Citation mot


Sélection de 658 citations sur le sujet mot

- Trouvez une citation, une phrase, un dicton ou un proverbe mot issus de livres, discours ou entretiens.

Page 1 sur un total de 33 pages.


Citations mot




Je ne reconnaissais plus ma voix en parlant. Chacun des mots que je prononçais me brûlait la bouche, me lacérait la gorge. Mes paroles se perdaient dans un tremblement douloureux.
Sobibor - Jean Molla




La folie est un mot passe-partout utilisé pour qualifier quelque chose qu'on ne comprend pas.
5150, rue des ormes - Patrick Senécal




Dumbo avait raison. Si on na pas le dernier mot, c'est la vie qui l'a.
L'écrivain de la famille - Grégoire Delacourt




La brûlure de toutes les métamorphoses La chaîne entière des aurores dans la tête Tous les cris qui s'acharnent à briser les mots Et qui creusent la bouche et qui creusent les yeux Où les couleurs furieuses défont les brumes de l'attente Dressent l'amour contre la vie les morts en rêvent.
L'amour la poesie, 1929 - Paul Éluard




encore, disait Jacques Lacan, c'est le mot de l'amour.
Le ''certain âge'' - Madeleine Chapsal




La vérité du mot de Gauguin :« Le laid peut être beau le joli, jamais. »
La peinture - Henri Perruchot




Il y a comme cela des mots dont on épouvante les esprits faibles, qu'on a mis en crédit, faute de réflexion, et qui ne sont pourtant rien.
Oeuvres choisies de marivaux (édition 1862) - Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux




Les demi-mots existent pour dire ce que les mots entiers ne peuvent pas dire.
La lucidité - José Saramago




Elle chante exclusivement le destin du corps et privilégie un élément de cette réalité physique : le cœur. Il est le siège des émotions, de la joie et de la tristesse, d'espoirs passagers et de désespoirs profonds. Au point que le mot cœur s'utilise souvent comme pour se prendre soi-même à témoin. Par cet artifice, la chanteuse se dédouble et s'adresse le discours poétique. Le cœur se voit aussi parfois personnifié. Il est alors comparé à un oiseau, à une ruine, à une fontaine de sang, à un four fermé qui dévore ses propres flammes.
Le suicide et le chant. poesie populaire des femmes pashtounes, sayd bahodine majrouh (trad. andre velter), édition les cahiers des brisants, 1988 (isbn 2-90539564-8), iii, p. 35-36 - Sayd Bahodine Majrouh




Les mots ne lui servaient pas à expliquer sa pensée, en l'embellissant ou la masquant, comme tout le monde le fait plus ou moins. Elle ne les employait, et en dernier recours, que pour dire ce qui était urgent
Les armoires vides - Maria Judite de Carvalho




Il nous faut peu de mots pour exprimer l'essentiel il nous faut tous les mots pour le rendre réel.
Paul eluard (édition 1969) - Paul Éluard




Rien n'arrive par hasard. La fortune n'est qu'un mot.
Oeuvres romanesques, Éd. les editions fides, 1975 - isbn: 9780775505375 - Laure Conan




Depuis longtemps je suis insomniaque, un mot qui finit comme maniaque, patraque, hypocondriaque, bref un mot qui dit que quelque chose se détraque...
No et moi - Delphine de Vigan




Je cherchais quelque chose à dire, puisqu'il faut toujours recourir aux mots pour empêcher le silence de parler trop fort.
Les cerfs-volants - Romain Gary




Il faut se méfier des mots et des faits : les mots trahissent les faits et les faits, comme les mots, ne sont pas les mêmes pour tous.
Bourvil, les bonnes causes (1962), écrit par henri jeanson - Henri Jeanson




Il y a un point où les infortunés et les infâmes se mêlent et se confondent dans un seul mot, mot fatal, les misérables de qui est-ce la faute ?
Les miserables - Victor Hugo




Les mots sortent bizarrement à l'aube des séparations. Plus nets et plus rugueux à la fois. Donnant la sensation d'abandonner leur peau comme un serpent. Passée la mue, reste le noyau à vif.
Blue cerise. amos. saison 3. anticorps - Sigrid Baffert




J'ai besoin de poésie, cette magie qui brûle la pesanteur des mots, qui éveille les émotions et leur donne des couleurs nouvelles.
Amours sorcieres - Tahar Ben Jelloun




Les mots sont petits. Maigres.Sans grâce. La misère du monde trop grande trop profonde. Les hommes ont des idées barbares. Des serpents au fond du cœur.
L'ultime conviction du desir - Richard Bohringer




Comme les premiers motifs qui firent parler l'homme furent des passions, ses premières expressions furent des tropes. Le langage figuré fut le premier à naître, le sens propre fut trouvé le dernier. D'abord on ne parla qu'en poésie on ne s'avisa de raisonner que longtemps après.
« essai sur l'origine des langues », dans Œuvres, jean-jacques rousseau, éd. werdet et lequien, 1826, vol. 13, chap. iii, p. 152 - Jean-Jacques Rousseau



Page 1 sur un total de 33 pages.









.$char.
 -  Machiavelisme  -  Magie  -  Main  -  Maison  -  Maitre  -  Maitresse  -  Mal  -  Malade  -  Maladie  -  Male  -  Malheur  -  Malheureux  -  Malveillance  -  Maman  -  Management  -  Manger  -  Manie  -  Manque  -  Marcher  -  Mari  -  Mariage  -  Marseillais  -  Materialisme  -  Mathematique  -  Matiere  -  Maux  -  Maxime  -  Mechancete  -  Medaille  -  Medecin  -  Medecine  -  Medias  -  Mediocrite  -  Medisance  -  Mefiance  -  Meilleur  -  Melancolie  -  Melomane  -  Memoire  -  Mensonge  -  Menteur  -  Mentir  -  Mepris  -  Mere  -  Mériter  -  Metaphysique  -  Methode  -  Metier  -  Meurtre  -  Militaire  -  Miracle  -  Miroir  -  Misère  -  Misogyne  -  Mode  -  Moderation  -  Moderne  -  Modestie  -  Moeurs  -  Mondanite  -  Monde  -  Mondialisation  -  Monogamie  -  Montagne  -  Monture  -  Moquerie  -  Morale  -  Mort  -  Mot  -  Motivation  -  Mourir  -  Mouvement  -  Moyens  -  Musique  -  Mystere  -  Mysticisme  -  Mythe  -  Mythologie

Etendez votre recherche :
Citation mot   Phrases sur mot    Poèmes mot    Proverbes mot