Citations Quand jeune


Découvrez un dicton, une parole, un bon mot, un proverbe, une citation ou phrase Quand jeune issus de livres, discours ou entretiens.
Une Sélection de 130 citations et proverbes sur le thème Quand jeune.

130 citations

Mon Dieu, tout arrive en même temps… J'avais beau savoir que Mother vivait son dernier parcours, jamais je n'aurais cru que la fin irait aussi vite. Mother ? Non ? Déjà ? Quatre-vingt-quatre ans, mais quand même... Toujours vive, précise, les yeux, l'esprit, le front lumineux lavé, la gaieté… Ma jeune et vieille petite mère, ou plutôt ma définitive, pudique et impérieuse petite fille, depuis des années...
Philippe SollersLe secret (1992) de
Philippe Sollers


Références de Philippe Sollers - Biographie de Philippe Sollers

Plus sur cette citation >> Citation de Philippe Sollers (n° 172586)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)





C'est dur d'avoir 20 ans en 2020 parce que ce sont ceux qui vivent un sacrifice terrible. Quand on est jeune, on fait la fête, on a des amis. Je ne culpabiliserai personne.
Emmanuel MacronEntretien télévisé à l'Elysée sur la situation du Covid-19 en France, à Paris le 14 octobre 2020 de
Emmanuel Macron


Références de Emmanuel Macron - Biographie de Emmanuel Macron

Plus sur cette citation >> Citation de Emmanuel Macron (n° 172238)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 469 votes)



Il arrive qu'on croit être porteur d'un don exceptionnel quand on est jeune. Mais on ne s'y abandonne pas forcément. On ne sert pas seulement son intérêt personnel mais celui de son peuple. C'est ainsi que nous, juifs, nous vivons.
Chaïm PotokJe m'appelle Asher Lev (2007) de
Chaïm Potok


Références de Chaïm Potok - Biographie de Chaïm Potok

Plus sur cette citation >> Citation de Chaïm Potok (n° 171903)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Quand j'étais jeune, j'avais le visage lisse et des robes plissées, maintenant, c'est le contraire.
Pauline CartonIn Marthe Mercadier, Je jubilerai jusqu'à 100 ans !, Flammarion, 2011. de
Pauline Carton


Références de Pauline Carton - Biographie de Pauline Carton

Plus sur cette citation >> Citation de Pauline Carton (n° 171665)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.61  4.61  4.61  4.61  4.61 - Note moyenne : 4.61/5 (sur 471 votes)



C'est une des grâces de la vie maritale que pour une raison magique nous paraissons toujours le même aux yeux de l'autre. Même nos amis n'ont jamais l'air de vieillir. C'est une vraie bénédiction dont je ne me suis jamais douté quand j'étais jeune.
Sebastian BarryLe testament caché (2009) de
Sebastian Barry


Références de Sebastian Barry - Biographie de Sebastian Barry

Plus sur cette citation >> Citation de Sebastian Barry (n° 169489)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 468 votes)



Quand j'étais jeune devenir acteur était le moyen d'échapper à la vie et de vivre dans un rêve.
Kirk DouglasKirk Douglas parle français , les archives de la RTS (1989) de
Kirk Douglas


Références de Kirk Douglas - Biographie de Kirk Douglas

Plus sur cette citation >> Citation de Kirk Douglas (n° 167292)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)





Or, d’où vint l’immense succès du Mérite des femmes ? De ce que ce petit poème fut comme l’écho de la conscience publique. On sortait de la Révolution et de la Terreur. Les femmes y étaient apparues sublimes de dévouement, de courage, de vertus. L’âme de tous était comme tourmentée d’un vague besoin de reconnaissance, d’admiration pour ces héroïnes et ces martyres, et quand tout à coup on vit un jeune homme, rompant à la fois avec les vieilles épigrammes et les vieux madrigaux, renier également Boileau et Dorat, substituer aux faveurs du dix-huitième siècle et aux satires du dix-septième, l’éloge sérieux des mérites et des devoirs de la femme, peindre en elle l’épouse, la fille, la sœur, la mère, une immense acclamation répondit au cri du poète.
Ernest LegouvéSoixante ans de souvenirs (1884) de
Ernest Legouvé


Références de Ernest Legouvé - Biographie de Ernest Legouvé

Plus sur cette citation >> Citation de Ernest Legouvé (n° 167203)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Quand les fourmis sont petites. elles ont toutes des ailes; le temps des amours arrive, elles s'élèvent dans les airs en couples bourdonnants et s'unissent pendant leur vol; puis l'œuvre de la fécondation terminée, elles redescendent sur la terre, et là, elles-mêmes, avec leurs pattes de devant, elles tirent et font tomber leurs petites ailes, légers instruments de leurs amours aériens. Plus de courses à travers le ciel. plus de volages tendresses, la vie sérieuse a commencé pour elles, elles sont mères. Voilà notre modèle. Que la jeune fille n'arrive au mariage que l'esprit déjà libre de ses frivoles désirs satisfaits; qu'elle apporte dans sa condition nouvelle un caractère formé par une vie de travail et de charité; que son organisation. pleinement développée, puisse suffire aux fatigues qui l'attendent : qu'elle soit enfin une épouse. une mère. et non un enfant, c'est-à-dire qu'elle ait vingt-deux ans et non pas dix-huit.
Ernest LegouvéHistoire morale des femmes (1848) de
Ernest Legouvé


Références de Ernest Legouvé - Biographie de Ernest Legouvé

Plus sur cette citation >> Citation de Ernest Legouvé (n° 167197)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.6  4.6  4.6  4.6  4.6 - Note moyenne : 4.6/5 (sur 472 votes)



Quand j'étais jeune, j'ai voulu faire comme tout le monde, je me suis mariée. En voilà une belle connerie, une idée stupide : faire comme tout le monde.
Valérie PerrinChanger l'eau des fleurs (2019) de
Valérie Perrin


Références de Valérie Perrin - Biographie de Valérie Perrin

Plus sur cette citation >> Citation de Valérie Perrin (n° 166853)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 467 votes)



Je croyais quand j'étais plus jeune qu'en vieillissant on arrivait à la sagesse mais c'est des conneries. On arrive rien qu'à vieillir. On devient un animal qui pleure.
Alice ZeniterSombre Dimanche (2013) de
Alice Zeniter


Références de Alice Zeniter - Biographie de Alice Zeniter

Plus sur cette citation >> Citation de Alice Zeniter (n° 166775)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 467 votes)



Quelque chose me dit que c'est cela, un amour qui dure. Quand la jeune fille de dix-sept ans préservée par le souvenir acquiert la même réalité et la même vérité que la femme mûre assise face à soi. Ce jeu entre le regard et la mémoire, c'est une bien agréable façon de voir double. Voir quelqu'un ainsi, c'est le connaître.
William LandayDéfendre Jacob (2012) de
William Landay


Références de William Landay - Biographie de William Landay

Plus sur cette citation >> Citation de William Landay (n° 166273)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 468 votes)



La partie physique de l'opération n'a pas de secret pour nous. Quand un chirurgien sculpte un beau visage, il utilise une sorte de plastique intelligent spécial pour remodeler les os. Pour qu'un jeune Pretty devienne grand ou ancien, il suffit d'ajouter un catalyseur chimique à ce plastique et il redevient mou comme de l'argile.
Scott WesterfeldUglies (2005) de
Scott Westerfeld


Références de Scott Westerfeld - Biographie de Scott Westerfeld

Plus sur cette citation >> Citation de Scott Westerfeld (n° 166048)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Tu sais, jeune homme, remonter aux origines n’est jamais facile : il y a l’oubli — ce grand trou noir —, la nostalgie, la pudeur qui transmuent les souvenirs. Et si raconter ma propre vie suppose que je vide ma mémoire sans crainte de réveiller d’anciennes douleurs, raconter celle des autres exige le secours de l’imagination. Car enfin, comment appréhender la pensée, les sentiments, les secrets d’autrui quand on ne les a pas partagés ? Comment pénétrer, comment violer, le sanctuaire d’une vie ? Comment remplir les blancs que nos semblables ont, sciemment ou non, laissés derrière eux ? Comment cerner tout ce qui a déterminé leur action, comment justifier leurs actes — si tant est qu’il faille toujours « justifier » ?
Alexandre NajjarLe Roman de Beyrouth (2005) de
Alexandre Najjar


Références de Alexandre Najjar - Biographie de Alexandre Najjar

Plus sur cette citation >> Citation de Alexandre Najjar (n° 165965)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 467 votes)



Quant l’ortie est jeune, la feuille est un légume excellent ; quand elle vieillit, elle a des filaments et des fibres comme le chanvre et le lin. La toile d’ortie vaut la toile de chanvre. Hachée, l’ortie est bonne pour la volaille ; broyée, elle est bonne pour lès bêtes à cornes, La graine de l’ortie mêlée au fourrage donne du luisant au poil des animaux ; la racine mêlée au sel produit une belle couleur jaune. C’est du reste un excellent foin qu’on peut faucher deux fois. Et que faut-il à l’ortie ? Peu de terre, nul soin, nulle culture. Seulement la graine tombe à mesure qu’elle mûrit, et est difficile à récolter. Avec quelque peine qu’on prendrait, l’ortie serait utile ; on la néglige, elle devient nuisible. Alors on la tue. Que d’hommes ressemblent à l’ortie ! — Il ajouta après un silence : Mes amis, retenez ceci, il n’y a ni mauvaises herbes ni mauvais hommes. Il n’y a que de mauvais cultivateurs.
Victor HugoLes Misérables (1862) de
Victor Hugo


Références de Victor Hugo - Biographie de Victor Hugo

Plus sur cette citation >> Citation de Victor Hugo (n° 165931)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.61  4.61  4.61  4.61  4.61 - Note moyenne : 4.61/5 (sur 474 votes)



Un jour il voyait des gens du pays très occupés à arracher des orties ; il regarda ce tas de plantes déracinées et déjà desséchées, et dit : — C’est mort. Cela serait pourtant bon si l’on savait s’en servir. Quant l’ortie est jeune, la feuille est un légume excellent ; quand elle vieillit, elle a des filaments et des fibres comme le chanvre et le lin. La toile d’ortie vaut la toile de chanvre. Hachée, l’ortie est bonne pour la volaille ; broyée, elle est bonne pour lès bêtes à cornes, La graine de l’ortie mêlée au fourrage donne du luisant au poil des animaux ; la racine mêlée au sel produit une belle couleur jaune. C’est du reste un excellent foin qu’on peut faucher deux fois. Et que faut-il à l’ortie ? Peu de terre, nul soin, nulle culture. Seulement la graine tombe à mesure qu’elle mûrit, et est difficile à récolter. Avec quelque peine qu’on prendrait, l’ortie serait utile ; on la néglige, elle devient nuisible. Alors on la tue. Que d’hommes ressemblent à l’ortie ! — Il ajouta après un silence : Mes amis, retenez ceci, il n’y a ni mauvaises herbes ni mauvais hommes. Il n’y a que de mauvais cultivateurs.
Victor HugoLes Misérables (1862) de
Victor Hugo


Références de Victor Hugo - Biographie de Victor Hugo

Plus sur cette citation >> Citation de Victor Hugo (n° 165930)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.6  4.6  4.6  4.6  4.6 - Note moyenne : 4.6/5 (sur 470 votes)



Quand on est jeune, beaucoup de choses semblent ennuyeuses et sans vie. Mais en vieillissant, on s'aperçoit que ce sont les choses mêmes qui importent le plus.
Kazuo IshiguroUn artiste du monde flottant (1986) de
Kazuo Ishiguro


Références de Kazuo Ishiguro - Biographie de Kazuo Ishiguro

Plus sur cette citation >> Citation de Kazuo Ishiguro (n° 165768)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Quand on est jeune on croit qu'on cicatrise : elle avait appris qu'on doit s'amputer pour survivre.
Virginie DespentesVernon Subutex (2015) de
Virginie Despentes


Références de Virginie Despentes - Biographie de Virginie Despentes

Plus sur cette citation >> Citation de Virginie Despentes (n° 165599)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 467 votes)



Ah ! non ! c’est un peu court, jeune homme !
On pouvait dire… Oh ! Dieu ! … bien des choses en somme…
En variant le ton, – par exemple, tenez :
Agressif : « Moi, monsieur, si j’avais un tel nez,
Il faudrait sur-le-champ que je me l’amputasse ! »
Amical : « Mais il doit tremper dans votre tasse
Pour boire, faites-vous fabriquer un hanap ! »
Descriptif : « C’est un roc ! … c’est un pic ! … c’est un cap !
Que dis-je, c’est un cap ? … C’est une péninsule ! »
Curieux : « De quoi sert cette oblongue capsule ?
D’écritoire, monsieur, ou de boîte à ciseaux ? »
Gracieux : « Aimez-vous à ce point les oiseaux
Que paternellement vous vous préoccupâtes
De tendre ce perchoir à leurs petites pattes ? »
Truculent : « Ça, monsieur, lorsque vous pétunez,
La vapeur du tabac vous sort-elle du nez
Sans qu’un voisin ne crie au feu de cheminée ? »
Prévenant : « Gardez-vous, votre tête entraînée
Par ce poids, de tomber en avant sur le sol ! »
Tendre : « Faites-lui faire un petit parasol
De peur que sa couleur au soleil ne se fane ! »
Pédant : « L’animal seul, monsieur, qu’Aristophane
Appelle Hippocampéléphantocamélos
Dut avoir sous le front tant de chair sur tant d’os ! »
Cavalier : « Quoi, l’ami, ce croc est à la mode ?
Pour pendre son chapeau, c’est vraiment très commode ! »
Emphatique : « Aucun vent ne peut, nez magistral,
T’enrhumer tout entier, excepté le mistral ! »
Dramatique : « C’est la Mer Rouge quand il saigne ! »
Admiratif : « Pour un parfumeur, quelle enseigne ! »
Lyrique : « Est-ce une conque, êtes-vous un triton ? »
Naïf : « Ce monument, quand le visite-t-on ? »
Respectueux : « Souffrez, monsieur, qu’on vous salue,
C’est là ce qui s’appelle avoir pignon sur rue ! »
Campagnard : « Hé, ardé ! C’est-y un nez ? Nanain !
C’est queuqu’navet géant ou ben queuqu’melon nain ! »
Militaire : « Pointez contre cavalerie ! »
Pratique : « Voulez-vous le mettre en loterie ?
Assurément, monsieur, ce sera le gros lot ! »
Enfin parodiant Pyrame en un sanglot :
« Le voilà donc ce nez qui des traits de son maître
A détruit l’harmonie ! Il en rougit, le traître ! »
Voilà ce qu’à peu près, mon cher, vous m’auriez dit
Si vous aviez un peu de lettres et d’esprit
Mais d’esprit, ô le plus lamentable des êtres,
Vous n’en eûtes jamais un atome, et de lettres
Vous n’avez que les trois qui forment le mot : sot !
Eussiez-vous eu, d’ailleurs, l’invention qu’il faut
Pour pouvoir là, devant ces nobles galeries,
me servir toutes ces folles plaisanteries,
Que vous n’en eussiez pas articulé le quart
De la moitié du commencement d’une, car
Je me les sers moi-même, avec assez de verve,
Mais je ne permets pas qu’un autre me les serve.
Edmond RostandCyrano de Bergerac (1897), I, 4, Cyrano de
Edmond Rostand


Références de Edmond Rostand - Biographie de Edmond Rostand

Plus sur cette citation >> Citation de Edmond Rostand (n° 165201)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.61  4.61  4.61  4.61  4.61 - Note moyenne : 4.61/5 (sur 473 votes)



Quand j’étais petit, je regardais le père de mon père et puis je regardais le père de ma mère, et le contraste entre les deux est à l’origine de la formation, dans mon esprit d’enfant, d’une sorte de liste. Dans une colonne, il y avait ceci : Jaeger, judaïté, Europe, langues, histoires. Dans l’autre, il y avait ceci : Mendelsohn, athées, Amérique, anglais, silence. Je comparais et j’opposais ces colonnes, lorsque j’étais bien plus jeune et, même alors, je me demandais quel genre de présent on pouvait avoir sans connaître les histoires de son passé.
Daniel MendelsohnLes disparus (2007) de
Daniel Mendelsohn


Références de Daniel Mendelsohn - Biographie de Daniel Mendelsohn

Plus sur cette citation >> Citation de Daniel Mendelsohn (n° 165166)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Est-ce que quelque chose a changé à l'approche de mes trente ans ? Je me suis mise à dire spontanément quand j'étais jeune, et non plus quand j'étais petite. Je me suis mise à remarquer les filles de vingt ans avec une tendresse ambigüe, une vague envie, et j'ai senti l'éclosion mordante d'une menace.
Claire BerestBellevue (2016) de
Claire Berest


Références de Claire Berest - Biographie de Claire Berest

Plus sur cette citation >> Citation de Claire Berest (n° 165045)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)




Votre commentaire sur ces citations









.$char.
 -  quadrumane  -  Qualite  -  Quarantaine  -  Querelle  -  Question


Thèmes populaires +


Autres belles citations et proverbes sur Quand jeune


Toutes les citations sur Quand jeune    Citations Quand jeune    Citation Quand jeune et Proverbe Quand jeune    Citations, proverbes sur Quand jeune    Citations Quand jeune : 130 citations sur Quand jeune    Proverbes Quand jeune : 130 citations et proverbes sur Quand jeune    130 citations et proverbes sur Quand jeune      Citation sur quandCitations courtes quandPoèmes Quand jeuneProverbes Quand jeune

Etendez votre recherche avec le dictionnaire des définitions







Thèmes populaires