Citation de Paul Eluard


Trouvez la citation idéale de Paul Eluard

parmi 265 citations, proverbe, phrase, dicton, interview ou bon mot.


Page 5 sur un total de 14 pages.



Liste de citations - Paul Eluard - Toutes les citations célèbres de Paul Eluard




Adieu tristesse Bonjour tristesse Tu es inscrite dans les lignes du plafond Tu es inscrite dans les yeux que j'aime Tu n'es pas tout à fait la misère Car les lèvres les plus pauvres te dénoncent Par un sourire Bonjour tristesse- Amour des corps aimables - Puissance de l'amour - Dont l'amabilité surgit - Comme un monstre sans corps - Tête désappointée - Tristesse beau visage. -.

La vie immédiate - Paul Éluard





Je chante pour chanter, je t’aime pour chanter - Le mystère où l’amour me crée et se délivre.

Capitale de la douleur — Paul Éluard Celle de toujours, toute - Paul Éluard





Je chante la grande joie de te chanter, - La grande joie de t’avoir ou de ne pas t’avoir, - La candeur de l’attente, l’innocence de te connaître - O toi qui supprimes l’oubli, l’espoir et l’ignorance, - Qui supprimes l’absence qui me mets au monde.

Capitale de la douleur — Paul Éluard Celle de toujours, toute - Paul Éluard





Pour me trouver des raisons de vivre, j'ai tenté de détruire mes raisons de t'aimer.

« Nuits partagées », in la Vie immédiate, , p. 47. - Paul Eluard





Si c'était à recommencer, je te rencontrerais sans te chercher.

Capitale de la douleur — Paul Éluard Au cœur de mon amour dans Mourir de ne pas mourir - Paul Éluard





Le temps se sert de mots comme l'amour.

Ta chevelure d'oranges - Paul Éluard





J’aimais hier et j’aime encore - Je ne me dérobe à rien - Mon passé m’est fertile - Le temps court dans mes veines.

Le livre ouvert - Paul Éluard





Ta bouche aux lèvres d'or n'est pas en moi pour rire - Et tes mots d'auréoles ont un sens si parfait - Que dans mes nuits d'années, de jeunesse et de mort - J'entends vibrer ta voix dans tous les bruits du monde.

Au Défaut du silence - Paul Éluard





Amour, ô mon amour, j'ai fait voeu de te perdre - Grimace, petite fille de naissance - La forme de tes yeux ne m'apprend pas à vivre - Et si je suis à d'autres, souviens toi.

Au Défaut du silence - Paul Éluard





Mais tu n'as pas toujours été avec moi. Ma mémoire - Est encore obscurcie de t'avoir vue venir - Et partir. Le temps se sert de mots comme de l'amour.

Au défaut du silence - Paul Éluard





La forme de ton cœur est chimérique - Et ton amour ressemble à mon désir perdu. - Ô soupirs d'ambre, rêves, regards.

Au défaut du silence - Paul Éluard





La forme de tes yeux ne m'apprend pas à vivre.

Au défaut du silence - Paul Éluard





Le supplice est plus dur aux bourreaux qu'aux victimes.

Capitale de la douleur suivi de L'amour la poésie (1926), Paul Eluard, éd. Gallimard, coll. Poésie, 1966 (ISBN 978-2-07-030095-2), partie Nouveaux poèmes, Paul Klee, p. 106 - Paul Eluard





Les hommes sont faits pour s'entendre - Pour se comprendre pour s'aimer - Ont des enfants qui deviendront pères des hommes - Ont des enfants sans feu ni lieu - Qui réinventeront les hommes - Et la nature et leur patrie - Celle de tous les hommes - Celle de tous les temps -.

La mort, l'amour la vie - Paul Éluard





Si je te quitte nous nous souviendrons - En te quittant nous nous retrouverons.

Certitude - Paul Éluard





Si tu souris c'est pour mieux m'envahir - Si tu souris je vois le monde entier.

Certitude - Paul Éluard





Si je te parle c'est pour mieux t'entendre - Si je t'entends je suis sûr de te comprendre.

Certitude - Paul Éluard





Je t'aime pour ta sagesse qui n'est pas la mienne - Pour la santé - Je t'aime contre tout ce qui n'est qu'illusion - Pour ce coeur immortel que je ne détiens pas - Tu crois être le doute et tu n'es que raison - Tu es le grand soleil qui me monte à la tête - Quand je suis sûr de moi.

Je t'aime - Paul Éluard





Qui me reflète sinon toi-même je me vois si peu - Sans toi je ne vois rien qu'une étendue déserte.

Je t'aime - Paul Éluard





Mes yeux se sont séparés de tes yeux - Ils perdent leur confiance, ils perdent leur lumière - Ma bouche s'est séparée de ta bouche - Ma bouche s'est séparée du plaisir - Et du sens de l'amour, et du sens de la vie - Mes mains se sont séparées de tes mains - Mes mains laissent tout échapper - Mes pieds se sont séparés de tes pieds- Ils n'avanceront plus, il n'y a plus de route - Ils ne connaîtront plus mon poids, ni le repos.

Ma morte vivante - Paul Éluard






Page 5 sur un total de 14 pages.




 -  Marcel Achard  -  Douglas Adams  -  Emile-Auguste Chartier, dit Alain  -  Jean le Rond d' Alembert  -  Alexandre le Grand  -  Ali Ibn Abu Talib  -  Alphonse Allais  -  Woody Allen  -  Almanach Vermot  -  Jacques Amyot  -  Anonyme  -  Jean Anouilh  -  Guillaume Apollinaire  -  Louis Aragon  -  Hannah Arendt  -  Aristote  -  Antonin Artaud  -  Michel Audiard  -  Saint Augustin  -  Amadou Hampâté Bâ


Les naissances et les décès de personnages célèbres


Ils sont nés ce jour :








Paul Eluard - Découvrez notre sélection des meilleures citations et proverbes de Paul Eluard



Alain Abbé Pierre Alphonse Allais Woody Allen Apollinaire Aragon Aristote Audiard Balzac Baudelaire Beigbeder Bible Christian Bobin Bouddha Brel Camus César Coco Chanel Paulo Coelho Céline Chruchill Coluche Confucius Coran Pierre Dac Dalaï-Lama Frédéric Dard Desproges Dictons Einstein Freud Mohandas Karamchand Gandhi Khalil Gibran Che Guevara Sacha Guitry Victor Hugo Martin Luther King Lao-Tseu Napoléon Ier Friedrich Wilhelm Nietzsche Platon Prévert Saint-Exupéry Sénèque Shakespeare Socrate Boris Vian Voltaire Oscar Wilde Jean Yanne