Citations de David Diop


Découvrez un proverbe, une phrase, une parole, une pensée, une formule, un dicton ou une citation de David Diop issus de romans, d'extraits courts de livres, essais, discours ou entretiens de l'auteur. Une sélection de 10 citations et phrases de David Diop .

David Diop

David  Diop Biographie +
Crédit photographie +
10 citations (Page 1 sur un total de 1 pages)

Mes pensées n'appartiennent qu'à moi, je peux penser ce que je veux. Mais je ne parlerai pas. Tout ceux à qui j'aurais pu dire mes pensées secrètes, tous mes frères d'armes qui seront repartis défigurés, estropiés, éventrés, tels que Dieu aura honte de les voir arriver dans son Paradis ou le Diable se réjouira de les accueillir dans son Enfer, n'auront pas su qui je suis vraiment.
Frère d’âme de
David Diop


Références de David Diop - Biographie de David Diop

Plus sur cette citation >> Citation de David Diop (n° 155938)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 469 votes)





J'avais été inhumain par obéissance aux voix du devoir. Mais j'étais devenu libre de ne plus les écouter, de ne plus obéir à ces voix qui commandent de ne pas être humain quand il le faudrait.
Frère d’âme de
David Diop


Références de David Diop - Biographie de David Diop

Plus sur cette citation >> Citation de David Diop (n° 155937)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Par la vérité de Dieu, ainsi vont les choses, ainsi va le monde : toute chose est double.
Frère d’âme de
David Diop


Références de David Diop - Biographie de David Diop

Plus sur cette citation >> Citation de David Diop (n° 155936)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 467 votes)



Jusqu'à la troisième main, j'étais un héros de guerre, dès la quatrième je suis devenu un fou dangereux, un sauvage sanguinaire. Par la vérité de Dieu, ainsi vont les choses, ainsi va le monde : toute chose est double.
Frère d’âme de
David Diop


Références de David Diop - Biographie de David Diop

Plus sur cette citation >> Citation de David Diop (n° 155935)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 467 votes)



Ils aiment sortir ventre à terre se faire massacrer de plus belle en hurlant comme des fous furieux, le fusil réglementaire dans la main gauche et le coupe-coupe sauvage dans la main droite.
Frère d’âme de
David Diop


Références de David Diop - Biographie de David Diop

Plus sur cette citation >> Citation de David Diop (n° 155934)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



La France du capitaine a besoin que nous fassions les sauvages quand ça l'arrange. Elle a besoin que nous soyons sauvages parce que les ennemis ont peur de nos coupe-coupe. Je sais, j'ai compris, ce n'est pas plus compliqué que ça. Alors ils aiment sortir ventre à terre se faire massacrer de plus belle en hurlant comme des fous furieux, le fusil réglementaire dans la main gauche et le coupe-coupe sauvage dans la main droite.
Frère d’âme de
David Diop


Références de David Diop - Biographie de David Diop

Plus sur cette citation >> Citation de David Diop (n° 155933)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 467 votes)





le capitaine Armand leur a dit : « Vous les Chocolats d'Afrique noire, vous êtes naturellement les plus courageux parmi les courageux. La France reconnaissante vous admire. Les journaux ne parlent que de vos exploits ! »
Frère d’âme de
David Diop


Références de David Diop - Biographie de David Diop

Plus sur cette citation >> Citation de David Diop (n° 155932)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 468 votes)



La France du capitaine a besoin que nous fassions les sauvages quand ça l'arrange. Elle a besoin que nous soyons sauvages parce que les ennemis ont peur de nos coupe-coupe. Je sais, j'ai compris, ce n'est pas plus compliqué que ça.
Frère d’âme de
David Diop


Références de David Diop - Biographie de David Diop

Plus sur cette citation >> Citation de David Diop (n° 155931)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 467 votes)



Tant que l'homme n'est pas mort, il n'a pas fini d'être créé.
Frère d’âme de
David Diop


Références de David Diop - Biographie de David Diop

Plus sur cette citation >> Citation de David Diop (n° 155930)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



La nuit, tous les sangs sont noirs.
Frère d’âme de
David Diop


Références de David Diop - Biographie de David Diop

Plus sur cette citation >> Citation de David Diop (n° 155929)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 467 votes)



Nous sommes plus que frères puisque nous nous sommes choisis.
Frère d’âme de
David Diop


Références de David Diop - Biographie de David Diop

Plus sur cette citation >> Citation de David Diop (n° 155928)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 467 votes)





David Diop premier auteur français à remporter le prix Booker International Prize



David Diop est le premier écrivain français à recevoir le Booker International Prize, avec la traduction anglaise de Frère d'âme par la poétesse américaine Anna Moschovakis (en), sous le titre At Night All Blood is Black. Le roman français Frère d’âme a remporté, mercredi 2 juin 2021, la version internationale du prestigieux prix littéraire britannique Booker Prize, qui récompense à la fois son auteur David Diop et sa traductrice britannique Anna Moschovakis. David Diop, 55 ans, est ainsi devenu le premier auteur français à remporter ce prix, décerné aux livres étrangers traduits et publiés dans l’année au Royaume-Uni ou en Irlande.

Frère d’âme, déjà distingué par le prix Goncourt des lycéens, ainsi que par le prix suisse Ahmadou-Kourouma, a remporté la mise contre cinq autres finalistes : l’Argentine Mariana Enriquez, le Chilien Benjamin Labatut, la Danoise Olga Ravn, la Russe Maria Stepanova et le Français Eric Vuillard. Au total, 125 livres étaient en compétition cette année pour le Booker Prize International.



Le romancier, jugeant « magnifique » que sa traduction ait permis à « la charge émotionnelle qui a touché les lecteurs français » d’être « prolongée dans le monde anglophone » déclare :

Je suis extrêmement heureux d’avoir gagné, cela montre bien que la littérature n’a pas de frontière


« Quand le sang s’écoule, il a la même couleur »


Devant l’impossibilité de traduire le jeu de mots dans le titre français, Anna Moschovakis a intitulé la version anglaise At Night All Blood is Black (« La nuit tous les sangs sont noirs »). Cette phrase tirée d’un des premiers chapitres du roman avait déjà été évoquée comme titre potentiel avant sa publication en 2018, a confié M. Diop.
Le romancier le trouve « tout à fait intéressant », car « il traduit bien la volonté du roman de suggérer que la guerre et sa violence touchent tout le monde, et que, quand le sang s’écoule, il a la même couleur quels que soient les êtres humains ».

« Je suis très heureux de le voir traduit, je ne m'attendais pas à ça en l'écrivant. Ce sont des choses qu'on n'imagine pas. J'ai eu la chance de rencontrer de nombreux traducteurs, notamment l'allemand. Ce sont des moments très touchants. Je pense aussi à ma traductrice en chinois, bien que d'un point de vue culturel ce pays soit éloigné du nôtre, elle a fait un travail remarquable et d'une grande sensibilité. Dans le roman, j'ai fait en sorte que le récit soit en français, mais que le lecteur comprenne que le personnage ne parle pas en français mais en Wolof, sa langue maternelle. Cette langue a un rythme particulier qu'il fallait pouvoir rendre.»

Dans Frère d'âme il n'y a pas de temps ou de lieu car je voulais me concentrer sur la voix intérieure du personnage. C'est peut-être ce qui a fait que le texte a pu être apprécié dans des contextes sociaux, politiques et culturels différents...Cette voix intérieure n'est jamais entendue des autres en temps normal, sauf en cas de lapsus.

David Diop


A propos de Frère d'âme



David Diop a placé en exergue une citation de Pascal Quignard, « Qui pense trahit ». Alfa Ndiaye, le tirailleur embarqué par amitié dans la grande boucherie de 14-18, a mal pensé. En restant fidèle aux commandements humains, il a trahi son « plus que frère », « son ami d’enfance », Mademba Diop. Mademba voulait partir à la guerre pour, croyait-il « sauver la mère patrie, la France ». C’est ce que l’école « lui a mis dans la tête ». Malgré ses douleurs, malgré ses suppliques, malgré ses cris, Alfa Ndiaye n’a pas achevé son ami agonissant. « Je n’ai pas été humain avec Mademba, mon plus que frère, mon ami d’enfance. J’ai laissé le devoir dicter mon choix. Je ne lui ai offert que des mauvaises pensées, des pensées commandées par le devoir, des pensées recommandées par le respect des lois humaines, et je n’ai pas été humain. » La pensée trahit. Alfa a pensé, il a trahi. « Je t’ai laissé me maudire, mon ami, toi, mon plus que frère, je t’ai laissé hurler, blasphémer, parce que je ne savais pas encore penser par moi-même. »

« C'est toujours un très grand plaisir de recevoir un prix. On a toujours l'impression de continuer à le voir libre. Je vois que ce livre est lu dans tant de langues désormais, lu et apprécié. Je ne m'en lasse pas.»


« L'idée du chant, d'obsession de la litanie et d'un jeu de répétition en Français sur le thème de la guerre. Ca me semble être une synthèse très juste de mon livre.»

« Il y a dans mon roman une part de ce que j’ai imaginé de la vie de mon arrière-grand-père. »

« Le tirailleur est pris entre deux feux, deux propagandes, l’allemande et la française. »

« Des tirailleurs ne gagnaient que 5 euros par mois à la fin de leur vie, d’où un sentiment d’injustice.»

Sources : AFP et France Info https://france3-regions.francetvinfo.fr/nouvelle-aquitaine/pyrenees-atlantiques/pau/frere-d-ame-une-consecration-internationale-pour-le-palois-david-diop-2053561.html -
Voir également David Diop Poète (David Léon Mandessi Diop) sénégalais, professeur de lettres classiques. (1927-1960).


Similaires à David Diop



Eric Reinhardt
Marcel Theroux
Arabella Pollen, dite Bella Pollen
Marlo Morgan
Antoinette Fouque
Ousmane Diop Socé
Alain Richard
Abdelmalek Boutih, dit Malek Boutih
Takehiko Inoue
Lionelle Nugon-Baudon, dite Andrea H. Japp
Hélène Cixous
Laurell Kaye Hamilton
Ismaïl Kadaré
Laurie Lee
Alexandre Poussin
Didier Decoin
Lucien Jerphagnon
Dieter Herman Comes, dit Didier Comès
Monique Larue
Eric Losfeld


Votre commentaire sur ces citations






Autres citations, pensées et phrases de David Diop

+






Liste des auteurs populaires

+