Votre recherche de citation(s) du littré avec le mot :

blame




52 réponses

Un homme de cette sorte est un savant artisan de calomnies... il blâme avec des éloges et non pas avec des invectives
De la cour, 5e disc. de
BALZ.


Références de BALZ. - Biographie de BALZ.

Plus sur cette citation >> Citation de BALZ. (n° 156630)  Voir la définition





Il [un calomniateur] blâme avec des éloges, et non pas avec des invectives ; en apparence il rend témoignage au grand mérite, et en effet il donne [au prince] des soupçons de la grande réputation
De la cour, 5e disc. de
BALZ.


Références de BALZ. - Biographie de BALZ.

Plus sur cette citation >> Citation de BALZ. (n° 228535)  Voir la définition



Souvent dans son orgueil un subtil ignorant Blâme des plus beaux vers la noble hardiesse
Art p. IV de
BOILEAU


Références de BOILEAU - Biographie de BOILEAU

Plus sur cette citation >> Citation de BOILEAU (n° 144992)  Voir la définition



[Le vieillard] Inhabile aux plaisirs dont la jeunesse abuse, Blâme en eux les douceurs que l'âge lui refuse
Art p. III de
BOILEAU


Références de BOILEAU - Biographie de BOILEAU

Plus sur cette citation >> Citation de BOILEAU (n° 222608)  Voir la définition



Les louanges étaient précieuses, parce qu'elles se donnaient avec connaissance ; le blâme piquait au vif les coeurs généreux et retenait les plus faibles dans le devoir
Hist. III, 6 de
BOSSUET


Références de BOSSUET - Biographie de BOSSUET

Plus sur cette citation >> Citation de BOSSUET (n° 87254)  Voir la définition



Le blâme piquait au vif les coeurs généreux et retenait les plus faibles dans le devoir
Hist III, 6 de
BOSSUET


Références de BOSSUET - Biographie de BOSSUET

Plus sur cette citation >> Citation de BOSSUET (n° 278057)  Voir la définition





On critique, on censure, on contrôle toutes choses ; la supérieure même n'est pas exempte d'être sur le tapis ; l'on blâme sa conduite et sa manière d'agir
Sermons, Instruct. sur le silence, I de
BOSSUET


Références de BOSSUET - Biographie de BOSSUET

Plus sur cette citation >> Citation de BOSSUET (n° 308284)  Voir la définition



Je ne vous blâme point ; l'impuissance d'agir Le commandait peut-être et défend d'en rougir
Vêp. sic. IV, 4 de
C. DELAV.


Références de C. DELAV. - Biographie de C. DELAV.

Plus sur cette citation >> Citation de C. DELAV. (n° 151288)  Voir la définition



Crains-tu si peu le blâme et si peu les faux bruits ?
Cid, III, 4 de
Corneille


Références de Corneille - Biographie de Corneille

Plus sur cette citation >> Citation de Corneille (n° 91351)  Voir la définition



Crains-tu si peu le blâme et si peu les faux bruits ?
Cid, III, 4 de
Corneille


Références de Corneille - Biographie de Corneille

Plus sur cette citation >> Citation de Corneille (n° 128140)  Voir la définition



Le grand César blâme votre action Avec moins de courroux que de compassion
Pomp. IV, 2 de
Corneille


Références de Corneille - Biographie de Corneille

Plus sur cette citation >> Citation de Corneille (n° 184545)  Voir la définition



On blâme les faveurs dont vous couvrez leurs crimes
Vêpres sicil. II, 2 de
DELAV.


Références de DELAV. - Biographie de DELAV.

Plus sur cette citation >> Citation de DELAV. (n° 299308)  Voir la définition



On me blâme de ce que.... Je ne vois pas pourquoi l'on me blâme d'obscurité
Rép. 3 de
DESC.


Références de DESC. - Biographie de DESC.

Plus sur cette citation >> Citation de DESC. (n° 87265)  Voir la définition



Également impartial, quand je loue et que je me dédis d'un éloge, quand je blâme et que je me dépars de ma critique
Salon de 1767, Oeuvres, t. XIV, p. 510, dans POUGENS. de
DIDER.


Références de DIDER. - Biographie de DIDER.

Plus sur cette citation >> Citation de DIDER. (n° 104679)  Voir la définition



Il n'y a pas d'homme dont les passions se peignent plus vivement sur son visage ; c'est peut-être le seul qui ait le nez expressif ; il loue du nez, il blâme du nez, il décide du nez
ib. t. I, p. 285, dans POUGENS de
DIDER.


Références de DIDER. - Biographie de DIDER.

Plus sur cette citation >> Citation de DIDER. (n° 206055)  Voir la définition



S'il eût pris cette occasion de demander des appointements plus forts, s'il ne l'eût même fait naître que dans cette vue, on ne l'eût pas blâmé d'accorder son intérêt avec celui du public
Mery. de
FONTEN.


Références de FONTEN. - Biographie de FONTEN.

Plus sur cette citation >> Citation de FONTEN. (n° 290136)  Voir la définition



Quoiqu'on blâme le vice, on peut avoir des moeurs, Et l'on n'est point méchant pour berner des auteurs
Apologie. de
GILB.


Références de GILB. - Biographie de GILB.

Plus sur cette citation >> Citation de GILB. (n° 86179)  Voir la définition



Loin de ce médisant infâme, Qui de l'imposture et du blâme Est l'impur et bruyant écho
Chartreuse. de
GRESSET


Références de GRESSET - Biographie de GRESSET

Plus sur cette citation >> Citation de GRESSET (n° 91628)  Voir la définition



Saint Ambroise, qui blâme les femmes qui se poudrent les sourcils, aurait-il approuvé les perruques poudrées [des ecclésiastiques]
Histoire des perruques, XXI, 6 de
J. B. THIERS


Références de J. B. THIERS - Biographie de J. B. THIERS

Plus sur cette citation >> Citation de J. B. THIERS (n° 309445)  Voir la définition



L'on blâme une mode qui, divisant la taille des hommes en deux parties égales, en prend une tout entière pour le buste.... l'on condamne celle qui fait de la tête des femmes la base d'un édifice à plusieurs étages
ib. de
LA BRUY.


Références de LA BRUY. - Biographie de LA BRUY.

Plus sur cette citation >> Citation de LA BRUY. (n° 176785)  Voir la définition




Votre commentaire sur

blame










Dictionnaire des citations en B +



Proverbe blame  -  Dicton blame  -  Phrases sur blame  -  Citations sur blame  -  Poème blame