ce qu'elle avait de meilleur, ce qu'elle avait de beau, de magique -la partie d'elle qui était propre.
Toni MorrisonBeloved (1987) de
Toni Morrison


Références de Toni Morrison - Biographie de Toni Morrison

Plus sur cette citation >> Citation de Toni Morrison (n° 162842)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Oui je suis une étrangère au Vietnam, une étrangère en France, une étrangère en ... mais Paris, je te connais, et tu ma connais bien aussi maintenant, nous nous sommes en peu fait mal, mais tu m'aimes, non ? moi je t'aime. C'est ici aussi, la vie.
Line PapinLes os des filles (2019) de
Line Papin


Références de Line Papin - Biographie de Line Papin

Plus sur cette citation >> Citation de Line Papin (n° 162811)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Oui, Stuart Engstrand [...] Il n'est pas bien connu ici, et aux USA, on le considère un peu comme un type qui écrit pour le peuple, non ? Mais moi je trouve que c'est bon ; il écrit des trucs simples. Il raconte des histoires simples. Des types qui ont envie de belles filles, et qui se marient avec elles. Et comme elles sont belles, ça ne marche pas très bien. Mais les types sont des durs, pas comme ici. Alors ils finissent toujours par avoir raison.
J. M. G. Le ClézioLe procès-verbal (1963) de
J. M. G. Le Clézio


Références de J. M. G. Le Clézio - Biographie de J. M. G. Le Clézio

Plus sur cette citation >> Citation de J. M. G. Le Clézio (n° 161773)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Qu'est-ce qu'un peuple ? demandes-tu. Faut-il donc tellement s'en occuper. Celui qui, sans se soucier de son peuple, l'entraîne à sa suite dans l'universel par la beauté triomphante de ses œuvres, celui qui donne ainsi la gloire, et par la même l'éternité, en fait-il pas davantage pour lui ? Oui, c'est évident. Comment peut-il être question de peuples depuis l'ère chrétienne ? Il n'y a plus de simples peuples, mais des peuples convertis, transfigurés, et c'est précisément cette conversion qui compte, et non la fidélité à de vieux principes.
Boris PasternakLe Docteur Jivago (1957) de
Boris Pasternak


Références de Boris Pasternak - Biographie de Boris Pasternak

Plus sur cette citation >> Citation de Boris Pasternak (n° 161722)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



- Monsieur l'abbé, je voudrais vous dire quelque chose, articulai-je avec difficulté.
Il leva vers moi des yeux attentifs.
- Voilà. Je suis flambée.
- Vous êtes flambée ?.
- Oui. Je me convertis. Je suis à vos ordres.
Morin parut consterné….
- Vous êtes peut-être un peu trop fatiguée, ou sous-alimentée, ces temps-ci.
- Non, je ne suis pas fatiguée, et on vient de toucher des pommes de terre….
- Elle est complètement braque, cette fille, murmura Morin.
Béatrix BeckLéon Morin, prêtre (1952) de
Béatrix Beck


Références de Béatrix Beck - Biographie de Béatrix Beck

Plus sur cette citation >> Citation de Béatrix Beck (n° 161650)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



C'est parce que l'homme peut dire non que son oui prend une pleine résonance et se place dans le même registre que le oui de Dieu.
Paul EvdokimovL'amour fou de Dieu de
Paul Evdokimov


Références de Paul Evdokimov - Biographie de Paul Evdokimov

Plus sur cette citation >> Citation de Paul Evdokimov (n° 160687)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



- As-tu déjà entendu parler de la diérèse ?
- Ça me dit quelque chose, réponds Ronan innocemment. C'est une chance parce que, sans la diérèse, il n'y a pas de poésie. On ne prononce pas audacieux comme tu l'as fait, mais audaci-eux. Quatre syllabes. Pas mendiant. Mais mendi-ant. Trois syllabes.
- Mais ça fait bizarre, ricana Ronan.
- Oui monsieur, c'est de la poésie ! s'enflamma Jeanson. C'est artificiel ! Si les gens veulent t'entendre parler comme dans la vie, ils ne vont pas au théâtre, ils restent chez eux. Maintenant, tu recommences et tu soignes ces diérèses.
- Quand Don Juan descendit…
- Non, Monsieur. Tu sors et tu nous refais une entrée. (…) L'alexandrin, c'est quatorze pieds, les douze du vers et les deux sur lesquels tu te tiens.
Marie-Aude Murail3 000 façons de dire je t' aime (2013) de
Marie-Aude Murail


Références de Marie-Aude Murail - Biographie de Marie-Aude Murail

Plus sur cette citation >> Citation de Marie-Aude Murail (n° 160109)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Ah non mais attention quand je parle de l'enveloppe tu vois, je parle pas l'enveloppe que tu envoies par la poste. Je parle de l'enveloppe que tu vois. Celle qui enveloppe tout. Les paquets de biscuits, les sachets de cocaïne, ton esprit, etc ... Non, l'enveloppe c'est vraiment global.. Mais uniquement liée au spirit généralement. Oui alors un biscuit tu me diras ça n'a pas de spirit, c'est juste un biscuit. Mais avant, c'était du lait, des oeufs. Et dans les oeufs, il y a la vie potentielle... Le potential life dans une coquille, une enveloppe ... qui elle même était contenu dans la poule . eh oui... Non vraiment tout ça c'est une question d'awareness ... et puis même si le biscuit est physiquement différent d'une bouteille de lait, d'une poule ... il subsiste le spirit de la bouteille et de la poule dans le biscuit ... et ça toi tu le ressens quand tu le manges. Et que parfois c'est bon parfois c'est pas bon. C'est pour ça que j'ai fais des films avec des réplicants. Pour montrer que parfois tout se ressemble physiquement (l'enveloppe), mais que le spirit est totally différent ... il y a le mec gentil, le mec pourri... et tout ça c'est moi. Et oui ... Et en plus, c'est moi ! Car moi je suis acteur ! Alors quand je joue un rôle, il y a le personnage, son répliquant ..et moi. Donc, on est deux plus un, et c'est moi. Donc un. Donc quand il y a un gentil, un méchant, il y a aussi moi avec mon caractère ... quand tu fais le calcul tu obtiens ce que je suis. Alors après il faut intégrer tout ça dans LES environnements et alors ça se complexifie. Car quand je suis dans ma Mercedes je suis un violent roader ! Ou un dead drunk driver ! Mais sur le tournage je suis parfois répliquant. Alors quand je remonte dans ma Mercedes je ne suis plus un répliquant. Il ne faut pas se tromper .... Tu comprends ?
Jean-Claude Van DammeCitations cultes de JCVD de
Jean-Claude Van Damme


Références de Jean-Claude Van Damme - Biographie de Jean-Claude Van Damme

Plus sur cette citation >> Citation de Jean-Claude Van Damme (n° 159724)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.61  4.61  4.61  4.61  4.61 - Note moyenne : 4.61/5 (sur 472 votes)




Votre commentaire sur ces citations









.$char.
 -  Oasis  -  Obéir  -  Obeissance  -  Obligation  -  Obscurite  -  Occasion  -  Occident  -  Odeur  -  Oeuvre  -  Offenser  -  Oil  -  Oisivete  -  Olympique  -  Ombre  -  Opinion  -  Opportuniste  -  Optimisme  -  Ordinateur  -  Ordre  -  Organisation  -  Orgasme  -  Orgueil  -  Orgueil  -  Originalite  -  Origine  -  Orthographe  -  Oubli  -  Oublier  -  Ouvrage


Thèmes populaires +


Autres belles citations et proverbes sur oui non


Toutes les citations sur oui non    Citations oui non    Citation oui non et Proverbe oui non    Citations, proverbes sur oui non    Citations oui non : 110 citations sur oui non    Proverbes oui non : 110 citations et proverbes sur oui non      Citation sur ouiCitations courtes ouiPoèmes oui nonProverbes oui non

Etendez votre recherche avec le dictionnaire des définitions







Thèmes populaires