Votre recherche de citation(s) du littré avec le mot :

nommons




28 réponses

Hévélius vit que tous les corps qui nagent dans l'air, ceux qui y sont lancés comme les flèches et les bombes, les bateaux qui traversent un fleuve à force de rames et malgré le courant qui les entraîne, décrivent, soit dans l'air, soit dans l'eau, les uns une courbe que nous nommons la parabole, les autres un polygone dont le contour a une forte courbure
Hist. astron. mod. t. II, p. 246 de
BAILLY


Références de BAILLY - Biographie de BAILLY

Plus sur cette citation >> Citation de BAILLY (n° 269047)  Voir la définition





M. Jaquelot réfutera plus amplement cet impie [Spinosa], sur ce qu'il réduit notre liberté à la simple ou illusoire spontanéité ou non-coaction, qui accompagne ce que nous nommons actions libres
Lett. à l'abbé Dubos, 13 déc. 1696 de
BAYLE


Références de BAYLE - Biographie de BAYLE

Plus sur cette citation >> Citation de BAYLE (n° 207328)  Voir la définition



M. Jaquelot réfutera plus amplement cet impie [Spinosa], sur ce qu'il réduit notre liberté à la simple ou illusoire spontanéité ou non-coaction qui accompagne ce que nous nommons actions libres
Lett. à l'abbé Dubois, 13 déc. 1696 de
BAYLE


Références de BAYLE - Biographie de BAYLE

Plus sur cette citation >> Citation de BAYLE (n° 244382)  Voir la définition



L'instant où ce développement [du germe] commence est ce que nous nommons improprement génération
Ess. psychol. ch. 85 de
BONNET


Références de BONNET - Biographie de BONNET

Plus sur cette citation >> Citation de BONNET (n° 112535)  Voir la définition



Il n'est point dans la nature de véritable génération ; mais nous nommons improprement génération, le commencement d'un développement qui nous rend visible ce que nous ne pouvions auparavant apercevoir
Consid. corps org. Oeuvres, t. v, p. 304 de
BONNET


Références de BONNET - Biographie de BONNET

Plus sur cette citation >> Citation de BONNET (n° 139149)  Voir la définition



Ce globe dont nous décrivons si pompeusement la superficie et sur lequel s'élèvent çà et là de petites excroissances que nous nommons des montagnes, dont à force de trigonométrie nous avons la gloire de mesurer l'élévation
Palingén. XII, 6 de
BONNET


Références de BONNET - Biographie de BONNET

Plus sur cette citation >> Citation de BONNET (n° 202786)  Voir la définition





J'avais posé pour principe fondamental que rien n'était engendré, que tout était originairement préformé, et que ce que nous nommons génération n'était que le développement de ce qui préexistait sous une forme invisible
ib. VII, 4 de
BONNET


Références de BONNET - Biographie de BONNET

Plus sur cette citation >> Citation de BONNET (n° 312447)  Voir la définition



Les rois seuls [de Taïti] peuvent planter devant leurs maisons l'arbre que nous nommons le saule pleureur
Voy. t. II, p. 109 de
BOUGAINVILLE


Références de BOUGAINVILLE - Biographie de BOUGAINVILLE

Plus sur cette citation >> Citation de BOUGAINVILLE (n° 233659)  Voir la définition



Pour que l'esprit puisse acquiescer à une idée, il faut qu'il connaisse la convenance entre cette idée et son objet par une perception vive et sensible qui n'admette rien de contraire à elle-même ; et l'idée de cette perception est le mode de penser que nous nommons évidence
Réf. de Spinoza, p. 124 de
BOULAINVILLIERS


Références de BOULAINVILLIERS - Biographie de BOULAINVILLIERS

Plus sur cette citation >> Citation de BOULAINVILLIERS (n° 202324)  Voir la définition



D'après les Arabes, c'est la piqûre de la mouche que nous nommons taon, et qu'ils appellent debab, qui occasionne toutes les maladies mortelles du dromadaire
du Dromadaire, Paris, 1853, p. 84 de
CARBUCCIA


Références de CARBUCCIA - Biographie de CARBUCCIA

Plus sur cette citation >> Citation de CARBUCCIA (n° 102423)  Voir la définition



Quand nous n'avons pas pour une quantité une expression exacte, nous la nommons sourde, parce qu'alors elle échappe comme un bruit sourd qu'on distingue mal
Lang. calc. II, 13 de
CONDILL.


Références de CONDILL. - Biographie de CONDILL.

Plus sur cette citation >> Citation de CONDILL. (n° 243217)  Voir la définition



Mais l'exemple suivant montre que le potage de santé différait notablement de ce que nous nommons un potage : Si c'est un potage de santé, et qu'elle [une personne qualifiée] vous demande du chapon bouilli, qui est ordinairement dessus, la poitrine passe pour le meilleur endroit, les cuisses et les ailes vont après
la Civilité françoise, Paris, 1695, p. 107 de
DE COURTIN


Références de DE COURTIN - Biographie de DE COURTIN

Plus sur cette citation >> Citation de DE COURTIN (n° 308995)



Nous n'avons point de cas en français ; nous nommons l'objet de notre pensée ; et les rapports sont marqués par des prépositions ou par la place du mot
Rem. sur la gramm. II, 6 de
DUCLOS


Références de DUCLOS - Biographie de DUCLOS

Plus sur cette citation >> Citation de DUCLOS (n° 94465)  Voir la définition



Cette matière fragile, que nous nommons papier de riz ; ce papier est fabriqué avec la moelle de l'arbre à pain, ou bien avec celle d'une sorte de roseau, et le plus communément avec des tiges de jeunes bambous ramollies par un long séjour dans l'eau, puis broyées dans des mortiers de pierre
Journ. offic. 16 fév. 1876, p. 1246, 1re col. de
F. CHAULNES


Références de F. CHAULNES - Biographie de F. CHAULNES

Plus sur cette citation >> Citation de F. CHAULNES (n° 320436)



Dans l'ancienne langue, mesprise a le sens de faute, mauvaise action ; quand on voulait dire ce que nous nommons aujourd'hui méprise, on se servait de mesprison : Mesprison est faite de legier, savoir le moien qui est entre tost et tart
f° 57, verso. de
H. DE MONDEV.


Références de H. DE MONDEV. - Biographie de H. DE MONDEV.

Plus sur cette citation >> Citation de H. DE MONDEV. (n° 173843)



Et l'on ne songe plus ... Que tout près, par les bois et les ravins caché, Derrière le ruban de ces collines bleues, à quatre de ces pas que nous nommons des lieues, Le géant Paris est couché
F. d'aut. 34 de
Victor Hugo


Références de Victor Hugo - Biographie de Victor Hugo

Plus sur cette citation >> Citation de Victor Hugo (n° 164043)  Voir la définition



Cette branche de géographie politique que, d'après les Allemands, nous nommons statistique
Précis de géogr. univer. I, 8 de
MALTE-BRUN


Références de MALTE-BRUN - Biographie de MALTE-BRUN

Plus sur cette citation >> Citation de MALTE-BRUN (n° 244513)  Voir la définition



À qui touche l'honneur de tant de victoires, à Guesquin, à Glesquin, ou à Gueaquin [celui que nous nommons du Guesclin] ?
I, 348 de
MONT.


Références de MONT. - Biographie de MONT.

Plus sur cette citation >> Citation de MONT. (n° 251919)



Je te nomme, ou, pour parler diplomatiquement, nous te nommons notre résident à Milan
Lett. I, 236 de
P. L. COUR.


Références de P. L. COUR. - Biographie de P. L. COUR.

Plus sur cette citation >> Citation de P. L. COUR. (n° 114390)  Voir la définition



Aux gros boyaux, c'est ce que nous nommons proprement colique, qui a pris son nom de la partie malade qui est colon, c'est à dire la continuité des gros boyaux, mais principalement en celuy que nous nommons colon. - Colique nephretique ou pierreuse
XV, 65 bis. de
PARÉ


Références de PARÉ - Biographie de PARÉ

Plus sur cette citation >> Citation de PARÉ (n° 182719)




Votre commentaire sur

nommons












.$char.
 -  Nain  -  Naissance  -  Naitre  -  Naître  -  Naivete  -  Nation  -  Nature  -  Necessite  -  Neutre  -  Noblesse  -  Noël  -  Noir  -  Normalisation  -  Normalite  -  Nostalgie  -  Nourriture  -  Nouveau  -  Nouvel_an  -  Nuit


Proverbe nommons  -  Dicton nommons  -  Phrases sur nommons  -  Citations sur nommons  -  Poème nommons