Citations de Diego Maradona


Découvrez un proverbe, une phrase, une parole, une pensée, une formule, un dicton ou une citation de Diego Maradona issus de romans, d'extraits courts de livres, essais, discours ou entretiens de l'auteur. Une sélection de 10 citations et phrases de Diego Maradona .

Diego Maradona

Diego Maradona
Biographie +
Crédit photographie +
10 citations (Page 1 sur un total de 1 pages)

Si je pouvais, je demanderais au père Noël d'avoir toujours vingt-cinq ans, comme ça je pourrais toujours jouer au football.
Maradona, en 2001, au quotidien Olé. de
Diego Maradona


Références de Diego Maradona - Biographie de Diego Maradona

Plus sur cette citation >> Citation de Diego Maradona (n° 171539)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)





Les États-Unis créent des guerres pour vendre des armes et après, on me raconte que c'est un pays génial. C'est un endroit sinistre, mauvais et hypocrite.
Maradona, en 1996, au quotidien Olé. de
Diego Maradona


Références de Diego Maradona - Biographie de Diego Maradona

Plus sur cette citation >> Citation de Diego Maradona (n° 171537)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



J'ai un peu davantage sur les politiques. Ils sont des personnages publics, moi je suis populaire.
Maradona, en 1996, au quotidien Olé. de
Diego Maradona


Références de Diego Maradona - Biographie de Diego Maradona

Plus sur cette citation >> Citation de Diego Maradona (n° 171536)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Mes deux grands héros sont Fidel Castro et le Che.
Maradona, en 2013, à la Gazzetta dello Sport de
Diego Maradona


Références de Diego Maradona - Biographie de Diego Maradona

Plus sur cette citation >> Citation de Diego Maradona (n° 171535)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Mon rêve, c'est de jouer un Mondial et de le gagner.
Maradona, dans l'émission Sabados Circulares, 1971. de
Diego Maradona


Références de Diego Maradona - Biographie de Diego Maradona

Plus sur cette citation >> Citation de Diego Maradona (n° 171534)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.61  4.61  4.61  4.61  4.61 - Note moyenne : 4.61/5 (sur 469 votes)



Je le jure sur la tête de tout ce que j'aime : je suis allé au duel avec Shilton et j'ai frappé la balle avec ma tête. Ce qui se passe, c'est que Shilton est sorti le poing en avant, mais je n'ai aucun doute que j'ai frappé le ballon de la tête : j'ai même un bleu sur le front qui peut en attester... Ce geste, je l'ai fait avec la tête de Maradona et la main de Dieu.
Maradona, sur la main de Dieu en 1986. de
Diego Maradona


Références de Diego Maradona - Biographie de Diego Maradona

Plus sur cette citation >> Citation de Diego Maradona (n° 171533)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.61  4.61  4.61  4.61  4.61 - Note moyenne : 4.61/5 (sur 471 votes)





Je demande mille fois pardon aux Anglais, mais la vérité, c'est que je le referais mille fois (la main de Dieu). Je vous ai volé le portefeuille et vous n'avez pas cligné des yeux.
Maradona, en 1998. de
Diego Maradona


Références de Diego Maradona - Biographie de Diego Maradona

Plus sur cette citation >> Citation de Diego Maradona (n° 171532)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Je garde un souvenir heureux de mon enfance, bien que si je devais définir d’un seul mot Villa Fiorito, le quartier où je suis né et où j’ai grandi, je choisirais le mot lutte. A Villa Fiorito, quand il y avait à manger, on mangeait, sinon, on ne mangeait pas.
Yo soy el Diego (2000) de
Diego Maradona


Références de Diego Maradona - Biographie de Diego Maradona

Plus sur cette citation >> Citation de Diego Maradona (n° 171531)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Je me suis fâché avec le pape. Je suis allé au Vatican : le plafond était recouvert d'or. Et après, on nous dit que l'église se préoccupe des plus pauvres. Mais, putain, mec, vends le toit ! Fais quelque chose !
Yo soy el Diego (2000) de
Diego Maradona


Références de Diego Maradona - Biographie de Diego Maradona

Plus sur cette citation >> Citation de Diego Maradona (n° 171530)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 468 votes)



Les dirigeants de la FIFA sont des vieux messieurs cramponnés à leurs fauteuils. Ils n'aiment ni le football ni les joueurs. Tout ce qui les intéresse, c'est l'argent.
Maradona, en 2013, à la Gazzetta dello sport. de
Diego Maradona


Références de Diego Maradona - Biographie de Diego Maradona

Plus sur cette citation >> Citation de Diego Maradona (n° 171529)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



J'ai vécu quarante ans, mais c'est comme si j'en avais vécu 70.
Maradona, le jour de ses 40 ans de
Diego Maradona


Références de Diego Maradona - Biographie de Diego Maradona

Plus sur cette citation >> Citation de Diego Maradona (n° 171528)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 469 votes)




Diego Maradona, dieu du football, est mort le 25 novembre 2020 à l'âge de 60 ans



Champion du monde de football avec l’équipe d’Argentine en 1986, joueur à Barcelone puis à Naples, l’ancien numéro 10, aussi détesté qu’adulé, un temps le protégé de la mafia et cocaïnomane incurable, est mort mercredi à l’âge de 60 ans.

A 3 ans, Diego reçoit en cadeau son premier ballon ⚽ de cuir. « Jouer au football me donnait une paix unique », relate-t-il. Il joue avec ses copains sur un terrain vague, entre les boîtes de conserve rouillées et les tessons de bouteille.

Dans son autobiographie, Moi, Diego (Calmann-Lévy, 2001), le joueur raconte avec émotion son enfance sans le sou : « Je garde un souvenir heureux de mon enfance, bien que si je devais définir d’un seul mot Villa Fiorito, le quartier où je suis né et où j’ai grandi, je choisirais le mot lutte. A Villa Fiorito, quand il y avait à manger, on mangeait, sinon, on ne mangeait pas. »

Quand sa mère, Dona Tota, l’envoie faire des courses, Diego a toujours au pied quelque chose ressemblant à un ballon : « Une orange, des boules de papier ou de chiffon. »

En conférence de presse, le phénomène se targuera d’une autre réflexion qui façonnera sa légende : « C’est un beau but, mais ce n’est pas une merveille. Raquel Welch est une merveille, mais pas un but. »

« C’est à Barcelone que débute ma relation avec la drogue », raconte l’idole dans son autobiographie : « Dans l’ensemble, mon séjour à Barcelone a été pénible. Hépatite, fracture, mentalité catalane. Mais aussi parce qu’à Barcelone je suis tombé sous l’emprise de la drogue. Et de la pire des façons : quand on pénètre dans le monde de la drogue, on s’y refuse d’abord, mais on finit par céder. »

Fin 1997, il est de nouveau contrôlé positif à la cocaïne. « Personne ne me fera croire que la drogue ou l’argent ont changé mes sentiments, écrira-t-il. Rien. Je reste le même, celui de toujours. C’est moi, Maradona. C’est moi, Diego. »

La main de Dieu



La « Main de Dieu » (espagnol : Mano de Dios) fait référence à l'expression utilisée par Diego Maradona pour qualifier son but marqué volontairement avec la main, contre l'Angleterre (score final 2-1 pour l'Argentine) en quart de finale de la Coupe du monde 1986, le 22 juin dans le stade Azteca (Mexico, Mexique). Ce but émanant d'une tricherie manifeste, lourd de conséquences pour l'adversaire anglais, est souvent pris en exemple par les partisans de l'arbitrage vidéo pour l'introduction de cette technologie dans les compétitions de haut niveau.

« C'est venu tout seul, comme sur les terrains de quartier. Je mesure 1,66 m et Shilton 1,85 m, je n'avais aucune chance. Alors, j'ai sauté comme une grenouille et j'ai fait +tac+ avec le poing gauche » a raconté "El Pibe de Oro".

« Ce but, je l'ai marqué un peu avec la tête et un peu avec la main de Dieu »

Maradona : 55 piges en 55 punchlines



Diego Maradona a dribblé avec les mots comme avec le ballon, prenant souvent ses interlocuteurs à contre-pied. "El Diez", mort mercredi 25 novembre 2020 à l'âge de 60 ans d'une crise cardiaque a laissé derrière lui, outre des buts historiques, des punchlines en phase avec son image d'homme libre. Florilège. En 55 ans, Diego Maradona a beaucoup parlé. Il a aussi souvent pris la parole. Pour dire des conneries. Mais aussi pour faire pleurer, rire, voire les deux à la fois. Florilège des 55 «Maradonades» , les meilleures saillies du trash-talker argentin.


Ils sont nés en 1960
Ils sont morts en 2020


Similaires à Diego Maradona



Jean Tiberi
He Yifu
Andreï Makine
Michel Jonasz
Alain Robbe-Grillet
Michel Déon
Heinz Pagels
Jean de Palacio
Du'o'ng Thu Hu'o'ng
Eva Kavian
Thierry Cohen
Robert Jungk
Claire Fourier
Caius Cornelius Gallus
Richard H. Popkin
Ahmadou Kourouma
Liane Moriarty
Henry Chapier
Saskia Noort
Vincent Gerbe


Votre commentaire sur ces citations






Autres citations, pensées et phrases de Diego Maradona

+






Liste des auteurs populaires

+