Citation des - 16920 citations et proverbes sur des .


Citation des


Sélection de 16920 citations sur le sujet des

- Trouvez une citation, une phrase, un dicton ou un proverbe des issus de livres, discours ou entretiens.

Page 1 sur un total de 846 pages.


Citations des




S'il me fallait t'écrire de multiples poèmes, afin de te dévoiler ce que mon cœur ressent, je crois bien, que mes doigts finirait par tomber d'eux-mêmes, tant les pages auront été nombreuses. Que dire de cet émoi qui m'agrippe et grandit en moi, tout cela est incontrôlable et tellement merveilleux à la fois. Mon âme est scintillante dès lorsque je songe à toi. Je ne rêve pas, tout ceci est bien réel. Cet amour est là, et jamais il ne s'envolera. Que tu y croies ou non, cela n'a pas d'importance en soi, car tu vis en moi et tu y resteras pour l'éternité. ..
Recueil de pensées Essence-Ciel - Joelle Laurencin




Une âme sensible est synonyme souvent d’un esprit fort. Elle se soulève au-delà des bassesses et impose comme label, la modération et le pardon.
- Mostefa KHELLAF




L'art est le plus beau des mensonges.
Monsieur croche et autres ecrits (1901-1914), claude debussy, édition gallimard, 1987, p. 66 - Claude Debussy




Je suis aussi peu amoureuse de toi, Harry, que tu l'es de moi. Mais j'ai besoin de toi comme tu as besoin de moi. Je te suis indispensable en ce moment, parce que tu es désespéré et qu'il te faut une secousse qui te jette à l'eau et te redonne la vie.
Le loup des steppes - Hermann Hesse




Il y a des gens qui diront que chacun es libre de croire ce qu'il luit plait de croire. Ils ont sans doute raison. Mais je n'aime pas les gens qui ont raison. Les gens qui ont raison ne sont jamais inquiets. Il est épouvantable de n'être jamais inquiet.
La guitare - Michel del Castillo




Oui, dit-elle, et j'ai eu tort. Il ne faut pas s'accoutumer à des plaisirs impraticables, quand on a autour de soi mille exigences
Madame bovary - Gustave Flaubert




Les hommes savaient bien que le désert ne voulait pas d'eux : alors ils marchaient sans s'arrêter, sur les chemins que d'autres pieds avaient déjà parcourus, pour trouver autre chose.
Desert (1980), j.m.g. le clezio, édition gallimard, coll. folio, 2000 (isbn 2-07-037670-2), p. 13 - J. M. G. Le Clézio




Tu dis : Bon, ils sont plus nombreux, ils ont de gros murs, des canons, de grosses réserves de flèches, ils sont toujours les plus forts. Soit. J'ai peur. Un bon coup. Là. Voilà. Maintenant que j'ai eu bien peur, allons-y ! Et les autres sont si étonnés que tu n'aies pas peur que, du coup, ils se mettent à avoir peur, eux, et tu passes ! Tu passes, parce que comme tu es le plus intelligent, que tu as plus d'imagination, toi, tu as eu peur avant. Voilà tout le secret.
L'alouette (1953), jean anouilh, éd. gallimard, coll. folio, 1999 (isbn 2-07-036336-8), p. 105 - Jean Anouilh




S'il y a des banques au paradis, ce dont il est permis de douter, je pense cher Sundance Kid que vous vous ferez un plaisir de les dévaliser. Sinon, il vous reste l'Enfer et le Purgatoire qui, à défaut de banques, grouillent de banquiers.
L'instinct de l'équarrisseur : vie et mort de sherlock holmes - Thomas Day




Il y a sur les rivages du malheur toutes les conditions pour faire des rencontres majeures.
Nos séparations - David Foenkinos




Depuis quelques temps, un monde imaginaire débarquait dans son existence. Elle avait l'impression d'une foule de personnages qui descendaient de sa bibliothèque en rappel pour venir semer leur pagaille.
Victoria rêve - Timothée de Fombelle




Et puis, comme des dizaines d'auteurs avant moi, j'ai essayé d'écrire ma mère.
Rien ne s'oppose a la nuit - Delphine de Vigan




Ils ignoraient qu'il y avait, au-dessous de l'histoire apparente et officielle, une série de faits cachés qui étaient la préparation et la cause véritable des faits publics.
Les juifs nos maitres ! , emmanuel chabauty, édition paris, 1882, p. 101 - Emmanuel Chabauty




Les nobles sont des monnaies plus ou moins anciennes dont le temps a fait des médailles.
Oeuvres complètes de rivarol (édition 1808) - Antoine de Rivarol




Je vous ai aimé autant qu'on peut aimer une femme.Elle,je l'aime comme vous, puisque c'est vous mais cet amour est devenu quelque chose d'irrésistible,de destructeur,de plus fort que la mort.Je suis à lui comme une maison qui brûle est au feu !
Fort comme la mort - Guy de Maupassant




Personne n'était tranquille, ni indifférent on songeait à s'élever, à plaire, à servir ou à nuire on ne connaissait ni l'ennui, ni l'oisiveté, et on était toujours occupé des plaisirs ou des intrigues.
La princesse de cleves - Madame de La Fayette




Le secret douloureux des Dieux et des rois : c'est que les hommes sont libres.
Théâtre: les mouches (édition 1947) - Jean-Paul Sartre




L'amour bâtit les corps désœuvrés éminemment fragiles.
À l'horizon de l'Autre - Ariane Angeloglou




Il croit que ce n'est que dans ce territoire ignoré et abrupt de l'écriture et de ses résonances qu'il trouvera le passage lumineux qui va des mots aux faits, endroit propice pour repousser l'environnement hostile et se réinventer soi-même.
Calligraphie des reves - Juan Marsé




Dans un ciel d'intérieur d'œil, nous déployons nos ailes, aigle bicéphale, comète à la queue de diamant et de plainte. Brûle, candélabre à huit bras, arbre vivant qui chante, racines enlacées, branches entretissées, cime où crient des oiseaux de corail et de braise.
Liberte sur parole (1958), octavio paz (trad. jean-clarence lambert), édition gallimard, coll. poesie, 1966 (isbn 2-07-031789-7), partie ii. aigle ou soleil ? (1949-1950), aigle ou soleil ? issue, p. 85 - liberte sur parole, 1929 - Octavio Paz



Page 1 sur un total de 846 pages.








Etendez votre recherche :
Citation des   Phrases sur des    Poèmes des    Proverbes des