Citation familier


Sélection de 13 citations sur le sujet familier

- Trouvez une citation, une phrase, un dicton ou un proverbe familier issus de livres, discours ou entretiens.

1


Citations familier




Ici, la rénovation urbaine était un concept à peu près aussi familier que le voyage temporel.
Temps mort - Harlan Coben




L'Histoire, que l'on vit et qui nous accompagne au jour le jour dans les démarches de la vie présente et familière, ajoute une dimension à l'évidence même en multipliant à l'entour de nous les points de référence, où nous nous retrouvons sous d'autres angles et nous déterminons à la faveur des compossibles.
Ma confession, albert caraco, édition l'age d'homme, 1975, p. 55 - ma confession (1975) - Albert Caraco




Rien de plus déconcertant que de voir le familier prendre l'allure du bizarre.
Gains - Richard Powers




Mon corset m'est familier. Il me maintient et me protège. Je dois juste faire attention à ce que l'air ne me manque pas un jour.
La septième vague - Daniel Glattauer




L'humanité est un concept familier aux anormaux: à leur grand désespoir, ils s'en sentent en effet tout proches ils expriment leur parenté avec elle dans un sanglot de regret et ne cessent jamais de tendre vers elle leurs bras difformes.
Cristal qui songe, theodore sturgeon, éd. j'ai lu, coll. science-fiction, 1993, p. 192 - cristal qui songe, 1950 - Theodore Sturgeon




Le temps de me réhabituer à ce décor, presque familier, bien que situé dans un coin de l'espace qui ne l'était plus du tout quant à lui.
Alienations - Jean-Michel Calvez




Ma bien-aimée, mon abandonnée, ma perdue, je t'ai laissée là-bas au fond du monde, j'ai regagné ma chambre d'homme de la ville avec ses meubles familiers
La nuit des temps - René Barjavel




Vous vous déclarez souvent, vous les dieux, les amis du poète; accordez-lui donc ce qui lui est nécessaire. Il est modéré dans ses besoins, mais ils sont nombreux : d'abord un logement riant, ensuite une nourriture passable et une boisson fine; comme vous, l'Allemand se connaît en nectar. Puis des vêtements convenables et des amis avec qui causer familièrement ; après, une bien-aimée pendant la nuit, qui le désire de tout son cœur. Avant tout, je réclame ces cinq choses naturelles. Donnez-moi, en plus, la connaissance des langues anciennes et modernes, afin que je comprenne les industries des peuples et leur histoire ; donnez-moi un sentiment pur de ce qu'ils ont réalisé dans l'art. Accordez-moi l'estime du peuple ; procurez-moi de l'influence auprès des puissants et tout ce qui semble encore avantageux parmi les humains. C'est bien, ô divinités ! dès maintenant je vous remercie. Vous aurez avant peu complété le plus heureux des hommes, car vous m'avez déjà favorisé des choses principales.
Épigrammes - Goethe




On a trop souvent l’habitude de ramener, par un jeu de la pensée, l’étrange au familier. Moi, je m’efforce de restituer le familier à l'étrange. ”.
Interview Elle n° 736, Bruxelles, 14 janvier 1960. - René Magritte




Quand on est las, las à pleurer du matin au soir, las à ne plus avoir la force de se lever pour boire un verre d'eau, las des visages amis vus trop souvent et devenus irritants, des odieux et placides voisins, des choses familières et monotones, de sa maison, de sa rue, de sa bonne qui vient dire : que désire Monsieur pour son dîner, et qui s'en va en relevant à chaque pas, d'un ignoble coup de talon, le bord effiloqué de sa jupe sale, las de son chien trop fidèle, des taches immuables des tentures, de la régularité des repas, du sommeil dans le même lit, de chaque action répétée chaque jour, las de soi-même, de sa propre voix, des choses qu'on répète sans cesse, du cercle étroit de ses idées, las de sa figure vue dans la glace, des mines qu'on fait en se rasant, en se peignant, il faut partir, entrer dans une vie nouvelle et changeante.
Au soleil - Maupassant




La Nature est un temple où de vivants piliers Laissent parfois sortir de confuses paroles L'homme y passe à travers des forêts de symboles Qui l'observent avec des regards familiers.
Les fleurs du mal, 1857 - Charles Baudelaire




Ton esprit qui vacille trouvera un allègement à son agitation dans l'exercice du simple souvenir. Ne regarde ni autour de toi ni devant toi, — regarde en arrière. Je brûle d'impatience d'entendre les détails de ce prodigieux événement qui t'a jeté parmi nous. Parle-moi de cela. Causons de choses familières, dans le vieux langage familier de ce monde qui a si épouvantablement péri.
Nouvelles histoires extraordinaires (1857), edgar allan poe (trad. charles baudelaire), éd. gallimard, coll. folio classiques, 2006 (isbn 978-2-07-033897-9), conversation d'eiros avec charmion, p. 296 - Edgar Allan Poe




Avec Internet, il se sentait tellement ignorant du contexte que toutes les sources lui paraissaient se valoir. Il se sentait en perdition au milieu d'un océan de mensonges et de déformations en ligne, dépourvu des boussoles qu'il avait appris à manier dans la mer plus familière des mensonges journalistiques
Le cantique des innocents, donna leon (trad. w.o. desmond), éd. calmann-levy, 2010, p. 145 - Donna Leon




Hachette (pourquoi ne me servirais-je pas de cette appellation familière usitée entre nous depuis bien plus de cinquante ans ?) avait été mon camarade de classe dès la première enfance ; jeune intimité pour laquelle le reste de la vie n'offre rien d'équivalent, et qui devient si puissante quand, dans le cours de l'âge, elle s'améliore et se fortifie par les bons sentiments et par les bons offices. Bons sentiments, bons offices, rien n'a manqué à notre longue liaison, pas même une certaine fierté de nos succès, mutuelle et quasi fraternelle.
Dictionnaire de la langue française par Émile Littré - Émile Littré




Et puis ces quelques préceptes pour ta mémoire : — Sois familier, mais nullement vulgaire.
Hamlet - William Shakespeare




C'est étrange : quand on regarde une personne familière qui ne se sait pas observée, on voit émerger un inconnu.
L'innocent de palerme - Silvana Gandolfi




Comme si les chemins familiers tracés dans les ciels d'été pouvaient mener aussi bien aux prisons qu'aux sommeils innocents.
L'etranger - Albert Camus




À la rencontre des douleurs morales, nos souffrances physiques recherchent l'appui des vieux murs familiers.
Pensées sauvages - Augusta Amiel-Lapeyre




Ce quartier autrefois familier, je l'avais cru lointain, à jamais enfoui dans ma mémoire. Je me tenais pourtant en son cœur, immobile et désorienté.
Quartier lointain : l'integrale - Jirô Taniguchi




Comme si les chemins familiers tracés dans les ciels d'étés pouvaient mener aussi bien aux prisons qu'aux sommeils innocents.
L'etranger, albert camus, édition gallimard, 1972 (isbn 2-07-036002-4), partie ii, chap. iii, p. 147 - l'etranger, 1942 - Albert Camus



1









.$char.
 -  Facilite  -  Facile  -  Faible  -  Faiblesse  -  Faim  -  Faire  -  Fait  -  Famille  -  Fanatique  -  Fatalite  -  Fatigue  -  Faute  -  Faveur  -  Felicitations  -  Femme  -  Ferocite  -  Fete  -  Fidele  -  Fidelite  -  Fierte  -  Fille  -  Fils  -  Finalite  -  Finance  -  Flamme  -  Flatter  -  Flatterie  -  Fleur  -  Foi  -  Folie  -  Fonctionnaire  -  Foot  -  Football  -  Force  -  Fortune  -  Fou  -  Foule  -  Français  -  Française  -  France  -  Franchise  -  Fraternite  -  Frustation  -  Fuir  -  Futur

Etendez votre recherche :
Citation familier   Phrases sur familier    Poèmes familier    Proverbes familier