Louis De Bonald a dit - Citations.



Citation de Louis De Bonald


Trouvez la citation idéale de Louis De Bonald

parmi 28 citations, proverbe, phrase, dicton, interview ou bon mot.


Page 1 sur un total de 2 pages.



Liste de citations - Louis De Bonald - Toutes ses citations




Ce ne sont pas les gens riches qui oppriment le peuple, mais ceux qui veulent le devenir.

Oeuvres complètes de m. de bonald (édition 1845) - Louis de Bonald





Dieu commande à l'homme de pardonner, mais en prescrivant à la société de punir.

Œuvres complètes de m. de bonald (édition 1845) - Louis de Bonald





L'art de l'intrigue suppose de l'esprit et exclut le talent.

Oeuvres complètes de m. de bonald (édition 1845) - Louis de Bonald





La religion ne nous fait pas bons, mais elle nous empêche de devenir trop mauvais.

Oeuvres complètes de m. de bonald (édition 1845) - Louis de Bonald





Toutes les fois qu'on attend le retour de l'ordre, on ne peut se tromper que sur la date.

Oeuvres complètes de m. de bonald (édition 1845) - Louis de Bonald





Des sottises faites par des gens habiles des extravagances dites par des gens d'esprit des crimes commis par d'honnêtes gens... voilà les révolutions.

Essai analytique sur les lois naturelles de l'ordre social (édition 1858) - Louis de Bonald





Les princes ont un singulier penchant à accorder à ceux qui demandent, à employer ceux qui se présentent, et à croire des talents à ceux qui s'en donnent.

Oeuvres de m. de bonald: essai analytique sur les lois naturelles de l'ordre social (édition 1847) - Louis de Bonald





La pire des corruptions n'est pas celle qui brave les lois mais celle qui s'en fait à elle-même.

Œuvres complètes de m. de bonald (édition 1845) - Louis de Bonald





Ce ne sont pas les devoirs qui ôtent à un homme son indépendance, ce sont les engagements.

Œuvres complètes de m. de bonald (édition 1845) - Louis de Bonald





L'irreligion sied mal aux femmes il y a trop d'orgueil pour leur faiblesse.

Oeuvres complètes de m. de bonald (édition 1845) - Louis de Bonald





Déclarer le peuple souverain dans la crainte hypothétique qu'il ne soit opprimé comme sujet, sans prévoir quel pouvoir on pourra opposer à celui du peuple, ou plutôt avec la certitude de n'en avoir aucun à lui opposer si, à son tour, il devient oppresseur, présupposer l'oppression pour justifier la résistance, ériger le désordre en loi pour prévenir la violation de l'ordre, c'est imiter un insensé qui bâtirait sa maison au milieu d'un torrent pour avoir l'eau plus à portée en cas d'incendie.

Melanges litteraires, politiques et philosophiques, louis-gabriel de bonald, édition librairie adrien le clere et cie, 1858, p. 569-570 - Louis de Bonald





Dans les crises politiques, le plus difficile pour un honnête homme n'est pas de faire son devoir, mais de le connaître.

Oeuvres complètes de m. de bonald (édition 1845) - Louis de Bonald





Rapprocher les hommes n'est pas le plus sûr moyen de les réunir.

Œuvres complètes de m. de bonald (édition 1845) - Louis de Bonald





La littérature est l'expression de la société, comme la parole est l'expression de l'homme.

Bonald (édition 1905) - Louis de Bonald





Les présomptueux se présentent, les hommes d'un vrai mérite aiment à être requis.

Œuvres complètes de m. de bonald (édition 1845) - Louis de Bonald





La révolution a commencé par la déclaration des droits de l'homme : elle ne finira que par la déclaration des droits de Dieu.

Œuvres complètes de m. de bonald ... suivies d'une table analytique des matieres en dehors des tables particulieres (édition 1864) - Louis de Bonald





L'orgueil est une folie de l'esprit, et je crois qu'il peut être une cause de démence physique. Ce qui semble le prouver est que les fous rêvent presque toujours le pouvoir, et s'imaginent tous être de grands personnages, même rois ou papes.

Pensées sur divers sujets et discours politiques (édition 1817) - Louis de Bonald





On nie la vérité, mais on ne croit pas l'erreur.

Oeuvres complètes de m. de bonald (édition 1845) - Louis de Bonald





A un homme d'esprit, il ne faut qu'une femme de sens c'est trop de deux esprits dans une maison.

Oeuvres complètes de m. de bonald (édition 1845) - Louis de Bonald





La liberté absolue de la presse est un impôt sur ceux qui lisent : aussi n'est-il demandé en général que par ceux qui écrivent.

Essai analytique sur les lois naturelles de l'ordre social: du divorce considere au xixe siecle relativement a l'etat domestique et a l'etat public de societe. pensees sur divers sujets. discours politiques (édition 1847) - Louis de Bonald






Page 1 sur un total de 2 pages.



 -  Jean de La Fontaine  -  François, duc de La Rochefoucauld  -  Henri Laborit  -  Jacques Lacan  -  Pierre Choderlos de Laclos  -  Karl Lagerfeld  -  Alphonse de Lamartine  -  Lao-Tseu  -  Bruce Lee  -  Vladimir Ilitch Oulianov, dit Lénine  -  John Lennon  -  Léonard de Vinci  -  Claude Lévi-Strauss  -  Marc Lévy  -  Abraham Lincoln  -  Louis XIV le Grand

Les naissances et les décès de personnages célèbres


Ils sont nés ce jour :








Louis De Bonald - Découvrez notre sélection des meilleures citations et proverbes de Louis De Bonald



Alain Abbé Pierre Alphonse Allais Woody Allen Apollinaire Aragon Aristote Audiard Balzac Baudelaire Beigbeder Bible Christian Bobin Bouddha Brel Camus César Coco Chanel Paulo Coelho Céline Chruchill Coluche Confucius Coran Pierre Dac Dalaï-Lama Frédéric Dard Desproges Dictons Einstein Freud Mohandas Karamchand Gandhi Khalil Gibran Che Guevara Sacha Guitry Victor Hugo Martin Luther King Lao-Tseu Napoléon Ier Friedrich Wilhelm Nietzsche Platon Prévert Saint-Exupéry Sénèque Shakespeare Socrate Boris Vian Voltaire Oscar Wilde Jean Yanne