Citation nous


Sélection de 6975 citations sur le sujet nous

- Trouvez une citation, une phrase, un dicton ou un proverbe nous issus de livres, discours ou entretiens.

Page 1 sur un total de 349 pages.


Citations nous




Car nous ne nous entendons pas sur la réalité. Et moi je dénomme réalité non ce qui est mesurable dans une balance (de laquelle je me moque car je ne suis point une balance et peu m'importe les réalités pour balance). Mais ce qui pèse sur moi. Et pèse sur moi ce visage triste ou cette cantate ou cette ferveur dans l'empire ou cette pitié pour les hommes ou cette qualité de la démarche ou ce goût de vivre ou cette injure ou ce regret ou cette séparation ou cette communion dans la vendange
Citadelle, antoine de saint-exupery, édition gallimard, coll. la pleiade, 1953, chap. cxiii, p. 756-757 - Antoine de Saint-Exupéry




Ce serait un vieil homme, et son cœur brisé par la jolie fille de Berrien n'aurait pas guéri. Le temps ne guérit pas de telles blessures. Le temps ne fait rien que nous rappeler que nous n'en avons jamais assez.
Seul le silence - R. J. Ellory




Connaissez-vous le cri du coeur du commis de cuisine qui a perdu son travail à cause de la concurrence de la main d'oeuvre étrangère bon marché : On épluché nous !.
Nouvelles Pensées - Marc Escayrol




Les yeux des Juifs vivants ont toujours peur. C'est notre spécialité maison, le malheur. Vous savez, dans les restaurants de luxe, il y a la tarte maison. Nous, c'est le malheur maison, spécialité de la maison, gros, demi-gros et détail.
Le livre de ma mere - Albert Cohen




Nous nous regardions dans la pénombre, cherchant des mots qui n'existaient pas.
L'ombre du vent - Carlos Ruiz Zafón




Posons pour maxime incontestable que les premiers mouvements de la nature sont toujours droits : il n'y a point de perversité originelle dans le cœur humain il ne s'y trouve pas un seul vice dont on ne puisse dire comment et par où il y est entré. La seule passion naturelle à l'homme est l'amour de soi-même, ou l'amour-propre pris dans un sens étendu. Cet amour-propre en soi ou relativement à nous est bon et utile et, comme il n'a point de rapport nécessaire à autrui, il est à cet égard naturellement indifférent il ne devient bon ou mauvais que par l'application qu'on en fait et les relations qu'on lui donne.
Émile ou de l'éducation (1762), jean-jacques rousseau, éd. garnier-flammarion, 1966, p. 111 - Jean-Jacques Rousseau




L'esprit de démoralisation a élu domicile dans le château, et c'est à lui que nous avons affaire chaque fois qu'il est question de relation avec nos semblables, mais les portes sont toujours ouvertes et on ne commence pas par remercier le monde, vous savez. Du reste, la solitude est vaste, nous ne nous rencontrons pas souvent. Puis l'essentiel n'est-il pas que nous soyons nos maîtres, et les maîtres des femmes, de l'amour, aussi ?
Propos rapportés d'andré breton - André Breton




On lit pour voir chez les autres les défauts que nous nous cachons à nous-mêmes.
Pourquoi lire ? - Charles Dantzig




L'enjeu de représentation c'est cela : ce qui fonde la parole et que celle-ci ne saurait dire, si ce n'est par son accompagnement mytheologique, lequel est un incessant travail social de montages, de trucs de discours qui cassent ce que nous nommons réalité.
Leçons vii, pierre legendre, éd. fayard, 1998, p. 157 - Pierre Legendre




Nous sommes comme la nature nous a pétris, automates pensants faits pour aller un certain temps et puis c'est tout.
« lettre au duc de richelieu » (31 août 1751), dans correspondance, voltaire, éd. gallimard,coll.pléiade, 1977-1993, t. 3, p. 473 - Voltaire




Enfant, dans ma famille, être juif importait peu. Nous nous voulions Autrichiens avant tout.
Les derniers jours de stefan zweig (en bd) - Laurent Seksik




Qu'est-ce qui nous guérira de vivre ? Qui nous délivrera du cycle de la vie et de la mort, de l'enfer terrestre où les monstres pullulent et guettent leur proie sinon le dégagement et l'absence ?
L'accent grave et l'accent aigu - Jean Tardieu




Dans un ciel d'intérieur d'œil, nous déployons nos ailes, aigle bicéphale, comète à la queue de diamant et de plainte. Brûle, candélabre à huit bras, arbre vivant qui chante, racines enlacées, branches entretissées, cime où crient des oiseaux de corail et de braise.
Liberte sur parole (1958), octavio paz (trad. jean-clarence lambert), édition gallimard, coll. poesie, 1966 (isbn 2-07-031789-7), partie ii. aigle ou soleil ? (1949-1950), aigle ou soleil ? issue, p. 85 - liberte sur parole, 1929 - Octavio Paz




L'idée même de grandeur est un piège romantique mortel qui nous vient du dix-neuvième siècle. Elle conduit à l'ascension de tyrans comme Hitler.
Un homme de temperament - David Lodge




D'emblée, nous fûmes passionnément, gauchement, scandaleusement, atrocement amoureux l'un de l'autre.
Lolita - Vladimir Nabokov




Le corps est ainsi conçu qu'il trouve des solutions pour nous empêcher de mourir de chagrin, un peu comme on finit par s'évanouir sous la torture.
Tu verras - Nicolas Fargues




- Ne prends pas pour de l'exotisme ce qui n'est que de l'arriération, disait Igacio Abel (...). Nous autres Espagnols, nous avons le malheur d'être pittoresques.
Dans la grande nuit des temps - Antonio Muñoz Molina




L'homme que vous voudriez tuer n'est pas monsieur Untel il n'est qu'un déguisement. Quant nous haïssons un homme, nous haïssons dans son image quelque chose qui réside en nous. Ce que nous ne portons pas en nous, ne peut nous toucher.
Demian - Hermann Hesse




L'autre chose qui nous lie, c'est les puzzles. Pendant que je passe un temps fou à segmenter les arrondis et les angles pour isoler la bonne pièce, elle prend la première qui lui tombe sous le main et tape avec le poing pour l'emboîter de force. Poésie pure.
« q.i. », dans tout à l'ego, tonino benacquista, éd. gallimard, 1999 (isbn 2070755657), p. 151 - Tonino Benacquista




La vie islandaise dans un mouchoir de poche, nous sommes parfaitement incapables d'exprimer nos sentiments en présence de l'autre : de mon cœur ne t'approche point.
La tristesse des anges - Jon Kalman Stefansson



Page 1 sur un total de 349 pages.









.$char.
 -  Nain  -  Naissance  -  Naitre  -  Naivete  -  Nation  -  Nature  -  Necessite  -  Neutre  -  Noblesse  -  Noël  -  Noir  -  Normalisation  -  Normalite  -  Nostalgie  -  Nourriture  -  Nouveau  -  Nuit

Etendez votre recherche :
Citation nous   Phrases sur nous    Poèmes nous    Proverbes nous