Citations de Patrice Jean


Découvrez un proverbe, une phrase, une parole, une pensée, une formule, un dicton ou une citation de Patrice Jean issus de romans, d'extraits courts de livres, essais, discours ou entretiens de l'auteur. Une sélection de 40 citations et phrases de Patrice Jean .

Patrice Jean

Patrice Jean Biographie +
Crédit photographie +
40 citations (Page 1 sur un total de 2 pages)

Le grand secret de la vie, le voilà : ce qu’on appelle la beauté, ce n’est rien d’autre que la jeunesse. On veut faire croire que la beauté n’est pas dépendante de l’âge, mais rien n’est plus faux. On peut seulement reculer le vieillissement, c’est tout...
La poursuite de l'idéal (2021) de
Patrice Jean


Références de Patrice Jean - Biographie de Patrice Jean

Plus sur cette citation >> Citation de Patrice Jean (n° 172663)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)





Les hommes et les femmes se détourneraient peu à peu de l’amour des êtres trop imparfaits, de chair, de sang, de connerie, et se perdraient dans une relation malsaine, virtuelle, ils deviendraient les drogués d’un rêve, d’une utopie, de leur narcissisme.
La poursuite de l'idéal (2021) de
Patrice Jean


Références de Patrice Jean - Biographie de Patrice Jean

Plus sur cette citation >> Citation de Patrice Jean (n° 172662)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



À peine éveillé, chaque utilisateur se précipite sur son écran pour regarder ses rêves ; bientôt, les rêves deviennent une obsession, les gens les collectionnent, et sont happés, toute la journée, devant les mirages de la nuit.
La poursuite de l'idéal (2021) de
Patrice Jean


Références de Patrice Jean - Biographie de Patrice Jean

Plus sur cette citation >> Citation de Patrice Jean (n° 172661)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Ce que l’on souhaite ardemment finit toujours par arriver sous un mode inattendu.
La poursuite de l'idéal (2021) de
Patrice Jean


Références de Patrice Jean - Biographie de Patrice Jean

Plus sur cette citation >> Citation de Patrice Jean (n° 172660)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Existe-t-il aujourd’hui une gloire pour les poètes ? D’évidence, les lauriers couvraient plus le chef des acteurs, des rappeurs, des rockeurs, des footballeurs, des comiques, des gens de la télé que celui des écrivains. Les poètes, eux, étaient carrément tombés de l’estrade, ils n’existaient plus socialement nonobstant les marchés de la poésie et les quatrains divertissant les rames du métro parisien.
La poursuite de l'idéal (2021) de
Patrice Jean


Références de Patrice Jean - Biographie de Patrice Jean

Plus sur cette citation >> Citation de Patrice Jean (n° 172659)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Un texte doit être une vrille, une danse, un souffle... Une cadence... À la limite, j’aimerais que le lecteur oublie ce qu’il a lu, qui est qui, toute la petite misère psychologique, ce pour quoi l’on écrit ne se mesure pas à la plate imitation de ce qui existe...
La poursuite de l'idéal (2021) de
Patrice Jean


Références de Patrice Jean - Biographie de Patrice Jean

Plus sur cette citation >> Citation de Patrice Jean (n° 172658)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)





Sa vie sexuelle se résumait à fréquenter les filles de YouPorn : si la quantité était bien là, la qualité des rapports laissait à désirer.
La poursuite de l'idéal (2021) de
Patrice Jean


Références de Patrice Jean - Biographie de Patrice Jean

Plus sur cette citation >> Citation de Patrice Jean (n° 172657)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



La dose de déception qu'un être humain peut supporter, sans se révolter, définit, peut-être, la qualité morale de son âme, à moins que ce soit son taux de résignation.
La poursuite de l'idéal (2021) de
Patrice Jean


Références de Patrice Jean - Biographie de Patrice Jean

Plus sur cette citation >> Citation de Patrice Jean (n° 172656)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Toutes les idées de monde idéal puaient la chaussette sale, l'onanisme et le rock underground.
La poursuite de l'idéal (2021) de
Patrice Jean


Références de Patrice Jean - Biographie de Patrice Jean

Plus sur cette citation >> Citation de Patrice Jean (n° 172655)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Qui était-il ? Celui qu’il aimerait devenir, ou un autre, moins brillant, semblable à tous ces êtres humains moyens qui peuplaient les rues ?
La poursuite de l'idéal (2021) de
Patrice Jean


Références de Patrice Jean - Biographie de Patrice Jean

Plus sur cette citation >> Citation de Patrice Jean (n° 172654)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Pouvait-on vivre en étant un médiocre ? Comment faisaient-ils, tous ces gens, pour se contenter de n’être qu’un passant de plus sur « l’échiquier du temps ».
La poursuite de l'idéal (2021) de
Patrice Jean


Références de Patrice Jean - Biographie de Patrice Jean

Plus sur cette citation >> Citation de Patrice Jean (n° 172653)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Il est des gens avec qui parler de ce qui vous tient à coeur n’a pas plus de sens que de décrire des couleurs à un aveugle, de toute façon ils ne verront rien, ou ils apercevront de minuscules fétus là où vous contemplez, dans les lointains, une forêt de peupliers et de chênes.
La poursuite de l'idéal (2021) de
Patrice Jean


Références de Patrice Jean - Biographie de Patrice Jean

Plus sur cette citation >> Citation de Patrice Jean (n° 172652)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Il se posait encore des questions sur le sens à donner à sa vie, l’écriture le requérait mais la société ne désirait pas qu’il écrivît, à tout le moins ne l’y encourageait pas, et se moquait de ce projet. « Saurai-je un jour, se disait-il, pourquoi je suis venu sur terre ? » et « ne suis-je qu’un homme de plus, un figurant de l’espèce humaine ? »
La poursuite de l'idéal (2021) de
Patrice Jean


Références de Patrice Jean - Biographie de Patrice Jean

Plus sur cette citation >> Citation de Patrice Jean (n° 172651)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Nouveau venu sur terre, chacun est d’abord un peu con. Se délester du con demande des lectures, du travail. Très peu consentent à ce sacrifice, trop occupés qu’ils sont, à réussir leur vie.
La poursuite de l'idéal (2021) de
Patrice Jean


Références de Patrice Jean - Biographie de Patrice Jean

Plus sur cette citation >> Citation de Patrice Jean (n° 172650)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Le monde était sous l’emprise de cancres ricaneurs, planqués derrière leur ordinateur, à l’abri d’un journal, d’une émission de radio, d’un prime time de télévision.
La poursuite de l'idéal (2021) de
Patrice Jean


Références de Patrice Jean - Biographie de Patrice Jean

Plus sur cette citation >> Citation de Patrice Jean (n° 172649)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Regarde les portraits des romancières de la rentrée littéraire, on dirait que tous les mannequins de Paris et de Navarre se sont mis à écrire.
La poursuite de l'idéal (2021) de
Patrice Jean


Références de Patrice Jean - Biographie de Patrice Jean

Plus sur cette citation >> Citation de Patrice Jean (n° 172648)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



De tous les arts, la littérature est le plus solitaire : si un compositeur, un peintre, un cinéaste travaillent quelquefois seuls, dans un atelier, une chambre, un bureau, le résultat, lui, exige un public, quand la lecture, elle, réclame la solitude et le silence, d’un bout à l’autre de la création.
La poursuite de l'idéal (2021) de
Patrice Jean


Références de Patrice Jean - Biographie de Patrice Jean

Plus sur cette citation >> Citation de Patrice Jean (n° 172647)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



La violence symbolique est une violence mille fois préférable à la violence réelle, et je préfère les délinquants en col blanc, comme disent les imbéciles, aux vrais délinquants ; des premiers on n’a rien à craindre : qu’un élu ne déclare pas une partie de sa fortune ne m’a jamais empêché de dormir, mais qu’une petite frappe casse la gueule à un innocent pour un regard de travers ou qu’une bande de porcs violent une céfran sur le matelas d’une cave, à Clichy-sous-Bois, là, oui, c’est de la violence, et pas symbolique. Ceux qui mettent dans le même panier la violence réelle et la violence symbolique ne sont qu’une bande de petits peigne-culs qui, jamais, n’ont pris une mandale dans la gueule de la part d’un voyou ! Et qui la mériteraient...
La poursuite de l'idéal (2021) de
Patrice Jean


Références de Patrice Jean - Biographie de Patrice Jean

Plus sur cette citation >> Citation de Patrice Jean (n° 172646)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Une vie réussie, ce serait donc le plaisir de bronzer, à côté d’une piscine bleu turquoise, en slip de bain ? Ce serait de passer à la télévision ? D’être reconnu dans la rue ? Quelle timidité ! Vous n’avez pas écrit les Mémoires d’outre-tombe et vous pensez avoir réussi votre vie ? Vous ne laisserez pas même un sonnet digne de traverser les siècles ? Ni une sonate ? Vous n’êtes pas mort pour sauver des innocents ? Vous n’avez jamais médité, dans un cloître, à l’existence ou l’inexistence de Dieu, et vous prétendez à la gloire ? Jamais le frisson du Rien n’a couru sur votre peau ? Le plébiscite de l’humanité irréfléchie et ingrate vous suffit, vous contente, vous réjouit ?
La poursuite de l'idéal (2021) de
Patrice Jean


Références de Patrice Jean - Biographie de Patrice Jean

Plus sur cette citation >> Citation de Patrice Jean (n° 172645)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Le grand secret de l’existence est que l’être humain ne pense pas : c’est une marionnette bredouillant avec orgueil un texte collectif, banal et sans surprise.
L'homme surnuméraire (2017) de
Patrice Jean


Références de Patrice Jean - Biographie de Patrice Jean

Plus sur cette citation >> Citation de Patrice Jean (n° 172644)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 467 votes)





La Poursuite de l’idéal



🖊 Mieux vaut ne pas raconter les péripéties de ce roman foisonnant de personnages et de notations délicates, ambitieux comme on n’en fait plus, à la fois somptueusement classique dans son art de mettre en scène et moderne par les situations qu’il envisage. [...] La Poursuite de l’idéal est un grand roman réaliste. [...] L’annonce récurrente de la mort du roman est toujours contredite par le talent d’un romancier qui déboule dans le paysage littéraire installé et qui, loin des romans vrais ou des témoignages, prouve la puissance inentamée du genre et sa vitalité. Dans cette rentrée d’hiver, cette réussite revient à Patrice Jean. À propos de son art, la maison Gallimard évoque Balzac, Stendhal et Flaubert ; pour cette fois, l’élogieuse filiation n’est pas usurpée. Il faut le lire pour le croire. »

Alice Ferney, Le Figaro Littéraire


Pour écrire La poursuite de l’idéal, Patrice Jean a bénéficié d’une bourse du CNL (Centre national du livre) et pris un congé de l’Éducation nationale. Commencé en septembre 2018, ce gros roman de près de 500 pages a été achevé en décembre 2019.


A la fin de ses études, Cyrille Bertrand s’interroge sur lui-même et sur son avenir. Il comprend qu’il doit échapper à la médiocrité de son milieu social, mais comment ? Etre poète, en menant une existence d’esthète raffiné et cultivé à l’image de Valéry Larbaud, voilà son rêve ! Il aimerait aussi imiter l’aisance naturelle de son ami Ambroise, qui appartient à cette haute bourgeoisie, faite pour la réussite et le bonheur. Hélas, « notre héros » se heurte à la réalité prosaïque d’emplois subalternes assommants et ingrats. Son parcours est d’abord jalonné d’échecs professionnels et amoureux. Puis le temps s’accélère, la vie va lui sourire grâce à la rencontre d’Amandine, belle, élégante et intelligente, et surtout grâce à la sœur de son ami qui l’introduit au ministère de la culture. Il s’occupe de la création d’un Musée de la Littérature française avec un vieil universitaire revenu de tout : cet épicurien solitaire et désinvolte incarne à ses yeux la supériorité d’un esprit libre. Cyrille entrevoit même son « idéal » lors d’une nuit poétique et enchanteresse à Naples ! Rattrapé par l’air du temps utilitariste et toujours poussé par Ambroise, il devient scénariste d’une série télévisée à succès, c’est l’apothéose ! Mais ce triomphe, obtenu au prix de compromissions et de trahisons indispensables pour avancer dans ce monde qu’il déteste, lui laisse un goût amer.

Bernard Quiriny du magazine Lire lui a décerné 4 étoiles. « Et si Michel Houellebecq était aujourd’hui dépassé par son disciple Patrice Jean ? Le très réussi roman La Poursuite de l’idéal rend l’hypothèse éminemment sérieuse… », écrit le critique qui voit en Patrice Jean « un contempteur sarcastique et perspicace de notre époque, tendance réac mélancolique ».


« À certaines heures de la nuit, sous les draps pas lavés depuis des semaines, Cyrille se demandait s'il avait mis toutes les chances de son côté. Il écrivait des poèmes, lisait toutes sortes de romans, d'essais, de correspondances ; il avait, sans trop galérer, trouvé un emploi qui, à défaut d'être passionnant, libérait son esprit sitôt qu'il s'évadait du bureau ; il vivait à Paris (ou presque) ; ses études l'avaient nanti d'une syntaxe et d'un vocabulaire irréprochables ; il n'avait pas de ventre, ne perdait pas ses cheveux ni ne déplaisait aux jeunes femmes ; il bénéficiait d'une amitié précieuse, à tous les sens du terme, celle d'Ambroise - et pourtant, sa vie s'ensablait dans l'anecdotique, l'insipide, le rien. Que s'était-il passé ? Quelle malédiction le condamnait à cet insignifiant surplace ? Toutes les vies rasaient-elles, à son exemple, le bitume et la banalité ? »





« Je plaide coupable : je préfère les perdants. N’aimant qu’à moitié mon époque, j’éprouve de la tendresse pour ceux que l’époque n’aime pas. Je ne sais pas si je suis antimoderne, mais je suis méfiant envers l’idée de progrès. Et puis, je pense que les « vainqueurs » courent le risque de rater, paradoxalement, la substance de l’existence au sens où celle-ci est de part en part trouée par la perte. Vivre, c’est perdre. Les triomphateurs ne s’en rendent compte qu’à deux pas de l’abyme. »




« Je pense que la condition humaine ne change pas tant que cela au cours des siècles. Néanmoins, les mœurs évoluent, la technologie modifie notre perception du monde, etc. Dès lors, j’ai voulu montrer le caractère insensé de l’existence (et qui a toujours été tel) dans la France d’aujourd’hui. En bref, on n’échoue pas de la même façon en 2018 qu’en 1750, 1830 ou 1920. Mon projet n’était pas aussi ambitieux que celui de Flaubert »



« Je crains en effet ce que vous dites : un abaissement de la littérature au niveau du divertissement. Si l’on observe le chiffre des ventes, on s’aperçoit que les livres qui sont le plus vendus appartiennent au divertissement. Un auteur comme Cyril Huot ne doit pas vendre beaucoup de livres (malgré leur grande qualité) quand un Marc Lévy approche le million d’exemplaires vendus chaque année. Je pourrais multiplier les exemples des deux côtés, celui des méventes et celui des succès. On veut bien de la littérature, pourvu qu’elle se contente d’amuser, de divertir — si elle a d’autres ambitions, qu’elle se contente de petits tirages et que ses prétentieux acteurs continuent de vivoter pendant que de richissimes amuseurs ont tout le temps d’écrire et de voyager. »



« Même les grands de ce monde passent dans l’indifférence des mortels qui à leur tour disparaîtront dans l’indifférence, qui à leur tour trépasseront dans l’indifférence des mortels qui périront sans susciter l’émotion des vivants qui mourront dans l’indifférence des mortels, ad libitum. »




Mon personnage aimerait écrire de la poésie, mais la poésie aujourd'hui est désuète dans ce monde de la consommation, du divertissement qui nous enveloppe. [...] On a le sentiment aujourd'hui que notre vie est prise en charge depuis la naissance jusqu'à la mort, par l'aspect administratif, la technologie. Et la dignité de l'être humain qui aimerait avoir des zones où sa liberté peut s'exprimer est mise à mal.

France Culture - L'époque saisie par le roman. 20/02/2021
- A propos de La poursuite de l'idéal

Patrice Jean vit dans le village de Saillé sur la commune de Guérande. Il a publié début 2021 La poursuite de l'idéal, un roman d'apprentissage ambitieux, décapant et drôle.

Sources : Rencontre avec Patrice Jean, par Frédéric Prot, L'Écho de la Presqu'Île, le 4 Juillet 2021

FIGAROVOX/GRAND ENTRETIEN.- L'écrivain Patrice Jean publie L'homme surnuméraire, l'histoire d'un père de famille méprisé par sa femme, ses enfants et l'époque. Il a accordé un entretien fleuve au FigaroVox le 29/09/2017 où il donne sa vision de la littérature, qui rentre dans une «lutte à mort» avec le mode d'exister savant et technicien qui domine notre monde. Par Eugénie Bastié

L'époque saisie par le roman. 20/02/2021 France Culture

2 interview (2018) de Patrice Jean sur Philitt. J’éprouve de la tendresse pour ceux que l’époque n’aime pas -   On réserve à la littérature le rôle du divertissement

Citations célèbres, courtes, longues et belles de Patrice Jean




Similaires à Patrice Jean



Jean Daniélou
Jérémie Guez
Bruno Nicolini, dit Bénabar
Philippe Faure
Paul Neuhuys
Christian Bobin
Joël Martin
Gilles-William Goldnadel
Frédérique Martin
Yves Berger
Laure Adler
Théodor Kallifatides
Wole Soyinka
Céline Guillaune, dite Damoiselle Sorceline
Françoise Mallet-Joris
Christine Ockrent
Zsa Zsa Gabor
Benjamin Charles Elton, dit Ben Elton
Georg Baselitz
Frederik Pohl


Votre commentaire sur ces citations






Autres citations, pensées et phrases de Patrice Jean

+






Liste des auteurs populaires

+