Citations front


Découvrez un dicton, une parole, un bon mot, un proverbe, une citation ou phrase front issus de livres, discours ou entretiens.
Une Sélection de 270 citations et proverbes sur le thème front.

270 citations

On devrait apprendre à aimer les traces du passé, les rides qui ressemblent à des larmes, celles qui témoignent d'un caractère anxieux et marquent le front. Les visages qui vieillissent le mieux sont ceux qui ont vécu.
Lilia HassaineSoleil amer (2021) de
Lilia Hassaine


Références de Lilia Hassaine - Biographie de Lilia Hassaine

Plus sur cette citation >> Citation de Lilia Hassaine (n° 173542)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)





La langue française a cet avantage de permettre de s’acquitter formellement de ses devoirs de politesse sans pour autant y mettre du coeur et sans que cela non plus ne soit pris pour un affront direct.
David  DiopLa porte du voyage sans retour (2021) de
David Diop


Références de David Diop - Biographie de David Diop

Plus sur cette citation >> Citation de David Diop (n° 173495)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Le chêne un jour dit au roseau :
« Vous avez bien sujet d'accuser la nature ;
Un roitelet pour vous est un pesant fardeau.
Le moindre vent qui d'aventure
Fait rider la face de l'eau
Vous oblige à baisser la tête :
Cependant que mon front, au Caucase pareil,
Non content d'arrêter les rayons du soleil,
Brave l'effort de la tempête.
Tout vous est aquilon, tout me semble zéphyr.
Encor si vous naissiez à l'abri du feuillage
Dont je couvre le voisinage,
Vous n'auriez pas tant à souffrir :
Je vous défendrais de l'orage.
Mais vous naissez le plus souvent
Sur les humides bords des royaumes du vent.
La nature envers vous me semble bien injuste.
Jean de La FontaineFables (1668 à 1694), Livre premier, XXII, le Chêne et le Roseau de
Jean de La Fontaine


Références de Jean de La Fontaine - Biographie de Jean de La Fontaine

Plus sur cette citation >> Citation de Jean de La Fontaine (n° 173401)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



School ! School ! Le gamin continue de crier et ce mot est comme un affront à la misère, un grand coup de pied balayant les castes millénaires de l'Inde, rebattant les cartes de la société. Un mot en forme de promesse, un laissez-passer pour une autre vie. Plus qu'un espoir : un salut.
Laetitia ColombaniLe Cerf-volant (2021) de
Laetitia Colombani


Références de Laetitia Colombani - Biographie de Laetitia Colombani

Plus sur cette citation >> Citation de Laetitia Colombani (n° 173121)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Mon Dieu, tout arrive en même temps… J'avais beau savoir que Mother vivait son dernier parcours, jamais je n'aurais cru que la fin irait aussi vite. Mother ? Non ? Déjà ? Quatre-vingt-quatre ans, mais quand même... Toujours vive, précise, les yeux, l'esprit, le front lumineux lavé, la gaieté… Ma jeune et vieille petite mère, ou plutôt ma définitive, pudique et impérieuse petite fille, depuis des années...
Philippe SollersLe secret (1992) de
Philippe Sollers


Références de Philippe Sollers - Biographie de Philippe Sollers

Plus sur cette citation >> Citation de Philippe Sollers (n° 172586)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Qui peut croire que le Front national n'est pas un parti d'extrême droite ?
Audrey PulvarInvitée de C à vous le mardi 2 mai 2017 de
Audrey Pulvar


Références de Audrey Pulvar - Biographie de Audrey Pulvar

Plus sur cette citation >> Citation de Audrey Pulvar (n° 172214)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)





Je le jure sur la tête de tout ce que j'aime : je suis allé au duel avec Shilton et j'ai frappé la balle avec ma tête. Ce qui se passe, c'est que Shilton est sorti le poing en avant, mais je n'ai aucun doute que j'ai frappé le ballon de la tête : j'ai même un bleu sur le front qui peut en attester... Ce geste, je l'ai fait avec la tête de Maradona et la main de Dieu.
Diego MaradonaMaradona, sur la main de Dieu en 1986. de
Diego Maradona


Références de Diego Maradona - Biographie de Diego Maradona

Plus sur cette citation >> Citation de Diego Maradona (n° 171533)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.61  4.61  4.61  4.61  4.61 - Note moyenne : 4.61/5 (sur 471 votes)



La récupération, le recyclage, c'est l'apanage des guerres, leur poésie en somme, cette façon qu'ont les choses de servir deux fois et à des buts distincts : les balles du front, en 14, deviennent pendentifs, ornements de bracelets, à l'arrière.
Jean-Jacques SchuhlIngrid Caven (2000) de
Jean-Jacques Schuhl


Références de Jean-Jacques Schuhl - Biographie de Jean-Jacques Schuhl

Plus sur cette citation >> Citation de Jean-Jacques Schuhl (n° 170855)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 468 votes)



Je suis une désespérée qui espère ! Malgré cette immense vacuité, malgré ce rien ambiant, malgré ce Front national montant, cette extrême droite dangereuse et terriblement présente.
Juliette GrécoInterview We Culte - Le Mag Culture, Juliette Gréco : « Il faut se battre pour le bonheur » par Victor Hache, 6 décembre 2015 de
Juliette Gréco


Références de Juliette Gréco - Biographie de Juliette Gréco

Plus sur cette citation >> Citation de Juliette Gréco (n° 170561)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



J'ai jouérôle de Sissi avec plaisir, c'est indéniable. Malgré tout, je ne voulais pas qu'on m'identifie au personnage. Je me sentais étiquetée, et rien n'est plus dangereux pour une actrice que de porter une étiquette au front. Mon étiquette s 'appelait Sissi. Personne ne voulait croire que je puisse être quelqu'un d'autre.
Romy SchneiderMoi, Romy (1990) de
Romy Schneider


Références de Romy Schneider - Biographie de Romy Schneider

Plus sur cette citation >> Citation de Romy Schneider (n° 170476)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Dorénavant, il serait un homme libre. Il allait briser ses chaînes, faire front, se battre. Désormais, il allait se soucier de lui-même, lutter pour son propre compte contre ce monde qui l’avait leurré et maltraité !
Upton SinclairLa Jungle (1905) de
Upton Sinclair


Références de Upton Sinclair - Biographie de Upton Sinclair

Plus sur cette citation >> Citation de Upton Sinclair (n° 170396)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Cette épidémie semble m’avoir pris la tête plus qu’elle ne le devrait. Je suis plutôt hypocondriaque, je demande un soir sur deux à ma femme de me tâter le front, pourtant il ne s’agit pas de ça. Je n’ai pas peur de tomber malade. De quoi, alors ? De tout ce que la contagion risque de changer. De découvrir que l’échafaudage de la civilisation que je connais est un château de cartes. J’ai peur de la table rase, mais aussi de son contraire : que la peur passe en vain, sans laisser de trace derrière elle.
Paolo GiordanoContagions (2020) de
Paolo Giordano


Références de Paolo Giordano - Biographie de Paolo Giordano

Plus sur cette citation >> Citation de Paolo Giordano (n° 168239)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 467 votes)



Elle était contre moi, muette, bandée, comme une pesée lourde et nocturne, ses seins durs et nus sous la blouse tendus par la fraîcheur comme une voile étarquée. Mes yeux glissèrent vers la naissance de ces seins que soulevait un souffle sans loi, un nuage les brouilla ; je baissai le front sans mot dire, la bouche sèche, et il me sembla que mes paumes se mouillaient.
Julien GracqLe Rivage des Syrtes (1951) de
Julien Gracq


Références de Julien Gracq - Biographie de Julien Gracq

Plus sur cette citation >> Citation de Julien Gracq (n° 166143)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 467 votes)



Vanessa m’emportait dans la nuit légère. Je me rassemblais en elle. Je la sentais auprès de moi comme le lit plus profond que pressentent les eaux sauvages, comme au front le vent emportant de ces côtes qu’on dévale les yeux fermés, dans une remise pesante de tout son être, à tombeau ouvert. Je me remettais à elle au milieu de ces solitudes comme à une roue dont on pressent qu’elle conduit vers la mer.
Julien GracqLe Rivage des Syrtes (1951) de
Julien Gracq


Références de Julien Gracq - Biographie de Julien Gracq

Plus sur cette citation >> Citation de Julien Gracq (n° 166139)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Vanessa cédait au rire fou. Ce rire généreux qu’elle avait, cette pluie de gaîté tendre, dégonflait ma mauvaise humeur, me ramenait par la main au jardin Selvaggi. Elle braqua sur moi la lanterne que secouaient encore ses accès de rire et je sentis, à mon front, le contact fortifiant, la chaleur fondante de ses doigts familiers qui me dépeignaient.
Julien GracqLe Rivage des Syrtes (1951) de
Julien Gracq


Références de Julien Gracq - Biographie de Julien Gracq

Plus sur cette citation >> Citation de Julien Gracq (n° 166137)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



D'étranges rêveries comptent mes nuits
D'un long voyagerien ne vit
D'étranges visions couvrent mon front
Tout semble revêtu d'une ombre
L'étrange goût de mort
S'offre mon corps
Saoule mon âme jusqu'à l'aurore.
Mylène FarmerAllan (1988) de
Mylène Farmer


Références de Mylène Farmer - Biographie de Mylène Farmer

Plus sur cette citation >> Citation de Mylène Farmer (n° 166075)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



En temps de guerre, la vie est suspendue. On passe des jours dans les abris à ne rien faire, à tourner en rond, à l’écoute des dernières nouvelles du front. On ne sait plus vraiment ce qui se passe dehors, si la radio ment ou pas, si les déflagrations qu’on entend sont des « départs » ou des « arrivées ». En temps de guerre, on bannit le confort : on s’adapte à tout, on fait avec. En cas de pénurie d’essence, on attend des heures devant les stations-service ; quand le pain manque, on prend d’assaut les boulangeries ; et lorsque l’eau tarit dans les réservoirs, on court à la fontaine remplir les bidons. En temps de guerre, plus rien ne compte sauf Dieu, seule planche de salut dans un pays livré à la violence aveugle des hommes. Églises et mosquées ne désemplissent pas ; ceux qui n’ont jamais cru se retrouvent à genoux. En temps de guerre, enfin, les normes n’existent plus : le milicien fait la loi ; le gendarme se planque. Ceux qui ne se battent pas deviennent des lâches ; ceux qui tuent, des héros.
Alexandre NajjarLe Roman de Beyrouth (2005) de
Alexandre Najjar


Références de Alexandre Najjar - Biographie de Alexandre Najjar

Plus sur cette citation >> Citation de Alexandre Najjar (n° 165973)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 469 votes)



Mais je n'ouvrirai pas les yeux J'aurai ce visage immobile
Que je m'ignore et ne pourrais que d'après toi réinventer
D'après cette aube de ton front et cette bouche à mon côté
Et les pavots baissés sur le regard la soie grège des cils
Louis AragonElsa de
Louis Aragon


Références de Louis Aragon - Biographie de Louis Aragon

Plus sur cette citation >> Citation de Louis Aragon (n° 165871)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 468 votes)



J’ai longtemps été convaincue que mon principal défaut était d’être une menteuse. Mentir était un péché mortel, mais il me fallait bien tenir mon rôle devant l’un ou l’autre de mes publics, et j’arrivais à m’en accommoder. Cette sorte de mensonges qui servent à séparer les vies différentes qu’une personne mène de front n’appartient ni à l’une ni à l’autre de ces vies.
Catherine MilletUne enfance de rêve (2014) de
Catherine Millet


Références de Catherine Millet - Biographie de Catherine Millet

Plus sur cette citation >> Citation de Catherine Millet (n° 165516)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Ah ! non ! c’est un peu court, jeune homme !
On pouvait dire… Oh ! Dieu ! … bien des choses en somme…
En variant le ton, – par exemple, tenez :
Agressif : « Moi, monsieur, si j’avais un tel nez,
Il faudrait sur-le-champ que je me l’amputasse ! »
Amical : « Mais il doit tremper dans votre tasse
Pour boire, faites-vous fabriquer un hanap ! »
Descriptif : « C’est un roc ! … c’est un pic ! … c’est un cap !
Que dis-je, c’est un cap ? … C’est une péninsule ! »
Curieux : « De quoi sert cette oblongue capsule ?
D’écritoire, monsieur, ou de boîte à ciseaux ? »
Gracieux : « Aimez-vous à ce point les oiseaux
Que paternellement vous vous préoccupâtes
De tendre ce perchoir à leurs petites pattes ? »
Truculent : « Ça, monsieur, lorsque vous pétunez,
La vapeur du tabac vous sort-elle du nez
Sans qu’un voisin ne crie au feu de cheminée ? »
Prévenant : « Gardez-vous, votre tête entraînée
Par ce poids, de tomber en avant sur le sol ! »
Tendre : « Faites-lui faire un petit parasol
De peur que sa couleur au soleil ne se fane ! »
Pédant : « L’animal seul, monsieur, qu’Aristophane
Appelle Hippocampéléphantocamélos
Dut avoir sous le front tant de chair sur tant d’os ! »
Cavalier : « Quoi, l’ami, ce croc est à la mode ?
Pour pendre son chapeau, c’est vraiment très commode ! »
Emphatique : « Aucun vent ne peut, nez magistral,
T’enrhumer tout entier, excepté le mistral ! »
Dramatique : « C’est la Mer Rouge quand il saigne ! »
Admiratif : « Pour un parfumeur, quelle enseigne ! »
Lyrique : « Est-ce une conque, êtes-vous un triton ? »
Naïf : « Ce monument, quand le visite-t-on ? »
Respectueux : « Souffrez, monsieur, qu’on vous salue,
C’est là ce qui s’appelle avoir pignon sur rue ! »
Campagnard : « Hé, ardé ! C’est-y un nez ? Nanain !
C’est queuqu’navet géant ou ben queuqu’melon nain ! »
Militaire : « Pointez contre cavalerie ! »
Pratique : « Voulez-vous le mettre en loterie ?
Assurément, monsieur, ce sera le gros lot ! »
Enfin parodiant Pyrame en un sanglot :
« Le voilà donc ce nez qui des traits de son maître
A détruit l’harmonie ! Il en rougit, le traître ! »
Voilà ce qu’à peu près, mon cher, vous m’auriez dit
Si vous aviez un peu de lettres et d’esprit
Mais d’esprit, ô le plus lamentable des êtres,
Vous n’en eûtes jamais un atome, et de lettres
Vous n’avez que les trois qui forment le mot : sot !
Eussiez-vous eu, d’ailleurs, l’invention qu’il faut
Pour pouvoir là, devant ces nobles galeries,
me servir toutes ces folles plaisanteries,
Que vous n’en eussiez pas articulé le quart
De la moitié du commencement d’une, car
Je me les sers moi-même, avec assez de verve,
Mais je ne permets pas qu’un autre me les serve.
Edmond RostandCyrano de Bergerac (1897), I, 4, Cyrano de
Edmond Rostand


Références de Edmond Rostand - Biographie de Edmond Rostand

Plus sur cette citation >> Citation de Edmond Rostand (n° 165201)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.61  4.61  4.61  4.61  4.61 - Note moyenne : 4.61/5 (sur 474 votes)




Votre commentaire sur ces citations






Verbe affronter  -  Conjugaison affronter

Verbe confronter  -  Conjugaison confronter





.$char.
 -  Facilite  -  Faible  -  Faiblesse  -  Faim  -  Faire  -  Fait  -  Famille  -  Fanatique  -  Fatalite  -  Fatigue  -  Faute  -  Faveur  -  Felicitations  -  Femme  -  Femme_homme  -  Ferocite  -  Fete  -  Fête des mamans  -  Fête des papas  -  Fête des mères  -  Fête des pères  -  Fidele  -  Fidèle  -  Fidelite  -  Fidélité  -  Fierte  -  Fille  -  Fils  -  Finalite  -  Finance  -  Flamme  -  Flatter  -  Flatterie  -  Fleur  -  Foi  -  Folie  -  Fonctionnaire  -  Foot  -  Football  -  Force  -  Fortune  -  Fou  -  Foule  -  Français  -  Française  -  France  -  Franchise  -  Fraternite  -  Frustation  -  Fuir  -  Futur


Thèmes populaires +


Autres belles citations et proverbes sur front


Toutes les citations sur front    Citations front    Citation front et Proverbe front    Citations, proverbes sur front    Citations front : 270 citations sur front    Proverbes front : 270 citations et proverbes sur front    270 citations et proverbes sur front    270 citations sur front    270 belles citations sur front    270 belles citations front, proverbes front    Citation front - Proverbe front - 270 citations      Citation sur frontCitations courtes frontPoèmes frontProverbes front

Etendez votre recherche avec le dictionnaire des définitions


Définition mot Désaffronter  -  Définition mot Effronté, ée,  -  Définition mot Effrontément  -  Définition mot Effronterie  -  Définition mot Entr'affronter (s')  - 


Définition de front  - 
Expression :

avoir du front tout le tour de la tête de front faire front


Approchant : affront, affrontable, affrontailles, affrontement, affronter, affronterie, affronteur, confrontation, confronter, désaffronter





Thèmes populaires