Citation vos


Sélection de 557 citations sur le sujet vos

- Trouvez une citation, une phrase, un dicton ou un proverbe vos issus de livres, discours ou entretiens.

Page 1 sur un total de 28 pages.


Citations vos




— Partez, être maudit, et ne nous troublez pas. Partez, maudit et pour maudire ! — Je pars vainqueur et pour vaincre, répondit Melmoth avec un triomphe sauvage et féroce. Malheureux ! Ce sont vos vices, vos passions et vos faiblesses qui font de vous mes victimes. Jetez sur vous le blâme et non sur moi. Héroïques dans le crime mais lâches dans le désespoir, vous vous mettriez à genoux à mes pieds pour que vous soit conférée la terrible immunité qui me permet en cet instant de traverser vos rangs : chaque cœur humain m'accompagne de sa malédiction, pourtant nulle main n'ose me toucher !
Melmoth l'homme errant, 1820 - Charles Robert Maturin




D'où vous viennent vos airs avantageux ? - J'ai réussi à survivre, voyez-vous, à tant de nuits où je me demandais : vais-je me tuer à l'aube ?
Syllogismes de l'amertume - Emil Cioran




Je vais vous dire une chose : on ne peut pas longtemps s'attrister sur son propre sort, sinon c'est comme un cancer, sauf que ce n'est pas votre foie ou vos poumons qui pourrissent, mais votre âme.
Beignets de tomates vertes - Fannie Flagg




Si vous observez l'horizon, vous ignorez le brin d'herbe qui se trouve à vos pieds.
Plus jamais d'invites ! - Vita Sackville-West




Ne vivez pour l'instant que vos questions. Peut être, simplement en les vivants finirez-vous par entrer insensiblement, un jour, dans les réponses.
Lettres à un jeune poète - Rainer Maria Rilke




La solitude, c'est de vivre parmi tous ces gens aimables qui ne vous demandent que de dissimuler vos pensées.
Le temps de l'innocence - Edith Wharton




Nous allons créer une civilisation de l'esprit dans le cyberespace. Puisse-t-elle être plus humaine et plus juste que le monde que vos gouvernements ont créé.
Declaration d'independance du cyberespace - John Perry Barlow




Tu l'apprendras toi aussi, trop tard, la vie c'est un livre qu'on aime, c'est un enfant qui joue à vos pied, un outil qu'on tient bien dans sa main, un banc pour se reposer le soir devant sa maison.
Antigone - Jean Anouilh




Moi, je vis dans le présent. C'est votre problème, à vous les anges : vous êtes toujours, soit à remâcher un passé idéal, soit à imaginer un avenir radieux. Il n'y a jamais de place pour l'ici et maintenant dans vos têtes.
Les adversaires - Fabien Clavel




Que peut-on, pensa Winston, contre le fou qui est plus intelligent que vous, qui écoute volontiers vos arguments, puis persiste simplement dans sa folie ?
1984 - George Orwell




Je tiens peu en compte de vos comportements, mais beaucoup à vos responsabilités.
Responsabilités - Mamadou BALDE




Surtout, ne croyez pas vos amis, quand ils vous demanderont d'être sincère avec eux.
La chute - Albert Camus




Un présent n'est pas ce qui ruine. Dépensez un écu, mais ménagez vos sous.
Le presbytere - Rodolphe Töpffer




Le philosophe Sénèque avait déjà expérimenté cette pénible situation : où que fuyiez, vos problèmes s'invitent dans vos bagages et vous suivent partout.
La verite sur l'affaire harry quebert - Joël Dicker




Vous voyez, à la différence des autres, je ne suis pas arrivée par accident. Et si vos parents vous ont eu pour une raison précise, alors cette raison a intérêt à exister. Parce que si elle disparaît, vous disparaissez aussi.
Ma vie pour la tienne - Jodi Picoult




Vois-tu, mon neveu, la terre c'est pas comme le pavé de vos villes...
En rade - Joris-Karl Huysmans




Vous devez donc la vie à vos bretelles. Comment se sent-on dans ce cas-là, si je puis me permettre ? Vous les avez fait encadrer ?
Allmen et les libellules - Martin Suter




Maintenant j'ai treize ans et je suis en sixième. Oui, je sais, il y a quelque chose qui ne va pas. Je vous explique tout de suite, ce n'est pas la peine de compter sur vos doigts. J'ai redoublé deux fois : le CE2 et la sixième.
35 kilos d'espoir - Anna Gavalda




Dans le moulin de ma solitude, vous entriez comme l'aurore, vous avanciez comme le feu. Vous alliez dans mon âme comme un fleuve en crue, et vos rires inondaient toutes mes terres.
Une petite robe de fête - Christian Bobin




Burrhus à Néron : Mais si de vos flatteurs vous suivez la maxime, Il vous faudra, Seigneur, courir de crime en crime, Soutenir vos rigueurs par d'autres cruautés, Et laver dans le sang vos bras ensanglantés.
« britannicus », dans britannicus, jean racine, éd. gf flammarion, 1669, acte iv, scène 3, p. 82 vers 1343-1346 - Jean Racine



Page 1 sur un total de 28 pages.









.$char.
 -  Vacance  -  Vache  -  Vacuite  -  Vaincre  -  Valeur  -  Vanité  -  Vanter  -  Vendre  -  Vengeance  -  Verbe  -  Verge  -  Verite  -  Vertu  -  Vetement  -  Vice  -  Victoire  -  Vie  -  Vieillard  -  Vieillesse  -  Vieillir  -  Vierge  -  Vieux  -  Ville  -  Vin  -  Violence  -  Visage  -  Visite  -  Vitesse  -  Vivre  -  Voeux  -  Voisinage  -  Voiture  -  Voleur  -  Volonté  -  Vouloir  -  Volupté  -  Vote  -  Voyage  -  Voyager

Etendez votre recherche :
Citation vos   Phrases sur vos    Poèmes vos    Proverbes vos