citation 1
Si c'était à refaire, je me ferais [...] - Albert Einstein...

Si c'était à refaire, je me ferais plombier.
Albert EinsteinApocryphe de
Albert Einstein


Références de Albert Einstein - Biographie de Albert Einstein

Plus sur cette citation >> Citation de Albert Einstein (n° 159727)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.6  4.6  4.6  4.6  4.6 - Note moyenne : 4.6/5 (sur 473 votes)



Recherche de citations : était refaire / refaire ferais / ferais plombier / était ferais / était plombier / refaire plombier



Citation apocryphe


Une citation apocryphe est une citation attribuée à une personne qui n'a pourtant jamais tenu les propos rapportés, ou alors les a exprimés sous une forme différente. Celle-ci n'est pas authentique ou son origine est douteuse.
Le problème avec les citations d'hommes et de femmes célèbres c'est qu'elles sont parfois attribuées à tort. Certaines citations célèbres attribuées (abusivement) à leur auteur sont apocryphes - Retrouvez en commentaire l'origine de la citation, la source de la citation ou le véritable extrait ou encore le bon auteur.

La citation « Si c’était à refaire, je me ferais plombier.» est apocryphe. Cette phrase est trop célèbre pour être honnête. Les commentateurs l'ont interprétée comme un aveu de culpabilité. Einstein écrasé par le péché de la bombe abjure la physique! C'est totalement faux. Il faut lire l'intégralité de sa déclaration.
En 1954, Albert Einstein déclare au Reporter
Si j'étais à nouveau un jeune homme et devais décider comment gagner ma vie, je n'essaierais pas de devenir savant, chercheur ou enseignant. Je choisirais plutôt de devenir plombier ou colporteur, afin de trouver cette modeste part d'indépendance dont on peut encore bénéficier dans les circonstances présentes.
Il ne désespère pas de lui-même, père coupable de la bombe, mais d'une science asservie.
Source : Article de 2004 de l'Express - Retour sur un mythe

Autres citations d'Einstein



  • «Ma grande faiblesse était le manque de mémoire, surtout pour les mots et les textes.»
  • «A l'âge de 12 ans, je fis l'expérience d'un autre miracle [le premier ayant été la boussole], lorsqu'au moment de la rentrée scolaire je me trouvais avoir entre les mains un petit livre traitant de la géométrie d'Euclide. [...] Cette clarté et cette certitude firent sur moi une impression indescriptible.»
  • «Les professeurs m'ont fait à l'école primaire l'effet de sergents et au Gymnasium de lieutenants.»
  • «En lisant des ouvrages de vulgarisation scientifique, explique-t-il dans son autobiographie, je fus bientôt convaincu qu'une bonne part des récits de la Bible ne pouvait pas être vraie.»
  • (...)
  • «Je ne peux pas concevoir un scientifique authentique qui n'aurait pas une foi profonde.»
  • «Je crois au dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'harmonie de tout ce qui existe, mais non en un dieu qui se préoccuperait du destin et des actes des êtres humains.»
  • «Je ne m'enracine nulle part. J'ai navigué sans cesse à l'aventure, étranger partout»
  • «Le refus de collaborer sur les questions militaires devrait être un principe moral essentiel pour tous les véritables savants.»


  • Votre commentaire sur cette citation



    Cette phrase de Albert Einstein contient 8 mots. Il s'agit d'une citation très courte.