Votre recherche de citation(s) du littré avec le mot :

morale




130 réponses

Nostre intention est d'escrire et traitter de la vertu que l'on appelle morale : quelle substance elle a, et comment elle subsiste
De la vertu morale, 1 de
AMYOT


Références de AMYOT - Biographie de AMYOT

Plus sur cette citation >> Citation de AMYOT (n° 306168)





L'importance est que vous ne vous êtes point sali en maniant de sales matières, et que parmi les ordures de la politique votre morale s'est conservée en sa pureté
Liv. XII, lett. 21 de
BALZ.


Références de BALZ. - Biographie de BALZ.

Plus sur cette citation >> Citation de BALZ. (n° 232621)  Voir la définition



Plusieurs philosophes, rigides partisans de la morale sévère, me blâmaient hautement ; je [Aristippe] ne leur répondais que par des plaisanteries
Anach. ch. 32 de
BARTHÉL.


Références de BARTHÉL. - Biographie de BARTHÉL.

Plus sur cette citation >> Citation de BARTHÉL. (n° 319905)  Voir la définition



Quand la croix, si honteuse et si dure aux pervers, N'aurait pas subjugué le perfide univers, à sa morale seule on la croirait divine
Relig. vengée, X. de
BERNIS


Références de BERNIS - Biographie de BERNIS

Plus sur cette citation >> Citation de BERNIS (n° 301240)  Voir la définition



On ne l'accusait pas seulement [Courier], dans le principe, d'outrage à la morale publique ; d'autres textes avaient été essayés.... l'outrage à la morale publique est resté seul, parce que le sens de ces termes, fixé, à la vérité, aux yeux des jurisconsultes, offre pourtant, aux personnes qui n'ont pas étudié la législation, une sorte de latitude et d'arbitraire dont l'accusation peut profiter
dans P. L. COUR. Procès de
BERVILLE


Références de BERVILLE - Biographie de BERVILLE

Plus sur cette citation >> Citation de BERVILLE (n° 214228)  Voir la définition



Et tous ces lieux communs de morale lubrique Que Lully réchauffa du feu de sa musique
Sat. X de
BOILEAU


Références de BOILEAU - Biographie de BOILEAU

Plus sur cette citation >> Citation de BOILEAU (n° 178745)  Voir la définition





Et tous ces lieux communs de morale lubrique, Que Lulli réchauffa des sons de sa musique
Sat. X de
BOILEAU


Références de BOILEAU - Biographie de BOILEAU

Plus sur cette citation >> Citation de BOILEAU (n° 293077)  Voir la définition



Je montrerais qu'il y a des genres de poésie, où non seulement les Latins ne nous ont point surpassés, mais qu'ils n'ont pas même connus, comme, par exemple, ces poëmes en prose que nous appelons romans, et dont nous avons chez nous des modèles qu'on ne saurait trop estimer, à la morale près qui est fort vicieuse, et qui en rend la lecture dangereuse aux jeunes personnes
Lett. à Perrault. de
BOILEAU


Références de BOILEAU - Biographie de BOILEAU

Plus sur cette citation >> Citation de BOILEAU (n° 320974)  Voir la définition



N. S. J. C. a été soumis à la loi morale et cérémoniale
Var. 12 de
BOSSUET


Références de BOSSUET - Biographie de BOSSUET

Plus sur cette citation >> Citation de BOSSUET (n° 96062)  Voir la définition



Pour montrer qu'il ne s'agit pas d'une certitude morale ou conjecturale
Variat. 4 de
BOSSUET


Références de BOSSUET - Biographie de BOSSUET

Plus sur cette citation >> Citation de BOSSUET (n° 186884)  Voir la définition



La suite des paroles de M. Jurieu fera bien voir qu'il ne se connaît pas mieux en morale qu'en christianisme
Variations, X. de
BOSSUET


Références de BOSSUET - Biographie de BOSSUET

Plus sur cette citation >> Citation de BOSSUET (n° 187164)  Voir la définition



Considérons que le silence de patience dans les afflictions, les souffrances et les contradictions est une des choses les plus difficiles à pratiquer de la morale chrétienne
Sermons, Sur le silence, 3 de
BOSSUET


Références de BOSSUET - Biographie de BOSSUET

Plus sur cette citation >> Citation de BOSSUET (n° 272496)  Voir la définition



Le caractère sérieux et réfléchi des Romains, leur goût pour la morale et la jurisprudence leur firent embrasser de préférence la philosophie stoïcienne
Instit. Mém. sc. mor. et pol. t. IV, p. 384 de
BOUCHAUD


Références de BOUCHAUD - Biographie de BOUCHAUD

Plus sur cette citation >> Citation de BOUCHAUD (n° 244659)  Voir la définition



Avec toute sa sévérité, cette morale subsiste toujours telle que nous l'avons reçue, et toujours elle subsistera
Pensées, t. I, p. 92 de
BOURDAL.


Références de BOURDAL. - Biographie de BOURDAL.

Plus sur cette citation >> Citation de BOURDAL. (n° 220032)  Voir la définition



La morale est le sentiment du juste et de l'injuste, du bien et du mal, de l'honnête et du déshonnête
Inst. Mém. sc. mor. et pol. t. III, p. 8 de
CAMBACÉRÈS


Références de CAMBACÉRÈS - Biographie de CAMBACÉRÈS

Plus sur cette citation >> Citation de CAMBACÉRÈS (n° 178743)  Voir la définition



Toute l'antiquité a regardé la Morale d'Aristote comme le plus parfait de ses ouvrages
Instit. Mém. sc. mor. et polit. t. III, p. 91 de
CHAMPAGNE


Références de CHAMPAGNE - Biographie de CHAMPAGNE

Plus sur cette citation >> Citation de CHAMPAGNE (n° 178747)  Voir la définition



Sa morale [à Molière] est bonne, et il n'a qu'à se garder de sa scurrilité
Projet de liste de pensions adressé à Colbert (publié dans la vie de Corneille, par M. Taschereau, notes) de
CHAPELAIN


Références de CHAPELAIN - Biographie de CHAPELAIN

Plus sur cette citation >> Citation de CHAPELAIN (n° 234941)  Voir la définition



À l'instar du culte évangélique, il [Julien] essaya d'unir la morale à la religion
Génie, I, 1, 1 de
CHATEAUBR.


Références de CHATEAUBR. - Biographie de CHATEAUBR.

Plus sur cette citation >> Citation de CHATEAUBR. (n° 155232)  Voir la définition



Quant au reste de la tirade [dernière scène d'Alzire], c'est la substance de la morale évangélique
Génie, II, II, 7 de
CHATEAUBR.


Références de CHATEAUBR. - Biographie de CHATEAUBR.

Plus sur cette citation >> Citation de CHATEAUBR. (n° 250059)  Voir la définition



En morale et en histoire, on tourne dans le champ étroit de la vérité
Génie, III, III, 3 de
Chateaubriand


Références de Chateaubriand - Biographie de Chateaubriand

Plus sur cette citation >> Citation de Chateaubriand (n° 97001)  Voir la définition




Votre commentaire sur

morale












.$char.
 -  Machiavelisme  -  Magie  -  Main  -  Maison  -  Maitre  -  Maître  -  Maitresse  -  Maîtresse  -  Maitrise  -  Mal  -  Malade  -  Maladie  -  Male  -  Malheur  -  Malheureux  -  Malveillance  -  Maman  -  Maman Enfant  -  Maman Fille  -  Maman Fils  -  Maman  -  Management  -  Manger  -  Manie  -  Manque  -  Marcher  -  Mari  -  Mariage  -  Mariage amour  -  Mariage heureux  -  Marseillais  -  Masturbation  -  Materialisme  -  Mathematique  -  Matiere  -  Maux  -  Maxime  -  Mechancete  -  Méchanceté  -  Méchant  -  Medaille  -  Medecin  -  Médecin  -  Medecine  -  Medias  -  Mediocrite  -  Medisance  -  Méfiance  -  Mefiance  -  Meilleur  -  Melancolie  -  Melomane  -  Memoire  -  Mémoire  -  Mensonge  -  Menteur  -  Mentir  -  Mepris  -  Mere  -  Mère_enfant  -  Mère_fils  -  Mère_fille  -  Mériter  -  Metaphysique  -  Methode  -  Metier  -  Métier  -  Meurtre  -  Militaire  -  Miracle  -  Miroir  -  Misère  -  Misere  -  Misogyne  -  Mode  -  Moderation  -  Moderne  -  Modestie  -  Moeurs  -  Mondanite  -  Monde  -  Mondialisation  -  Monogamie  -  Montagne  -  Monture  -  Moquerie  -  Moquerie  -  Morale  -  Mort  -  Mot  -  Mots d'amour  -  Motivation  -  Mourir  -  Mouvement  -  Moyens  -  Musique  -  Mystere  -  Mysticisme  -  Mythe  -  Mythologie


Proverbe morale  -  Dicton morale  -  Phrases sur morale  -  Citations sur morale  -  Poème morale